Le CRDI inaugure son Bureau régional du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord à Amman, en Jordanie

03 mars 2019
Camp de réfugiés Zaatari, en Jordanie.

Foreign and Commonwealth Office

Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) inaugure officiellement son Bureau régional du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord à Amman, en Jordanie.

La réception inaugurale a eu lieu le 3 mars 2019 au Landmark Hotel & Conference Center en présence du directeur jordanien des soins de santé primaires, Adnan Ishaq, de la gouverneure du CRDI Shainoor Khoja, du président du CRDI Jean Lebel et à la directrice régionale de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord Barbara Shenstone.

Le CRDI appuie la recherche sur le développement depuis 1974 dans la région, et depuis 1976 en Jordanie. Les recherches qu’il finance couvrent un large éventail de thèmes, comme le reboisement, l’agriculture, la gestion de l’eau, la santé et l’emploi.

« C’est un honneur pour le CRDI de devenir un allié dans la région et de contribuer à l’établissement de changements positifs, fondés sur des données probantes, qui amélioreront la qualité de vie des Jordaniens et des populations de partout au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, a déclaré le gouverneur Shainoor Khoja ».

« Nous sommes impatients de savoir de quelle façon le CRDI peut aider la Jordanie à réaliser ses priorités nationales par l’intermédiaire des recherches que nous appuyons », a mentionné le président du CRDI, Jean Lebel. Ce dernier a également discuté des programmes de développement passés et en cours dans la région, et de l’importance stratégique que représente l’ouverture d’un bureau régional à Amman. « Par l’intermédiaire de son bureau régional, le CRDI pourra accéder plus facilement à toutes les parties de la région, réunir en toute confiance des partenaires et des invités, et travailler à proximité d’autres organisations internationales ».

« Partenaire de longue date, le Centre sera à même, grâce à sa présence soutenue et quotidienne dans la région, de renforcer ses relations et d’améliorer les connaissances locales relatives au contexte, aux priorités et aux partenaires », a déclaré la directrice régionale Barbara Shenstone.

La réception sera suivie d’une consultation régionale et d’une réunion de travail de deux jours. La séance de consultation a réuni des représentants du gouvernement, des donateurs et des organismes de recherche locaux, ainsi que des membres de la société civile et de la communauté internationale afin de discuter des thèmes de développement pertinents pour la région.