Le CRDI pleure la perte de Louis Berlinguet

01 février 2018
Louis Berlinguet

Marc Berlinguet

L’un des pionniers du CRDI est décédé le 21 janvier 2018. Louis Berlinguet s’est joint au Centre à ses débuts, à la demande du premier président, David Hopper.

En tant que vice-président du Conseil des gouverneurs et président du Comité de direction du Conseil de 1970 à 1976, puis à titre de vice-président principal du CRDI jusqu’en 1979, M. Berlinguet a contribué à gérer les activités du Centre et a assumé de nombreuses fonctions au sein du bureau du président.

Né à Trois-Rivières en 1926, M. Berlinguet a étudié la chimie à l’Université de Montréal, puis a obtenu un doctorat en chimie de l’Université Laval. Après des études supérieures à Chicago, à Bethesda et à Londres, il est retourné à l’Université Laval, où il a été nommé professeur de biochimie en 1961, chef du Département de biochimie en 1963 et vice-doyen de la recherche à la Faculté de médecine en 1967.

Pour sa contribution au domaine de l’enseignement et à l’avancement de la recherche scientifique au Québec et au Canada, il a été nommé officier de l’Ordre du Canada en 1974. « Le CRDI est vraiment fier de compter un Canadien aussi distingué au sein de son conseil d’administration, écrivait M. Hopper dans une lettre au Conseil. Vous le méritez, nous sommes très heureux de vous connaître; votre nomination ajoute du lustre à ce titre honorifique. »

Après son mandat au CRDI, M. Berlinguet a été nommé au poste d’attaché scientifique à l’ambassade du Canada à Paris. À son retour à Ottawa en 1983, il est devenu premier conseiller scientifique et sous-ministre aux Sciences et à la Technologie du Canada. Par la suite, il a occupé des postes de direction à l’Institut de recherche en santé et en sécurité au travail du Québec et au Conseil de la science et de la technologie du Québec. En 1990, il est devenu officier de l’Ordre du Québec.

La contribution de M. Berlinguet aux premiers pas du CRDI a aidé celui-ci à établir sa réputation, tant au Canada qu’à l’échelle mondiale, en tant que moteur important de la recherche pour le développement international d’avant-garde. Le Centre offre ses plus sincères condoléances à la famille et aux amis de Louis Berlinguet et partage leur deuil.