La dimension économique de la lutte antitabac dans les pays à faible revenu et les pays à revenu intermédiaire

Appel

Notes conceptuelles

Programme(s)

Agriculture et sécurité alimentaire

Date butoir

décembre 15, 2017 par 12:00 (EST)

Sujet(s)

Économie, Lutte contre les maladies, TABAC

Durée

Subventions de recherche axées sur la constitution de consortiums : jusqu’à 48 mois / Subventions de recherche axées sur la création d'un mouvement : jusqu’à 36 mois

Financée par

CRDI et Cancer Research United Kingdom

Région(s)

Amérique Nord et Centrale

Contact

Budget

Subventions de recherche axées sur la constitution de consortiums : jusqu’à 1 000 000 de CAD / Subventions de recherche axées sur la création d'un mouvement : jusqu’à 300 000 CAD

État

Terminé

Type

Subventions

Admissibilité

Les organismes demandeurs principaux doivent être constitués en personne morale dans un pays admissible à faible revenu ou à revenu intermédiaire.

Les organismes internationaux peuvent présenter une demande à titre d’organisme codemandeurs, dans la mesure où ils ont une section régionale ou un bureau régional doté du statut juridique requis pour mener des activités et gérer des fonds dans les pays admissibles où la recherche aura lieu.

Certains pays présentant des risques élevés pourraient ne pas être admissibles comme lieu de recherche.

Les organismes demandeurs devront signaler tout conflit d’intérêts. Il ne doit donc exister aucun lien, présent ou passé, entre ceux-ci et l’industrie du tabac.

Portée

L’appel à notes conceptuelles sur la dimension économique de la lutte antitabac dans les pays à faible revenu et les pays à revenu intermédiaire (PFR-PRI) offre jusqu’à 1 million de CAD sur un maximum de quatre ans pour appuyer des recherches fondées sur des données probantes visant à dégager une justification économique des mesures antitabac dans les PFR-PRI de quatre régions : Asie, Amérique latine et Caraïbes, Moyen-Orient et Afrique du Nord, et Afrique subsaharienne.

Cette initiative cible la recherche en économie appliquée et collaborative, et l’appel vise à soutenir la mise en oeuvre de politiques et mesures fiscales efficaces pour aider à prévenir les maladies liées au tabagisme et sauver des vies.

Outre la production de données probantes, cet appel encourage aussi les collaborations entre plusieurs institutions dans un même pays ou une même région qui permettent aux équipes de recherche de participer activement au dialogue sur les politiques et au processus décisionnel.

L’appel comporte deux sources de financement :

  • Le volet de financement de projets axé sur la constitution de consortiums convient mieux aux équipes multidisciplinaires qui visent à concevoir et à éprouver de nouvelles solutions à des problèmes pratiques à l’échelle nationale ou régionale. Le financement axé sur la constitution de consortiums vise à renforcer le leadership institutionnel des PFR-PRI en matière de recherche sur la lutte antitabac, en rassemblant des équipes pouvant mener des recherches de grande qualité et utiliser les données probantes pour trouver des solutions.
  • Le volet de financement axé sur la création d'un mouvement convient aux projets de plus courte durée et ayant une portée géographique plus étroite. Il peut comprendre la collecte de données primaires ou l’analyse de données secondaires. Il peut s’agir de projets visant l’élaboration et la mise à l’essai d’idées ou de projets nouveaux qui complètent les initiatives en cours.

Les propositions devraient porter sur au moins l’un des thèmes de recherche suivants :

  • Pratiques exemplaires en matière de taxation du tabac (élasticité de la demande, prix des produits du tabac, recettes fiscales, scénarios de taxation);
  • Répercussions économiques de la consommation (charge de morbidité et perte de productivité);
  • Répercussions économiques des politiques et programmes antitabac (recettes, emploi, subsistance des agriculteurs, entreprises locales, coût des services de santé, bien-être familial, effets estimés du commerce illégal);
  • Obstacles stratégiques aux mesures fiscales découlant d’accords économiques régionaux ou internationaux;
  • Équité en matière de santé et retombées économiques des politiques sur les groupes à faible revenu, les femmes et les Autochtones;
  • Mécanismes de financement de la lutte antitabac et de la prévention des maladies non transmissibles.

Vous souhaitez postuler?

Si vous estimez que cette opportunité vous convient, nous vous encourageons à présenter votre candidature.

Fermé