Conseil mondial des réfugiés

L’actuel système mondial des réfugiés ne répond pas aux besoins des réfugiés et des États qui les accueillent, malgré les efforts souvent héroïques qui sont déployés par les États sympathisants, les organisations internationales, la société civile, et les réfugiés eux-mêmes. Au cours du Sommet des dirigeants sur les réfugiés qui a eu lieu en 2016, on a souligné le fait suivant : « il n’existe aucun mécanisme de routine permettant de faciliter le type de partage volontaire des responsabilités à l’intention des réfugiés... ou de relever, de façon plus globale, d’autres défis découlant des crises de réfugiés à grande échelle. »

En réponse, les États participant au Sommet se sont engagés à « ... élaborer des outils et des structures institutionnelles pour améliorer l’architecture internationale et établir une base solide pour relever les défis immédiats et à long terme qui sont liés à la gestion des mouvements de réfugiés, et ce, de manière efficace et globale ». De plus, les États ont adopté la Déclaration de New York, laquelle faisait état des principaux principes concernant les grands mouvements de réfugiés et de migrants, et ils ont entamé un processus visant à négocier un pacte mondial sur les réfugiés ainsi qu’un pacte mondial sur la migration, avant le milieu de 2018.

Le Conseil mondial des réfugiés a été créé pour profiter de l’élan découlant du Sommet dans le but de faire face aux contraintes politiques et structurelles du système de réfugiés actuel; d’élaborer des approches efficaces, prévisibles, justes et équitables à l’égard de la coopération internationale; et de promouvoir ses résultats à l’échelle mondiale et régionale au cours de la négociation d’un pacte mondial sur les réfugiés.

Ce projet, mis en œuvre par le Centre pour l’innovation dans la gouvernance internationale à Waterloo, en Ontario, tente de promouvoir une analyse fondée sur des données probantes, laquelle conduira à l’élaboration de recommandations pratiques visant à transformer le système d’intervention pour les réfugiés. De plus, il facilitera le dialogue entre un large éventail d’acteurs qui porte sur les lacunes et les limites de l’actuel régime mondial des réfugiés; cernera, élaborera et proposera des approches, des mécanismes, des innovations et des instruments visant à combler les lacunes dans le régime actuel ainsi que les lacunes quant au respect de ce dernier par les États; et offrira le soutien politique nécessaire pour la mise en œuvre des recommandations du Conseil.

Projet nᵒ

108759

État du projet

Actif

Durée

22 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Cam Do

Financement total

CAD$ 300,000

Chargé(e) de projet

Dr Fen Hampson

Institution

The Centre for International Governance Innovation

Pays d' institution

Canada

Site internet

http://www.cigionline.org/