Un nouveau projet fera correspondre les connaissances sur le climat avec les besoins des pays en développement

20 juin 2018
 Sayan et Shashank prennent des mesures dans une zone humide du lac Jakkur à Banglore, en Inde

CRDI / Atul Loke

Nouveau financement canado-néerlandais pour le Climate and Development Knowledge Network (CDKN)

Le 21 juin 2018, l’envoyé spécial du Royaume des Pays-Bas pour les affaires internationales liées à l’eau, Henk Ovink, et la chargée d’affaires au Haut-commissariat du Canada en Afrique du Sud, Pamela Moore, ont annoncé l’amorce d’une nouvelle étape pour le CDKN.

La nouvelle phase se déroulera de 2018 à 2020 et visera à améliorer les connaissances des pays en développement en vue de soutenir un ambitieux programme d’action climatique. Le CDKN tentera aussi de renforcer le leadership sur les questions climatiques, ainsi que l’apprentissage sur le développement compatible avec le climat. Le programme mondial du CDKN est maintenant dirigé par l’Afrique du Sud, des centres régionaux étant gérés par l’Équateur et l’Inde. Le CRDI et le ministère royal des Affaires étrangères des Pays-Bas financeront le nouveau chapitre du CDKN à hauteur de 9,2 millions d’USD (environ 12 millions de CAD).

Le CDKN s’efforcera d’enrichir les connaissances et les outils existants, pour soutenir la conception et la mise en oeuvre de politiques et pour renforcer la capacité des décideurs à accélérer l’action climatique. « Les pays vulnérables aux changements climatiques souhaitent acquérir et appliquer des connaissances sur ce qui fonctionne en matière de développement compatible avec le climat. La difficulté consiste à s’y retrouver dans la montagne de données et d’analyses liées au climat et à déterminer ce qui est le plus utile, pour ensuite adapter le tout à leurs besoins particuliers. C’est exactement le défi que doit relever le nouveau projet du CDKN », a expliqué la directrice du CDKN, Shehnaaz Moosa.

Le projet se concentrera sur les pays andins de l’Amérique latine, l’Asie du Sud et certaines régions de l’Afrique, tout en permettant certaines collaborations avec d’autres pays désireux de participer à ses activités générales d’apprentissage et d’échanges. Depuis 2018, le CDKN est géré par une nouvelle alliance dirigée par un organisme sans but lucratif, SouthSouthNorth, en collaboration avec la Fundación Futuro Latinoamericano et le Conseil international pour les initiatives écologiques locales (ICLEI) en Asie du Sud, avec le soutien technique du Overseas Development Institute (ODI).

« Les effets des changements climatiques sont de plus en plus évidents dans les pays en développement, et les connaissances qui émergent de ces pays sur l’adaptation à ces changements sont de plus en plus pertinentes », a déclaré Robert Hofstede, directeur associé, Changements climatiques, au CRDI. Nous sommes heureux de soutenir le travail du CDKN visant à tirer parti des connaissances et des capacités du Sud pour relever les défis du développement associés au climat.

Le CDKN a été créé en 2010 pour aider les pays à concevoir et à mettre en oeuvre un développement compatible avec le climat. Le réseau a travaillé dans plus de 74 pays et a réalisé 1100 projets ayant permis de mener des recherches, de transmettre des connaissances, de concevoir des politiques, de trouver des fonds et d’exécuter des programmes visant un développement compatible avec le climat.