Faire tomber les barrières : comprendre les obstacles auxquels font face les femmes dans les STIM dans les pays du Sud

06 mars 2020

Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) est heureux d’annoncer que 11 équipes de recherche ont été sélectionnées dans le cadre de l’appel à propositions « Éliminer les obstacles systémiques à la participation des femmes en science ».

IDRC/CRDI

Les équipes, qui ont été sélectionnées par le CRDI et une équipe d’évaluateurs externes parmi plus de 180 propositions, recevront un total de 3,3 millions de dollars canadiens au cours des cinq prochaines années pour mener des recherches dans les régions du Sud.

Cinq équipes d’Amérique latine mesureront les écarts entre les sexes dans le milieu universitaire, dans le domaine de l’énergie verte et dans d’autres secteurs technologiques. En Afrique subsaharienne, cinq équipes de recherche mèneront divers projets, dont une étude des facteurs qui déterminent le recrutement et la promotion des femmes scientifiques dans les secteurs privé et public. Une équipe internationale se penchera sur la féminisation d’une école d’agriculture en Inde.

Selon l’UNESCO, moins de 30 % des chercheurs du monde sont des femmes. La recherche a déjà produit des preuves de l’existence d’obstacles systémiques qui empêchent les femmes scientifiques d’avancer dans leur carrière, mais les données et les études de cas proviennent principalement de pays à revenu élevé. Ces 11 équipes de recherche visent à mieux comprendre les obstacles auxquels font face les femmes et d’autres groupes vulnérables dans les pays à faible et moyen revenu, et ce, en produisant des faits probants sur la manière d’améliorer l’égalité entre les sexes et la diversité dans les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques.

Des informations concernant les équipes de recherches et leurs projets sont à venir.

Voir l'appel à propositions "Éliminer les obstacles systémiques à la participation des femmes en science​"