Appel à une intervention de recherche en Afrique pour lutter contre la pandémie de COVID-19

05 juin 2020

La COVID-19 est un problème mondial auquel il n’y a pas de solution universelle. C’est pourquoi le CRDI travaille avec des partenaires africains pour financer des recherches visant à atténuer les répercussions de la pandémie en Afrique subsaharienne et à orienter les interventions internationales.

Un chercheur sud-africain fait fonctionner un fermenteur d’essai pour la production de vaccins en mai 2019.
CRDI/Bartay
Un chercheur sud-africain fait fonctionner un fermenteur d’essai pour la production de vaccins en mai 2019.

Le Fonds de recherche d’intervention rapide contre la COVID-19 en Afrique accepte les propositions de candidats de 17 pays d’Afrique subsaharienne en réponse aux questions de recherche liées à la pandémie. Le Fonds, qui est doté de 6,6 millions de dollars canadiens, soutiendra des projets dans trois domaines :

  • Recherche : Les sujets comprennent la prévention, le diagnostic et le traitement du virus, en plus de domaines comme la dynamique socioculturelle de la transmission, la santé mentale et la vulnérabilité.
  • Mobilisation scientifique : Une composante innovante du Fonds consiste à aider les journalistes et les communicateurs des milieux de la science et de la santé à produire et à diffuser des communications scientifiques coordonnées sur la COVID-19.
  • Conseils scientifiques : Du soutien supplémentaire pour les projets qui visent à faire progresser les activités de conseil scientifique auprès des gouvernements africains en mettant l’accent sur les travaux des académies des sciences et du chapitre africain de l’International Network for Government Science Advice.

L’appel est administré par la National Research Foundation (NRF) d’Afrique du Sud, en collaboration avec le CRDI, l’Initiative des conseils subventionnaires de la science en Afrique subsaharienne, le Fonds de recherche du Québec et des partenaires internationaux, dont le Department for International Development du Royaume-Uni et l’Agence suédoise de coopération internationale au développement.

« Cette grande collaboration qui vise à soutenir les chercheurs, les conseillers scientifiques et les communicateurs nationaux d’Afrique permettra de mieux comprendre comment prévenir et traiter la COVID-19 sur le continent et à l’échelle internationale », a déclaré le président du CRDI, Jean Lebel.

L’appel se traduira avant tout par de la recherche, de l’innovation et de la mobilisation pour renforcer les interventions sanitaires fondées sur des données probantes qui atténuent les répercussions de la COVID-19 à court terme, ainsi que les futures pandémies en Afrique subsaharienne.

« La pandémie actuelle des conséquences importantes pour la vie et la santé de millions de personnes dans le monde entier. Les partenariats stratégiques et les efforts concertés comme le présent appel sont un élément essentiel de la mission des conseils subventionnaires de la science comme la NRF, une mission qui consiste à faire avancer, à rendre possible, à soutenir et à promouvoir la recherche et la mobilisation scientifiques dans le but d’améliorer la qualité de vie des citoyens », soutient le Dr Molapo Qhobela, qui est directeur général de la NRF.

La date limite de dépôt des propositions est fixée au 17 juin.

Pour en savoir plus au sujet du Fonds