Un nouveau financement visant à stimuler les emplois décents pour les jeunes en Afrique

27 mai 2019
Bien que les gouvernements et les bailleurs de fonds estiment qu’il est prioritaire d’exploiter le potentiel des jeunes en Afrique, les progrès sont fragmentés et lents. Face à cette situation, le CRDI s’est associé à deux autres organismes pour lancer une initiative de recherche mobilisant plusieurs bailleurs de fonds et destinée à produire de nouvelles données probantes solides sur la façon dont le développement des compétences générales et l’apprentissage en milieu de travail pourraient augmenter les débouchés économiques pour les jeunes.
Une jeune femme tient un magasin en Zambie.
CRDI / Sandy Campbell
Une jeune femme tient un magasin en Zambie.

Appelée Stimuler les emplois décents pour les jeunes en Afrique, cette initiative est le fruit d’un partenariat d’une durée de trois ans entre le Centre de recherches pour le développement international (CRDI), la plateforme de connaissances sur les politiques de développement inclusif des Pays-Bas (INCLUDE), et l’Organisation internationale du Travail (OIT), et s’inscrit dans le cadre de l’Initiative mondiale pour l’emploi décent des jeunes.

Responsable de la recherche approfondie dans le cadre de ce partenariat, le CRDI a retenu les huit projets de recherche suivants visant neuf pays de l’Afrique subsaharienne. Ce choix a été fait parmi 375 candidatures. Ces projets consisteront à étudier l’impact de diverses approches novatrices afin d’éclairer les décisions sur les politiques et les programmes touchant les jeunes à l’échelle nationale, régionale et internationale.

Projets de recherche sur le développement de compétences générales et numériques chez les jeunes

  • Compétences générales des jeunes en Afrique subsaharienne : le contexte ghanéen – Projet mené par l’Université du Ghana
  • Faciliter l’autonomisation des adolescentes en améliorant leurs compétences de vie en Tanzanie – Projet mené par l’organisme BRAC, en collaboration avec le Laboratoire d’innovation pour l’égalité des sexes
  • Compétences générales vs compétences spécialisées : deux évaluations à long terme des programmes de formation en entrepreneuriat destinés aux jeunes en Ouganda – Projet mené par Innovations for Poverty Action (Ouganda), en collaboration avec l’Université de la Californie à Berkeley, et l’organisme Educate !
  • Endiguer le chômage chez les jeunes en Afrique par le développement de compétences pour des industries sans cheminées – Projet mené par la Brookings Institution, le Kenya Institute for Public Policy Research and Analysis, l’Université du Cap, le Laboratoire d’analyse des politiques de développement et l’Economic Policy Research Centre

Projets de recherche visant à favoriser le mentorat et les programmes d’apprentissage en cours d’emploi

  • Encadrer les jeunes diplômés en agriculture pour qu’ils aient accès à des emplois décents dans le marché du travail au Bénin – Projet mené par l’Université d’Abomey-Calavi, en collaboration avec DagriVest
  • Les répercussions d’une stratégie nationale d’entrepreneuriat fondée sur l’apprentissage au Nigéria – Projet mené par le National Centre for Technology Management
  • Faciliter l’accès des jeunes femmes vulnérables au Mozambique à un travail rémunéré – Projet mené par l’Association académique de nutrition et de sécurité alimentaire, en collaboration avec la société Oxford Policy Management
  • Lutter contre le chômage des jeunes par l’apprentissage en milieu de travail : preuve expérimentale en Afrique du Sud – Projet mené par J-PAL Afrique, Université du Cap

Des synthèses de données probantes accompagneront cette recherche approfondie. Menées par la plateforme INCLUDE, ces études permettront de cerner les pratiques et les stratégies tirées des initiatives (en cours ou terminées) portant, entre autres, sur la création d’emplois durables et les contraintes sexospécifiques dans le marché du travail.

L’une des principales composantes de l’initiative est le partage des connaissances pour favoriser l’apprentissage et le dialogue entre les pays. L’OIT, le CRDI et la plateforme INCLUDE mèneront des activités de partage des connaissances et utiliseront les expériences des partenaires pour relier, saisir et partager les pratiques exemplaires, mettre en évidence les approches novatrices, et créer des occasions d’apprendre à stimuler les emplois décents pour les jeunes en Afrique.

Pour en savoir plus sur cette initiative, consultez la brochure. Pour recevoir des nouvelles de ce partenariat, contactez eg@idrc.ca