Un chercheur du CRDI est nommé Officier de l’Ordre du Canada

25 janvier 2019
Prof. Levente Diosady

UNIVERSITY OF TORONTO / ROBERTA BAKER

Le CRDI félicite Levente Diosady, chercheur soutenu par le CRDI et professeur de l’Université de Toronto, pour sa nomination en tant qu’Officier de l’Ordre du Canada.

Le CRDI félicite Levente Diosady, chercheur soutenu par le CRDI et professeur de l’Université de Toronto, pour sa nomination en tant qu’Officier de l’Ordre du Canada.

M. Diosady a été honoré pour sa contribution à la science du génie alimentaire, qui a amélioré la vie de millions de personnes dans le monde. Il est largement reconnu pour son travail sur les micronutriments, c’est-à-dire les vitamines et minéraux nécessaires en quantités faibles mais régulières pour garantir un développement adéquat et une bonne santé. Sa réalisation la plus connue est la création d’un sel doublement enrichi en nutriments.

La carence en fer est la forme la plus répandue de malnutrition. Elle touche près de deux milliards de personnes dans le monde. Dans de nombreux pays en développement, de graves carences en iode et en fer compromettent la santé et les capacités cognitives des femmes et peuvent causer une déficience mentale chez les nouveau-nés. En Inde, les carences en fer sont responsables de plus de 200 000 décès maternels chaque année. Le nombre de personnes souffrant d’anémie dans ce pays est également très élevé : 53 % des femmes âgées de 15 à 49 ans et 58 % des enfants âgés de 6 à 49 mois en sont touchés.

Après deux décennies de recherche au Canada, des scientifiques ont élaboré une façon rentable et durable de réduire la carence en fer et l’anémie. Le processus consiste à produire du sel doublement enrichi, qui permet de lutter contre l’anémie, à partir de sel iodé (consommé quotidiennement par 80 % de la population de l’Inde). M. Diosady a été l’un des chercheurs principaux du projet d’application à grande échelle de la production et de la distribution du sel doublement enrichi en Inde subventionné par le Fonds canadien de recherche sur la sécurité alimentaire internationale, une initiative de 124,5 millions CAD financée conjointement par le CRDI et Affaires mondiales Canada. Des chercheurs de l’Université de Toronto et du St. Johns’ Research Institute en Inde ont mis sur pied une installation commerciale pour produire du sel doublement enrichi, élaboré de nouvelles normes techniques pour la production de celui-ci et mis au point une technologie qui utilise la microencapsulation pour produire le prémélange de fer contenu dans le sel doublement enrichi.

Le sel doublement enrichi sera désormais inclus dans des programmes d’alimentation scolaire destinés à plus de cinq millions d’enfants de l’État du Tamil Nadu. De plus, de grands producteurs de sel ont adapté leurs installations afin de pouvoir fabriquer du sel doublement enrichi à grande échelle, répondant ainsi aux besoins de plus de 50 millions de personnes.

Apprenez-en plus sur la production et la distribution du sel doublement enrichi en Inde

Plus de précisions sur les travaux du professeur Diosady