Aller au contenu principal

Le CRDI accueille sa nouvelle présidente du Conseil ainsi que de nouveaux gouverneurs et ceux reconduits dans leurs fonctions

21 juin 2022
Le CRDI et le ministre du Développement international, l’honorable Harjit Sajjan, ont le plaisir d’annoncer que Dre Dorothy Nyambi a été nommée présidente du Conseil des gouverneurs du CRDI, ainsi que la nomination de Nurjehan Mawani en tant que gouverneure et la reconduction de Gilles Rivard, Purnima Mane et Akwasi Aidoo dans leurs fonctions de gouverneur.
Portrait de Dorothy Nyambi, membre du Conseil des gouverneurs
Dre Dorothy Nyambi

La Dre Nyambi est la présidente et la directrice générale de Mennonite Economic Development Associates (MEDA), une organisation à but non lucratif dont la mission est de créer des solutions commerciales à la pauvreté dans le monde. Titulaire d’un doctorat en médecine de l’Université de Yaoundé, au Cameroun, elle a entrepris des recherches approfondies sur le renforcement des capacités, la promotion de l’égalité des genres dans les pays en développement et les économies de l’innovation dans le monde entier. Avant de rejoindre MEDA, elle était vice-présidente directrice de l’Institut africain des sciences mathématiques (AIMS). L’expérience professionnelle de la Dre Dorothy Nyambi comprend le renforcement des processus commerciaux et la mobilisation de fonds afin de soutenir les mouvements populaires, les répercussions sur la communauté et la diversité en Afrique, en Amérique du Nord, en Europe de l’Est, en Asie, en Amérique latine et aux Caraïbes, et au Moyen-Orient.  

« Nous nous réjouissons de la nomination de Dorothy Nyambi à la présidence du Conseil des gouverneurs du CRDI et nous nous réjouissons de pouvoir bénéficier de ses connaissances, de son leadership et de son expérience. Nous nous félicitons également de la reconduction de Gilles Rivard, Purnima Mane et Akwasi Aidoo dans leurs fonctions de gouverneurs », a déclaré Geneviève Leguerrier, présidente par intérim du CRDI. « Nous tenons à remercier la présidente sortante, Margaret Biggs, dont la vision et le dévouement ont inspiré le réseau mondial d’employés, de partenaires et de bénéficiaires de subventions du CRDI. » 

Le Conseil des gouverneurs du CRDI est responsable de l’orientation stratégique, de l’intendance et de la supervision du CRDI. Les nominations au Conseil sont effectuées conformément au processus de nomination ouvert, transparent et fondé sur le mérite adopté par le gouvernement du Canada. 

Notes biographiques des membres nommés au Conseil des gouverneurs

Dre Dorothy Nyambi  

Dre Dorothy Nyambi est présidente et première dirigeante de Mennonite Economic Development Associates (MEDA), une organisation à but non lucratif dont la mission est de créer des solutions commerciales à la pauvreté dans le monde. Dorothy est une leader d'opinion dans le domaine du développement international, qui se consacre à la création d'organisations dynamiques qui respectent la diversité, l'équité et l'inclusion et qui réussissent en période de défis et de changements. Dorothy a de l'expérience dans la fourniture de leadership stratégique basée sur les connaissances pour une mise en œuvre efficace de la mission et des objectifs d'une organisation. Forte d'une carrière de plus de 25 ans dans le secteur et d'une expérience de la gouvernance appliquée, Dorothy fonde son travail sur une expérience de vie unique et sur un engagement en faveur d'un leadership authentique.  

Titulaire d'un doctorat en médecine de l'Université de Yaoundé, au Cameroun, Dorothy a entrepris des recherches approfondies sur le renforcement des capacités, la promotion de l'égalité des genres dans les pays en développement et les économies de l'innovation dans le monde entier. Avant de rejoindre MEDA, elle était vice-présidente directrice de l'Institut africain des sciences mathématiques (AIMS). L'expérience professionnelle de Dorothy comprend le renforcement des processus commerciaux et la mobilisation de fonds afin de soutenir les mouvements populaires, les répercussions sur la communauté et la diversité en Afrique, en Amérique du Nord, en Europe de l'Est, en Asie, en Amérique latine et aux Caraïbes, et au Moyen-Orient.

Passionnée par l'égalité des genres et l'inclusion, Dorothy a été l'une des leaders et membres fondatrices du Gender Summit Africa (au Cap en 2015 et à Kigali en 2018); membre de l'Association pour les droits de la femme et le développement (AWID) depuis 15 ans; directrice du conseil d'administration du Kigali Collaborative Research Centre (KCRC) – Université Carnegie Mellon; membre du Board Room Africa dont l'objectif est de guider et d'amener les jeunes femmes africaines à occuper des rôles de gouvernance sur le continent au moyen de la sélection, de la formation et du tutorat. Elle fait constamment preuve d'une capacité à aller de l'avant et à remettre en question le statu quo, à réimaginer et à renforcer les processus d'entreprise, à remettre en question les anciens paradigmes et programmes en faveur d'une conception respectueuse de l'être humain. 

Nurjehan Mawani

Nurjehan a occupé des postes de direction au sein d’institutions juridiques et réglementaires et possède des états de service distingués en tant que dirigeante, diplomate et bénévole.

Forte de sa carrière juridique au Royaume-Uni et au Canada, Nurjehan a été présidente et directrice générale de la Commission de l’immigration et du statut de réfugié, puis commissaire de la Commission de la fonction publique du Canada. Elle a également été conseillère en matière de diversité à l’École de la fonction publique du Canada.

De 2005 à 2019, Nurjehan a été la représentante diplomatique du Réseau Aga Khan de développement (AKDN) d’abord en République kirghize, puis en République islamique d’Afghanistan. En tant qu’ambassadrice d’AKDN, Nurjehan a travaillé en étroite collaboration avec les gouvernements, les partenaires internationaux et les institutions de la société civile.

Les contributions de Nurjehan à la fonction publique et à l’avancement des femmes ont été reconnues par l’Ordre du Canada et le Prix pour services insignes de la fonction publique du Canada. En 2007, elle a reçu le Prix Canada du Fonds des Nations Unies pour la femme (UNIFEM) pour « sa capacité innovante à faire le lien entre le droit et la politique et pour les effets profonds des lignes directrices sur la vie de milliers de femmes et de filles réfugiées ».

Gilles Rivard 

Gilles est consultant et analyste des médias pour les relations internationales. Il a occupé divers postes de direction au sein du gouvernement du Canada. Il a été ambassadeur et représentant permanent adjoint du Canada auprès des Nations Unies, et ambassadeur du Canada à Haïti. Il a été conseiller principal auprès d’Affaires mondiales Canada pour les opérations de maintien de la paix de l’ONU, et chef de mission du Canada à Haïti. Gilles est un expert associé de l’Observatoire canadien sur les crises et l’aide humanitaires, et il a siégé à plusieurs conseils, y compris au conseil d’Oxfam-Québec. En 2012, il a reçu la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II, et en 2014, il a reçu la Médaille du service opérationnel – HUMANITAS pour son travail en tant qu’ambassadeur pendant et après le tremblement de terre qui a eu lieu à Haïti en 2010. 

Purnima Mane  

Purnima est une professeure invitée au Centre for Social Research in Health de l’Université de New South Wales, à Sydney, en Australie. Elle est l’ancienne présidente et première dirigeante de Pathfinder International, une organisation mondiale à but non lucratif basée à Boston qui concentre ses activités sur la santé et les droits sexuels et reproductifs. Elle a occupé divers postes de direction au sein de l’Organisation des Nations Unies, à New York et à Genève; y compris au sein du Fonds des Nations Unies pour la population; du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida; de l’Organisation mondiale de la Santé; et du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Purnima siège également à plusieurs conseils en qualité de directrice, y compris ceux de l’Initiative internationale pour un vaccin contre le sida et de la Staying Alive Foundation de MTV; elle est l’un des rédacteurs fondateurs de la revue Culture, Health & Sexuality; et elle fait partie de comités de rédaction consultatifs tels que celui de l’International Journal of Sexual Health. 

Purnima a été titulaire d’une bourse de recherches postdoctorales Fulbright et d’une bourse pour l’élaboration de politiques du programme de résidence du Bellagio Center de la Rockefeller Foundation, en plus d’avoir été lauréate de l’International Institute of Education and Fulbright Foundation’s Global Changemaker Award. Elle est titulaire d’un doctorat en philosophie, d’une maîtrise en philosophie et d’un diplôme de maîtrise en travail social de l’Institut Tata de sciences sociales, à Mumbai, en Inde, et d’un baccalauréat en psychologie du Collège Saint-Xavier, à Mumbai. 

Akwasi Aidoo  

Akwasi est chercheur principal à Humanity United, une organisation basée aux États-Unis, et siège aux conseils de Human Rights Watch et du Fonds pour les droits humains mondiaux. Il a occupé plusieurs postes de direction au sein de la Fondation Ford, à New York et en Afrique de l’Ouest, et a été directeur exécutif à TrustAfrica, une fondation africaine consacrée à la création de bourses. Il a été président du conseil d’administration de Fund for Global Human Rights, de Resource Alliance et de l’Open Society Initiative for West Africa. Il a notamment siégé aux conseils d’administration de la Société internationale pour le développement et d’Oxfam America. En 2015, il a reçu le prix Africa Philanthropy Award, en Tanzanie. 

Akwasi détient un doctorat en sociologie médicale de l’Université du Connecticut et un baccalauréat spécialisé en sociologie de l’Université de Cape Coast, au Ghana.