Le CRDI déplore le décès de William Winegard

08 février 2019
William Winegard a siégé au Conseil des gouverneurs du CRDI de 1974 à 1980.

GUELPH MUSEUMS

William Winegard, ancien gouverneur du CRDI, est décédé le 31 janvier 2019.

M. Winegard a mené une brillante carrière comme ingénieur, chercheur, enseignant, président universitaire et politicien. Il a siégé au Conseil des gouverneurs du CRDI de mars 1974 à juin 1980, une période marquante de l’histoire du CRDI après sa fondation en 1970.

Né en 1924 à Hamilton (Ontario), M. Winegard était titulaire d’un baccalauréat ès sciences et d’un doctorat en métallurgie de l’Université de Toronto. Il a enseigné à l’École des études supérieures de l’Université et y a occupé le poste de vice-doyen. En 1967, il est devenu le deuxième président de l’Université de Guelph, exerçant cette fonction jusqu’en 1975.

De 1984 à 1993, M. Winegard a été député au sein du gouvernement progressiste-conservateur de Brian Mulroney. Il a présidé le Comité permanent des affaires étrangères et du développement international de la Chambre des communes, et il est devenu plus tard le premier ministre des Sciences du Canada.

L’expérience acquise par M. Winegard au CRDI a marqué toute sa carrière politique. Il a un jour déclaré que le CRDI était le joyau du Canada en matière d’aide publique au développement. M. Winegard a dirigé un rapport sur l’aide internationale du Canada, qui recommandait que les recherches du CRDI soient intégrées aux projets de l’Agence canadienne de développement international et y soient étroitement reliées. Intitulé officiellement Rapport du Comité permanent des affaires étrangères et du commerce extérieur sur les politiques et programmes du Canada en matière d’aide publique au développement, cet ouvrage est mieux connu sous le nom de « rapport Winegard ».

M. Winegard a mené une carrière à l’image de son engagement à vie à soutenir la recherche et à habiliter les pays en développement à trouver et à mettre en oeuvre des solutions durables. « La charité à long terme n’est acceptable pour aucune nation; à court terme, elle est tolérable », a-t-il déclaré dans une allocution de remise des diplômes prononcée en 1974 à l’Université de Guelph. « Il n’y a qu’une solution — nous devons faire en sorte que les pays en développement puissent se nourrir eux-mêmes. Ce ne sont pas que de belles paroles. David Hopper du CRDI [président à l’époque] nous dit que c’est possible ».

Le CRDI offre ses plus sincères condoléances à la famille, aux amis et aux anciens collègues de William Winegard.