Le Centre d’excellence sur les systèmes ESEC lance un appel d’expressions d’intérêt d’experts

04 janvier 2019

Banque Mondiale / Mohammad Al-Arief

Le Centre d’excellence sur les systèmes d’enregistrement et de statistiques de l’état civil (ESEC) a lancé son deuxième appel d’expressions d’intérêt en vue d’élargir son répertoire des experts, lequel met en relation gouvernements, praticiens du développement et autres intervenants avec des experts des systèmes ESEC.

La déclaration et l’enregistrement systématiques des données de l’état civil (c’est-à-dire les naissances, les décès, les causes de décès, les mariages et les divorces) jouent un rôle primordial dans l’amélioration de la santé reproductive, des mères, des nouveau-nés, des enfants et des adolescents, de même que dans la protection des droits de la personne, en particulier ceux des groupes vulnérables comme les femmes et les enfants. Des systèmes ESEC qui fonctionnent bien et permettent de consigner ces événements peuvent dès lors jouer un rôle de catalyseur dans le développement équitable et soutenu.

Le Centre d’excellence sur les systèmes ESEC, hébergé au Centre de recherches pour le développement international, soutient les efforts mondiaux pour renforcer les systèmes ESEC complets et fiables dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire en facilitant l’accès à l’information et à l’expertise.

Pour réaliser ce mandat, le Centre d’excellence sur les systèmes ESEC gère un répertoire comprenant plus de 100 experts qui sont disponibles pour appuyer les activités de renforcement des systèmes ESEC aux échelons mondial, régional et national. Ainsi, le Centre d’excellence, des parties prenantes de l’ESEC et d’autres partenaires mondiaux pourront obtenir des experts inscrits au répertoire des conseils techniques ou leur offrir des occasions de recherche, de renforcement des capacités et de consultation.

Appel d’expressions d’intérêt

Dans le présent appel d’expressions d’intérêt, le Centre d’excellence sur les systèmes ESEC invite les professionnels possédant une vaste expérience opérationnelle ou en élaboration de politiques dans l’un des domaines spécialisés suivants à postuler pour figurer dans le répertoire des experts :

  • Loi
  • Numérisation
  • Communication, mobilisation sociale et changements comportementaux
  • Enregistrement de l’état civil (candidats féminins seulement)
  • Statistiques (candidats féminins seulement)
  • Gestion d’activités de grande envergure (candidats féminins seulement)

Les experts techniques intéressés sont invités à se renseigner et à postuler d’ici le 15 février 2019 à 23 h 59 HNE.