Partager les possibilités d’innovation dans le domaine de l’adaptation aux changements climatiques

24 avril 2018
ADAPTO logo

ADAPTO Project

ADAPTO logo

L’accord de collaboration a été signé par plus de 50 parties prenantes locales et étrangères, y compris des autorités locales et des organisations communautaires et dirigées par des femmes affectées par le changement climatique.

Plus de 45 participants, dont des chercheurs et des étudiants du Canada, du Chili, de la Colombie, de Cuba et d’Haïti ont échangé leurs expériences de mise en oeuvre de projets d’adaptation aux changements climatiques dans des établissements informels lors d’un récent atelier d’ADAPTO (ADAPTO est l’acronyme espagnol pour Projet d’adaptation aux changements climatiques dans les établissements humains informels).

Les participants ont également travaillé avec des membres de la collectivité et des représentants de l’État pour trouver des stratégies d’adaptation pour les villes colombiennes de Yumbo et Cali. Le directeur de projet d’ADAPTO Gonzalo Lizarralde estime que ces ateliers apportent une valeur ajoutée importante aux chercheurs, aux femmes et aux autorités. Il ajoute qu’ils aident à identifier les difficultés, telles que les conflits et les tensions, les meilleures pratiques et les possibilités de collaboration et d’innovation en matière d’adaptation aux changements climatiques. Le projet ADAPTO sensibilise aux effets des changements climatiques sur les établissements informels. Les ateliers ont été créés pour faciliter le transfert de connaissances entre les parties prenantes, renforcer les compétences locales et identifier les tendances au sein des établissements informels.

Au cours de ce deuxième atelier, les participants ont exploré les obstacles communs à la mise en oeuvre d’initiatives d’adaptation aux changements climatiques en Amérique latine et dans les Caraïbes - et les stratégies efficaces pour les surmonter. Quatre propositions urbaines pour le quartier Panorama ont été élaborées par des étudiants locaux et internationaux; des femmes ont mené trois visites à des initiatives locales; et deux réunions communautaires ont eu lieu à Yumbo et Siloé. A Yumbo, plus de 50 parties prenantes locales et étrangères, dont des représentants du département de planification de Yumbo et des femmes affectées par le changement climatique, ont signé un accord de collaboration. Enfin, le projet ADAPTO a été présenté lors d’un forum international sur l’adaptation au changement climatique organisé à l’Universidad del Valle à Cali.

Le projet ADAPTO soutient actuellement six projets d’urbanisme tactique dirigés par des femmes - des interventions à faible coût pour améliorer les quartiers locaux - au Chili, en Colombie et à Cuba. Le prochain atelier d’ADAPTO se déroulera à Cuba en mars 2019.

Cet atelier a reçu des fonds supplémentaires de la Direction des affaires internationales et de l’École d’architecture de l’Université de Montréal, de l’Universidad del Valle et d’Oeuvre durable (L’Alliance de recherche sur la résilience aux catastrophes et la reconstruction durable).