Trois pays subsahariens se joignent au Centre des politiques d’innovations transformatives en Afrique

19 décembre 2018
Logo TIPC

TIPC / University of Sussex

Grâce au nouveau financement du Centre de recherches pour le développement international (CRDI), le Ghana, le Kenya, et le Sénégal se joignent au Transformative Innovation Policy Consortium (TIPC) à titre de membres associés. Ils obtiendront du mentorat de la Fondation nationale de la recherche de l’Afrique du Sud, l’un des membres fondateurs du consortium.

Le Centre des politiques d’innovations transformatives en Afrique, une plateforme d’apprentissage mutuel et de coproduction de connaissances, a été lancé au South Africa Science Forum à Pretoria en décembre 2018. Le Centre des politiques d’innovations transformatives en Afrique rassemblera les décideurs et les chercheurs de ces trois pays et permettra de lier ceux-ci au Transformative Innovation Policy Consortium.

Le consortium a élaboré un cadre d’analyse du changement transformatif dans les systèmes nationaux d’innovations. Jusqu’à présent, son approche a été mise à l’essai dans le cadre de six études de cas auprès des pays membres portant sur des exemples concernant tant des pays à revenus élevés que des pays à revenus moyens.

Le Centre des politiques d’innovations transformatives en Afrique offre l’occasion de mettre en pratique la méthodologie du TIPC dans le contexte africain, en s’inspirant des travaux de l’Initiative des conseils subventionnaires de la recherche scientifique (ICSRS), une initiative phare appuyée par le CRDI en partenariat avec le Department for International Development du Royaume-Uni et de la Fondation nationale de la recherche de l’Afrique du Sud, et en vue de les éclairer. Les 15 conseils subventionnaires de l’ICSRS, ainsi que les chercheurs et les décideurs de l’ensemble du continent, seront en mesure d’apprendre des travaux réalisés par le Centre des politiques d’innovations transformatives en Afrique.