Aller au contenu principal

Indice de l’état de préparation des gouvernements à l’intelligence artificielle 2020 : Les gouvernements doivent donner la priorité à une utilisation responsable de l’intelligence artificielle (IA)

7 octobre 2020
Le CRDI et Oxford Insights ont lancé l’indice de l’état de préparation des gouvernements à l’IA 2020 pour mesurer l’état de préparation des pays à l’intelligence artificielle. Il s’agit du premier indice du genre qui comprend un indice d’utilisation responsable.
Indice de préparation à l'IA du gouvernement 2020
Perspectives d'Oxford/ CRDI

Si l’IA a le pouvoir de transformer les services publics, son utilisation irresponsable pourrait aggraver les inégalités, marginalisant des milliards de citoyens.

Les pays nordiques et baltes sont les leaders en matière d’utilisation responsable de l’IA. L’Estonie, la Norvège, la Finlande et la Suède figurent parmi les cinq premiers pays. Toutefois, les 20 premiers rangs comptent également le Sénégal (9) et Maurice (13), ce qui indique que certains pays en développement reconnaissent déjà l’importance d’une utilisation responsable de l’IA lorsqu’ils adoptent ces technologies.

En revanche, les États-Unis et le Royaume-Uni occupent respectivement le premier et le deuxième rang en ce qui concerne l’état de préparation à l’IA, mais ils se classent au 24e et au 22e rang du nouveau sous-indice d’utilisation responsable.

Le Canada se classe au 14e rang en ce qui concerne l’état de préparation de la gouvernance en matière d’IA et au 11e rang en ce qui concerne l’utilisation responsable de l’IA.

Richard Stirling, premier dirigeant d’Oxford Insights, a déclaré : « Notre rapport indique que certains des pays les plus avancés en matière d’IA n’accordent pas la priorité à l’utilisation responsable de l’IA et n’en font pas une utilisation responsable, comme ils le devraient. Les pays, comme les États-Unis, le Royaume-Uni, la Russie, la Chine et Israël, doivent garantir que la mise en oeuvre des technologies reposant sur l’IA profite à tous leurs citoyens. »

Le rapport indique également qu’il existe un engagement croissant en faveur de l’IA, à l’échelle mondiale; on remarque une prolifération de nouvelles stratégies nationales et internationales en matière d’IA publiées l’année dernière – une augmentation de 50 % par rapport à 2019.

Jean Lebel, président, CRDI, a déclaré : « L’indice et le rapport de cette année mettent en évidence les forces, les faiblesses et les obstacles actuels quant à la préparation et aux responsabilités des gouvernements en matière d’IA, ce qui, nous l’espérons, stimulera davantage la mise en commun d’expertise, d’occasions, d’outils et de politiques entre les gouvernements et les parties prenantes, au-delà des frontières, et encouragera de nouvelles collaborations et de nouveaux investissements. » 

L’indice et le rapport de cette année analysent l’état de préparation des gouvernements de 172 pays en matière d’IA au moyen d’une méthode élargie à mesure que de nouveaux ensembles de données sont disponibles.

Vous pouvez télécharger le document ici.