Aller au contenu principal

Nouvelle cohorte de projets de recherche transformateurs de genre pour améliorer la santé sexuelle, reproductive et maternelle en Afrique  

8 avril 2022
Sept projets de recherche sur la mise en œuvre ont été sélectionnés par le CRDI pour faire progresser les innovations en matière de santé sexuelle, reproductive et maternelle en Afrique en utilisant des approches transformatrices de genre. La recherche sexotransformatrice consiste à générer et à analyser des données probantes sur ce qui fonctionne pour s’attaquer aux causes profondes des inégalités entre les sexes, afin d’opérer un changement social durable dans les ménages, les communautés et les institutions.
Des adolescentes en Gambie qui ont reçu une formation en broderie par l’intermédiaire du projet sur le mariage précoce financé par le Centre de recherches pour le développement international (CRDI).
ALHAGIE MANKA/STATE OF MIC
Adolescentes en formation en broderie dans le cadre du projet sur le mariage précoce financé par le CRDI en Gambie. Ce projet vise à renforcer les compétences professionnelles des filles et à améliorer leur accès aux occasions de développement économique.

Les équipes interdisciplinaires dirigées par des Africains travaillent pendant trois ans dans sept pays d’Afrique de l’Ouest, d’Afrique de l’Est et d’Afrique australe afin de :

  • Générer et promouvoir des innovations sexospécifiques fondées sur des données probantes qui font progresser la santé sexuelle, reproductive et maternelle et qui renforcent les systèmes de santé.
  • Adopter une approche intersectionnelle de transformation du genre et une optique d’inclusion dans tous les aspects de la conception et de la mise en œuvre du projet.
  • Renforcer les approches participatives et communautaires qui instaurent la confiance, l’empathie, l’appropriation et l’engagement continu pour s’attaquer aux causes profondes des mauvais résultats en matière de santé sexuelle, reproductive et maternelle.  
  • Renforcer les capacités de recherche et de leadership, en particulier des jeunes chercheuses, afin de mener des recherches et de communiquer efficacement les résultats pour influer sur les politiques et les pratiques.

Les projets

Ghana et Gambie
Agency for the Development of Women and Children, Society for Study of Women’s Health and Youth Harvest Foundation Ghana
Faire évoluer les normes de genre pour améliorer la santé des mères et des adolescents en Gambie et au Ghana

Ce projet utilise des approches sexotransformatrices afin de répondre aux défis de l’offre et de la demande rencontrés par les adolescents, filles et garçons, pour répondre à leurs besoins en matière de santé sexuelle, reproductive et maternelle. L’offre vise à rendre les services de santé sexuelle et génésique des adolescents plus conviviaux pour les jeunes, du côté de la demande, il s’agit de renforcer la préparation à l’accouchement et aux complications chez les adolescentes enceintes.

Ghana, Niger et Burkina Faso
Ghana Health Service, Institut Africain de Santé Publique et Laboratoire d’Études et de Recherche sur les Dynamiques Sociales et le Développement Local
Besoins des adolescents en matière de santé mentale, sexuelle et reproductive au Ghana, au Niger et au Burkina Faso : Approches sexospécifiques

Ce projet examinera ces demandes pressantes en matière de santé des adolescents au Niger, au Burkina Faso et au Ghana. Le projet concevra des activités en collaboration avec les adolescents, les communautés et les fournisseurs de soins de santé de première ligne afin de permettre la mise en place de systèmes de santé sexotransformateurs et sensibles aux questions de genre au niveau des soins primaires.

Nigéria
Health Policy Research Group, University of Nigeria  
Approche sexospécifique et intersectionnelle des services de santé sexuelle et reproductive adaptés aux jeunes au Nigéria

Ce projet vise à accroître la sensibilisation et la réflexion critique des fournisseurs de services sur le genre, l’intersectionnalité (lien avec d’autres facteurs tels que l’âge, l’origine ethnique, les capacités, l’éducation, le statut social et d’autres identités potentielles qui s’entrecroisent) et la dynamique du pouvoir. Il vise également à améliorer l’utilisation et la satisfaction des services de santé sexuelle et reproductive fournis aux jeunes. 

Burkina Faso et Malawi
African Population and Health Research Centre, Centre for Social Research et Institut supérieur des sciences de la population  
Action visant à donner aux mères adolescentes du Burkina Faso et du Malawi les moyens d’améliorer leur santé sexuelle et reproductive

Ce projet vise à tester trois interventions sexotransformatrices destinées à aider les mères adolescentes du Burkina Faso et du Malawi à poursuivre leur éducation et à améliorer leur santé sexuelle et reproductive. Il s’agit notamment d’un transfert d’argent conditionné à la (ré)inscription à l’école ou à la formation professionnelle, de services de garde d’enfants subventionnés et de clubs de mères adolescentes où les adolescentes qui élèvent leurs enfants recevront une formation en dynamique de la vie couvrant les soins aux enfants, la santé sexuelle et reproductive et la littératie financière. 

Afrique du Sud
University of the Western Cape  
Soutenir les innovations sexotransformatrices dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive des jeunes en Afrique du Sud

Ce projet créera une plateforme d’apprentissage communautaire collaborative pour soutenir le dialogue, l’échange et le renforcement des capacités sur les approches sexotransformatrices dans les droits et services de santé sexuelle et reproductive des adolescents et des jeunes. La plateforme s’appuie sur un programme multisectoriel appelé « My Journey », qui propose des services et des aides biomédicales, comportementales et structurelles aux adolescents âgés de 10 à 24 ans en Afrique du Sud. 

Niger
Groupe de Recherche et d’Action pour le Développement (GRADE Africa), l’Association des Sage-Femmes du Niger et Zinder Regional Health Directorate  
Mazan Daga et les soins adaptés pour une meilleure santé maternelle au Niger

Ce projet se base sur le concept Mazan Daga (qui signifie « les hommes audacieux ou les avant-gardistes » en langue Hausa) et vise à mettre en place un modèle qui combine la promotion des rôles masculins de soutien, le renforcement des capacités et la sensibilisation des femmes. L’objectif ultime est d’améliorer la santé de la mère à travers une complémentarité entre un modèle de consultations prénatales et postnatales en groupe et une approche participative impliquant les communautés, les maris, les référents sociaux et les belles-mères en premier lieu.

Régional (Burkina Faso, Gambie, Ghana, Malawi, Niger, Nigéria et Afrique du Sud)
University of the Western Cape  
Recherche sexotransformatrice en Afrique : apprentissage pour améliorer les services en matière de santé sexuelle, reproductive et maternelle

Ce projet contribuera à combler les lacunes en matière de connaissances et de pratiques sur les paradigmes sexotransformateurs, les cadres conceptuels, les conceptions et les méthodes de recherche, et les stratégies d’application des connaissances qui peuvent aider à améliorer les droits et les services de santé sexuelle, reproductive et maternelle dans les pays à revenu faible et intermédiaire (PFR-PRI). Il vise à produire : (a) un cadre co-créé pour utiliser la recherche sexotransformatrice sur les droits et les services en matière de santé sexuelle, reproductive et maternelle en Afrique; (b) une carte des paradigmes de recherche, des cadres, des méthodologies et des paramètres pertinents; (c) des documents de synthèse, des billets de blogues, des balados, des notes politiques et un numéro thématique d’une revue scientifique visant à rendre plus visibles les voix de l’Afrique sur les enjeux sexotransformateurs. 

Résultats attendus

On s’attend à ce que les connaissances générées par cette cohorte de projets, avec une application adéquate des connaissances, informent l’action locale et mondiale pour faire progresser les innovations sexotransformatrices dans le domaine de la santé sexuelle, reproductive et maternelle à l’aide et au-delà du renforcement des systèmes de santé. Globalement, ces projets contribueront à l’objectif de développement du Centre, à savoir l’amélioration de la santé des groupes vulnérables tels que les femmes et les adolescentes, les réfugiés et les populations déplacées. Le programme Santé mondiale du CRDI a défini des voies et des stratégies pour y parvenir en mettant l’accent sur l’amélioration de la santé et des droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles vulnérables.