Aller au contenu principal

Le CRDI au Forum mondial de l’ONU sur les données 2020

9 novembre 2020
Des recherches financées par le CRDI seront présentées lors de deux sessions du Forum mondial de l’ONU sur les données 2020.   
Graphique 2020 du Forum mondial des données des Nations Unies virtuel
UNWDF

Le Forum mondial virtuel des Nations Unies sur les données de 2020 on a présenté les dernières solutions et réflexions en matière de données pour soutenir l’Agenda 2030 du développement durable, et maintenant de façon plus urgente, pour surveiller et passer à la relance après la pandémie de COVID-19. Le forum était composé de discussions préenregistrées et de séances en direct du 19 au 21 octobre 2020.  

Le CRDI a organisé une discussion préenregistrée sur la façon de surmonter les cloisonnements entre les activités de recherche et de faire en sorte que les perspectives et les recherches coordonnées des pays du Sud éclairent des approches holistiques en matière de gouvernance, d’innovation et d’utilisation des données.

Données pour le développement : Vers un programme plus intégré des pays du Sud

Voici les conférenciers :

  • Jade Abbott, ingénieure principale en apprentissage machine, Retro Rabbit
  • Pyrou Chung, directrice de l’Open Development Initiative, East-West Management Institute
  • Fabrizio Scrollini, directeur exécutif, Initiative de données ouvertes d’Amérique latine (qui dirige une recherche sur les données pour le développement financée par le CRDI)
  • Romesh Silva, spécialiste technique principal, Fonds des Nations Unies pour la population (qui dirige un projet financé par le CRDI visant à créer une culture de production de statistiques de l’état civil).

La séance était animée par Dominique Charron, vice-présidente, Programmes et partenariats du CRDI.

Elle peut être visionnée ici:

Le Centre d’excellence sur les systèmes d’enregistrement et de statistiques de l’état civil (ESEC), qui est hébergé par le CRDI, s’est associé à l’organisme Vital Strategies et à l’Organisation mondiale de la Santé pour élaborer une session sur la comptabilisation des données d’état civil et le suivi des tendances de la mortalité afin de stopper la propagation de la pandémie de COVID-19.

Visualiser l’invisible : Enregistrer les décès et suivre la mortalité à l’ère de la COVID-19

LVoici les conférenciers :

  • Montasser Kamal, chef d’équipe, Santé des mères et des enfants, CRDI
  • Fátima Mrué, secrétaire à la Santé, Ville de Goiânia, Brésil
  • Janet W. Mucheru, registraire générale des Services de l’état civil et directrice générale adjointe de la Gestion des systèmes d’information, National Statistics and Information Authority, Kenya
  • Samira Sama, directrice générale adjointe, Division des données, de l’analyse et de l’application, Organisation mondiale de la Santé

La session était animée par Anir Chowdhury, conseiller en politiques pour le gouvernement du Bangladesh, et Philip Setel, vice-président, ESEC, Vital Strategies.

Elle peut être visionnée ici.