Nouvelles bourses de l’OWSD de début de carrière pour les femmes scientifiques maintenant offertes

03 juillet 2018
 Femme travaillant dans un laboratoire de sciences.

CRDI / Vijay Kutty

Les bio-nanoparticules sont synthétisées au Centre de nanotechnologie en Inde.

En partenariat avec l’Organization for Women in Science for the Developing World (OWSD) de l’UNESCO, CDRI est heureux d’annoncer que le premier appel à candidatures pour les bourses de début de carrière pour les femmes scientifiques (ECWS) est ouvert.

Des bourses d’une valeur pouvant chacune atteindre jusqu’à 50 000 USD seront remises à des femmes scientifiques provenant de pays où les capacités scientifiques et techniques accusent un retard, qui ont effectué leur doctorat en sciences, technologie, ingénierie ou mathématique, et qui travaillent à un institut universitaire ou de recherche scientifique dans l’un des pays admissibles.

Les titulaires de la bourse ECWS obtiendront un soutien de deux ans pour poursuivre leur recherche à l’échelon international tout en restant dans leur institut d’attache, créer des groupes de recherche capables d’attirer des visiteurs internationaux, et établir des liens avec l’industrie.

Les bourses ECWS sont financées par le CRDI. L’Organization for Women in Science for the Developing World de l’UNESCO est financé conjointement par le CRDI et l’Agence suédoise de coopération internationale au développement.

La date limite de présentation des candidatures est le 31 août 2018. Pour en apprendre davantage et pour postuler, veuillez consulter le site Web de l’OWSD.

Cette courte vidéo (en anglais seulement) explique la bourse et la façon dont elle profitera aux femmes scientifiques qui débutent leur carrière.
 
Toute question concernant la bourse peut être envoyée à l’adresse earlycareer@owsd.net. Pour toute question d’ordre général concernant l’OWSD, veuillez écrire à l’adresse owsd@owsd.net. Veuillez toutefois prendre note que le Secrétariat de l’OWSD ne peut lire que les questions rédigées en anglais et ne peut répondre à celles-ci qu’en anglais.