Points névralgiques des changements climatiques : nouvelle vidéo de l’IRCAAA

28 août 2018
L'IRCAAA

BEE Environmental Communication

Qu’ont en commun Bira, Chatti, Seydou et Shilpi ?

Ils font partie du plus du milliard de personnes vivant dans des deltas, des terres semi-arides et des bassins hydrographiques alimentés par l’eau des glaciers et des manteaux neigeux en Afrique et en Asie, points névralgiques les plus vulnérables aux changements climatiques.

L’Initiative de recherche concertée sur l’adaptation en Afrique et en Asie (IRCAAA) renforce la résilience dans ces points névralgiques en soutenant la recherche en matière d’adaptation aux changements climatiques en vue d’éclairer les politiques et les pratiques d’adaptation. Ce partenariat de sept ans, qui compte plus de 40 établissements, est financé conjointement par le CRDI et le Department for International Development du Royaume-Uni.

L’IRCAAA, qui en est à sa dernière année, a élaboré une masse critique de recherche et d’éléments probants adoptés par diverses parties prenantes dans les régions névralgiques. Regardez la nouvelle vidéo de l’Initiative pour faire la connaissance de quatre personnes dont la vie a été bouleversée par les changements climatiques et pour découvrir la façon dont les travaux de l’IRCAAA améliorent l’adoption des résultats. La vidéo présente également un aperçu des principales conclusions de l’IRCAAA sur de nouveaux enjeux, comme la migration, l’égalité entre les sexes et l’égalité sociale.

En savoir plus sur l’IRCAAA