Coopération pour le développement 2018 présente de la recherche financée par le CRDI en Amérique latine

21 décembre 2018
Deux femmes au Mexique s’étreignent.

CRDI / James Rodriguez

Francisca del Rosario Nataren Zavala (gauche) et Silvia Infante Alvarez sont des bénéficiaires locales des programmes d’inclusion financière au Mexique.

Afin de réaliser l’ambitieux Agenda 2030 pour le développement durable, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a récemment publié le rapport Coopération pour le développement 2018 : Agir ensemble pour n’oublier personne. Ce rapport comprend deux pistes politiques que le CRDI a contribué à avancer.

Proyecto Capital, une initiative régionale appuyée par le CRDI, est décrite dans le rapport. Élaborée par l’Instituto de Estudios Peruanos et la Fundación Capital, l’initiative Proyecto Capital a fait la promotion de l’utilisation des services financiers officiels par l’intermédiaire de programmes gouvernementaux de transferts en espèces pour les pauvres. De plus, Proyecto Capital collabore avec les programmes de protection sociale actuels en vue d’introduire un volet d’inclusion financière. Par exemple, au Pérou et au Chili, des centaines de milliers d’utilisateurs du programme à faible revenu, principalement des femmes, ont davantage utilisé leur compte d’épargne, ce qui a eu des incidences positives sur leur vie et leurs efforts pour sortir de la pauvreté.

Le rapport présente également une étude de cas sur les modèles de progression. Reconnus comme offrant l’une des approches les plus rentables pour renforcer les ressources financières, humaines et sociales ainsi que les actifs de production des populations les plus pauvres, ces programmes offrent aux bénéficiaires les outils et les ressources nécessaires pour assurer leur autonomie et leur sécurité financière. Le CRDI a soutenu les efforts de la Fundación Capital visant à adopter ces stratégies à plus grande échelle ainsi qu’à créer une plateforme d’apprentissage et d’évaluation concernant les modèles de progression en Amérique latine. L’objectif de la plateforme est de produire des données probantes sur l’intégration efficace des modèles de progression à la politique sociale nationale.

Les politiques de développement, les programmes internationaux et les efforts de promotion de la société civile font de plus en plus référence à l’Agenda 2030 pour le développement durable, mais la façon de mettre en oeuvre cet agenda nécessite des éclaircissements. Le rapport Coopération pour le développement 2018 propose un cadre de travail global et novateur pour orienter et façonner les politiques et les outils de coopération pour le développement afin de veiller à n’oublier personne.

Lire le rapport Coopération pour le développement 2018 : Agir ensemble pour n’oublier personne.