Établir un lien entre la recherche et la planification urbaine au Congrès mondial ICLEI de 2018

06 juin 2018
 L'un des flux d'eau polluée coule dans la ville de Banglore.

CRDI / Atul Loke

Une délégation du CRDI se joindra à des délégués internationaux et des représentants municipaux dans le cadre du Congrès mondial ICLEI de 2018 qui aura lieu à Montréal du 19 au 22 juin.

Organisé par l’ICLEI – Conseil international pour les initiatives écologiques locales, ce congrès, qui a lieu tous les trois ans, est une plateforme unique qui permet de promouvoir les résultats fondés sur des données probantes du CRDI et de favoriser la collaboration et les partenariats dans le domaine du développement urbain et des changements climatiques.

Établissant des liens entre les gouvernements, les agences internationales, les industries du secteur privé, les universitaires et les chercheurs, les groupes communautaires et d’autres partenaires internationaux, le Congrès mondial ICLEI est une occasion d’orienter le programme mondial de développement durable et de discuter des défis qui se posent en matière de durabilité urbaine partout dans le monde. Ce congrès sera axé sur plusieurs domaines stratégiques du programme Changements climatiques du CRDI, y compris la sexospécificité, la résilience et la gouvernance collaborative.

Des projets soutenus par le CRDI sur l’adaptation et le renforcement de la résilience des zones urbaines seront présentés dans le cadre d’une participation active à quatre séances.

Séance menée par le CRDI : Sexospécificité, développement urbain et adaptation aux changements climatiques

Quand : Mercredi 20 juin | De 11 h à 12 h 30 | Emplacement : 511 Foyer BC

L’urbanisation rapide, la migration et les changements climatiques comptent parmi les facteurs qui exercent de plus en plus de pression sur les populations urbaines et l’environnement bâti. Ces facteurs exacerbent également la marginalisation des groupes vulnérables, y compris les femmes, les peuples autochtones, les minorités ethniques, les pauvres et les jeunes. Comment pouvons-nous nous assurer que les milliards de dollars investis dans le développement urbain se soldent en actions qui favorisent un accès juste et socialement équitable aux ressources et aux possibilités économiques ? Comment pouvons-nous nous assurer que ces actions sont menées de façon collaborative ? Cette séance explorera les façons d’améliorer l’intégration et l’autonomisation des groupes vulnérables, particulièrement les femmes, en matière d’aménagement et de développement urbains afin d’assurer à la fois l’équité sociale et l’efficacité d’action. De plus, la séance explorera les facteurs qui favorisent la reproduction, la mise à l’échelle et le financement d’initiatives de transformation sociale.

Contributeurs

Animatrice : Sandra Gagnon, administratrice de programme, programme Changements climatiques du CRDI

Experts invités :

  • Roshan Bajracharya, chargé de recherche principal, Southasia Institute of Advanced Studies
  • Emma E. Porio, professeure de sociologie, département de sociologie et d’anthropologie, Université Ateneo de Manille
  • Rebecca Cameron, agente professionnelle, Changements climatiques, énergie et résilience, ICLEI Afrique
  • Danielle Labbé, professeure, Université de Montréal, Montréal, Canada
  • Mona Lisa Sen, coordinatrice de programme, Biodiversité, ICLEI Asie du Sud

Animation de la discussion : Celestine Ketcha Courtès, mairesse de Bangangté, Cameroun, et présidente du Network for Locally Elected Women of Africa

De plus, les projets du CRDI seront présentés au cours de trois autres séances :

Renforcer la résilience à l’échelle locale (CRDI à titre de panéliste)

Quand : Mercredi 20 juin | De 16 h à 17 h 30 | Emplacement : 511 Foyer BC

Sommaire :

L’inévitabilité des changements climatiques est de plus en plus acceptée à l’échelle mondiale. Il est maintenant indéniable que, même si des efforts d’atténuation sont nécessaires, ceux-ci ne sont pas suffisants. Il y a donc un besoin grandissant pour des mesures d’adaptation et de résilience aux échelles mondiale et locale. Cette séance mettra l’accent sur le partage d’expériences en matière d’échange de connaissances chez les experts et les exécutants qui sont actifs dans le domaine de l’adaptation et de la résilience en Europe, en Afrique, en Asie du Sud et en Amérique du Nord. Les conférenciers partageront des connaissances dans le but de cerner les approches les plus faciles à appliquer et à adopter en matière de partage des connaissances.

Accroissement des connaissances scientifiques dans les villes afin de stimuler les actions liées aux ODD (CRDI à titre de coorganisateur)

Quand : Vendredi 22 juin | De 10 h 30 à 12 h | Emplacement : 514

Sommaire :

Il y a un criant besoin en matière de science et de recherche afin d’aider à concevoir des solutions aux défis de durabilité à l’échelle mondiale. Quel est le rôle de la science et de la recherche dans la promotion d’acteurs locaux à des échelons où leurs forces et leurs connaissances peuvent avoir des retombées à l’échelle mondiale ? La mise en oeuvre anticipée des ODD a révélé que les pays s’efforcent d’harmoniser leurs stratégies nationales, d’adapter les cadres institutionnels et de modifier leurs politiques afin d’atteindre les ODD. Toutefois, elle révèle également que les décideurs politiques ont de la difficulté à gérer et à exploiter les domaines visés ainsi qu’à concrétiser une approche de mise en oeuvre intégrée.

Les villes et les changements climatiques : relever les défis et mettre à profit les occasions de lutter contre les changements climatiques (CRDI à titre de coorganisateur)

Quand : Vendredi 22 juin | De 12 h 30 à 14 h | Emplacement : 514

Sommaire :

Les villes seront le théâtre de certains des plus grands défis en matière de durabilité auxquels est confrontée l’humanité, lesquels découlent en partie des changements climatiques. Cette séance explorera les façons dont la science et la recherche contribuent à faire progresser des solutions à ces défis ainsi que les occasions en matière de durabilité.