Aller au contenu principal

Daniel J. Drucker, bénéficiaire d’une subvention du CRDI, remporte le Prix international Gairdner du Canada 2021

26 avril 2021
Le prix international Gairdner du Canada 2021 a été décerné au Dr Daniel J. Drucker, dont les travaux de recherche sur le diabète sont financés par le Programme conjoint canado-israélien de recherche en santé, un partenariat entre le CRDI, la Fondation Azrieli, les Instituts de recherche en santé du Canada et la Fondation des sciences d’Israël qui soutient la recherche biomédicale de pointe.
Le Dr Drucker et ses collègues de l’Institut de recherche Lunenfeld Tanenbaum de l’Université de Toronto.
(Hôpital Mount Sinai)
Le Dr Daniel J. Drucker, lauréat du Prix international Gairdner du Canada 2021, avec ses collègues, la Dre Kiran Deep et la Dre Gemma Pujadas (de gauche à droite), à l’Institut de recherche Lunenfeld Tanenbaum, Hôpital Mount Sinai, Université de Toronto.

Les travaux du Dr Daniel J. Drucker (professeur de médecine, Université de Toronto et scientifique principal, Institut de recherche Lunenfeld-Tanenbaum, Hôpital Mount Sinai), chef d’un projet financé par le Programme conjoint canado-israélien de recherche en santé, ainsi que ses collègues, le Dr Joel Francis Habener (Harvard Medical School et Massachusetts General Hospital) et le Dr Jens Juul Holst (Centre de recherches métaboliques de base de la Fondation Novo Nordisk, Université de Copenhague), ont été reconnus par la Fondation Gairdner pour avoir approfondi notre compréhension des fonctions métaboliques des glucagon-like peptides (GLP-1 et GLP-2). Ces travaux ont donné lieu à des progrès importants en ce qui a trait au traitement du diabète de type 2, de l’obésité et des troubles intestinaux.

Le Dr Drucker a souligné que « le Prix international Gairdner du Canada 2021 reconnaît notre travail sur l’hormone intestinale GLP-1 et ses retombées sur le diabète, l’obésité et les troubles cardiovasculaires. Le développement de médicaments fondés sur le polypeptide insulinotropique gluco-dépendant (GIP), un peptide intestinal apparenté, suscite un grand intérêt et progresse. Certaines thérapies combinant GLP-1 et GIP en sont aux dernières étapes de développement clinique pour lutter contre le diabète et l’obésité. Nos études financées par le CRDI, par le biais du Programme conjoint canado-israélien de recherche, nous permettent de collaborer avec des collègues israéliens afin de disséquer les actions clés du GIP dans le contrôle de l’inflammation métabolique et afin de déterminer si et comment le contrôle de l’inflammation dans différents tissus représente un concept translationnel important en ce qui concerne les nouvelles thérapies fondées sur le GIP. »

Créée en 1957, la Fondation Gairdner reconnaît le travail des scientifiques dont les découvertes ont eu des retombées importantes sur le progrès scientifique et la santé humaine. Depuis l’attribution des premiers prix en 1959, 402 scientifiques de 40 pays ont reçu un Prix Gairdner du Canada et 95 d’entre eux se sont également vus décerner le prix Nobel.

Synthèses des impacts de l’ISMEA

22 avril 2021
L’ISMEA lance sa série de synthèses sur les impacts, qui met de l’avant quelques réussites de l’initiative.
Une infirmière administre un vaccin à un nouveau-né au centre de santé primaire communautaire Okpekpe 1, dans l’état Edo au Nigéria.
(CRDI / Andrew Esiebo)
Une infirmière administre un vaccin à un nouveau-né au centre de santé primaire communautaire Okpekpe 1, dans l’état Edo au Nigéria.

Depuis 2014, l’initiative Innovation pour la santé des mères et des enfants d’Afrique (ISMEA) a fait d’importants progrès pour améliorer la vie des femmes et des enfants dans 11 pays d’Afrique subsaharienne. Cofinancée par Affaires mondiales Canada, les Instituts de recherche en santé du Canada et le Centre de recherches pour le développement international du Canada, ISMEA est une initiative de $36 millions sur huit ans qui se termine en juillet 2021.

Pour promouvoir les résultats et les contributions de l’initiative dans le domaine de la santé des mères, des nouveau-nés, des enfants et des adolescents, plusieurs produits de diffusion ont été produits, y compris une série de documents de synthèse décrivant l’approche de l’initiative, soulignant les réalisations et communiquant des exemples de réussite. Les trois premiers documents de synthèse sont maintenant disponibles. Apprenez-en plus sur le modèle de l’ISMEA en générall’engagement communautaire pour une meilleure santé maternelle et infantile, et l’amélioration de la qualité des soins dans les établissements de santé. 

Nous vous invitons à rester à l’affût pour les prochaines publications! 

Appel de propositions : Créer des chaires de recherche sur les déplacements forcés au Moyen-Orient et en Afrique de l’Est

Open
Appel
Proposals
Date butoir
Programs
Économies inclusives
Durée
Jusqu’à 60 mois
Topic(s)
Développement
Santé
Gouvernance
Politique sociale
Économie
Countries
Kenya
Tanzanie
Ouganda
Rwanda
Burundi
Djibouti
Érythrée
Éthiopie
Soudan
Égypte
Liban
Jordanie
Irak
Profil
Funded by
CRDI
Budget
600 000 CAD chacun
Point of contact
gj@idrc.ca
Type
Grant
État
Open
Eligibility

Le présent appel de propositions est ouvert aux universités établies dans les pays à revenu faible ou intermédiaire du Moyen-Orient et de l’Afrique de l’Est. Les demandeurs doivent avoir une solide expérience en recherche et en approche communautaire et en rayonnement des politiques.

Pour être admissibles, les demandeurs doivent démontrer une expertise institutionnelle et un engagement à faire progresser les connaissances sur les déplacements forcés, ainsi qu’un engagement à faire progresser l’égalité des genres, l’inclusion et l’équité.

Scope

Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) soutiendra la création de quatre chaires de recherche universitaires au plus pour une durée maximale de cinq ans : deux au Moyen-Orient et deux en Afrique de l’Est. Pour obtenir la liste des pays admissibles, veuillez consulter notre foire aux questions.

L’objectif de ces chaires de recherche est de permettre à des institutions du Moyen-Orient et de l’Afrique de l’Est de définir des programmes de recherche sur les déplacements forcés. Les chaires de recherche seront également chargées de déterminer des solutions pratiques et sexospécifiques qui promeuvent les droits sociaux, économiques, politiques et en matière de santé des personnes déplacées de force et des communautés d’accueil.

Les chaires de recherche devront :

  • viser l’excellence dans la recherche et l’enseignement sur les déplacements forcés, et encadrer les chercheurs en début de carrière dans ce domaine;
  • répondre à la demande, être réactives et réfléchir sur des sujets précis et sectoriels, ainsi que les priorités et les capacités infranationales, nationales et régionales;
  • compléter les priorités stratégiques du CRDI;
  • adopter une approche interdisciplinaire, multisectorielle et sexospécifique pour étudier les déplacements forcés;
  • établir des liens solides avec la recherche communautaire, l’influence stratégique et les initiatives de programme, y compris avec les réponses apportées par les réfugiés;
  • veiller à ce que les recherches menées soient fortement associées aux processus politiques — autant au niveau local qu’à l’échelle régionale, nationale et mondiale;
  • collaborer avec les chaires de recherche d’autres régions, y compris celles soutenues par le CRDI, afin de renforcer l’incidence collective de la production de connaissances locales sur le déplacement forcé.
More details

Une session d'information a eu lieu le 13 avril 2021. Pour accéder à l'enregistrement de cette session, veuillez suivre ce lien et entrer le mot de passe "FDCall2021!"

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter l’appel de propositions détaillé. Veuillez aussi consulter la foire aux questions.

Les demandes de renseignements concernant l’appel de propositions et le processus de demande doivent être adressées par courriel à l’adresse gj@crdi.ca. Pour pouvoir fournir une réponse avant la date limite de l’appel, le CRDI doit recevoir les demandes de renseignements cinq jours ouvrables avant la date limite.

Si vous estimez que cette opportunité vous convient, nous vous encourageons à présenter votre candidature.

Série de vidéos héritage d’ISMEA

16 avril 2021
L’ISMEA partage une série de vidéos qui documentent les projets de recherche que l’initiative a financé et leurs impacts sur les vies des femmes et des enfants en Afrique subsaharienne.
Une rangée de femmes enceintes assistent à un cours prénatal au centre de santé primaire communautaire d'Okpekpe 1 dans l'État d'Edo au Nigéria.
CRDI / Andrew Esiebo
Une rangée de femmes enceintes assistent à un cours prénatal au centre de santé primaire communautaire d’Okpekpe 1 dans l’État d'Edo au Nigéria.

Depuis 2014, l’initiative Innovation pour la santé des mères et des enfants d’Afrique (ISMEA) a fait d’importants progrès pour améliorer la vie des femmes et des enfants dans 11 pays d’Afrique subsaharienne. Cette initiative est un partenariat entre Affaires Mondiales Canada, les Instituts de recherche en santé du Canada, et le Centre de recherches pour le développement international du Canada. Elle a financé deux Organismes de politiques et recherche en matière de santé et 19 équipes de recherche. Pour documenter ce qui a été fait et saisir les résultats et impacts, l’ISMEA lance une série de vidéos héritage. 

Allez sur la liste de lecture YouTube pour voir les vidéos sur chacune des 19 équipes de recherche et les deux Organismes de politiques et recherche en matière de santé qui ont collaboré pour produire des données probantes et influencer les politiques et pratiques visant à améliorer la santé maternelle et infantile. Vous y trouverez également 12 vidéos qui explorent des thèmes transversaux importants et une vidéo sur les impacts qui souligne certaines des réussites de l’initiative faisant une différence pour les femmes, les enfants et l’ensemble de la population.  

Bon visionnement! 

Le CRDI soutiendra des chaires de recherche sur les déplacements forcés

14 avril 2021
Le CRDI a lancé un appel à propositions à l'intention des universités du Moyen-Orient et de l'Afrique de l'Est afin de créer des chaires de recherche sur les déplacements forcés.
Deux participantes discutent pendant une réunion de l'Union interparlementaire.
Pierre Albouy/IPU

Près de 80 millions de personnes dans le monde ont été déplacées de force en raison de persécutions, de conflits, de violences, de violations des droits de la personne, de difficultés économiques, de changements climatiques et de situations d'instabilité politique prolongées.

Quatre-vingts pour cent des personnes ayant fait l'objet de déplacements forcés trouvent refuge dans les pays du Sud, dont 30 % en Afrique subsaharienne et 35 % au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Pourtant, la quasi-totalité des recherches qui influent sur les politiques et les pratiques concernant les déplacements forcés proviennent des pays du Nord. Afin de produire davantage de connaissances nationales et locales pertinentes aux fins de l'élaboration de politiques, le CRDI soutiendra la création de quatre chaires de recherche universitaires pour une durée pouvant atteindre au maximum cinq ans : deux au Moyen-Orient et deux en Afrique de l'Est.

Les postes de chaire de recherche

  • permettront à des universités du Moyen-Orient et de l'Afrique de l'Est de définir des programmes de recherche;
  • dirigeront l'élaboration de solutions pratiques qui transforment les relations inégalitaires entre les sexes et qui contribuent à la promotion des droits sociaux, économiques, politiques et en matière de santé parmi les personnes déplacées de force ainsi que dans leurs collectivités d'accueil;
  • élargiront les perspectives et feront entendre la voix des personnes déplacées de force, et de leurs collectivités d'accueil, à l'échelle locale, régionale, nationale et mondiale.

La Stratégie 2030 du CRDI vise à contribuer à une gouvernance plus inclusive, plus responsable et plus transparente pour les gens, en particulier pour les femmes et les enfants. Les efforts que nous déployons afin d'améliorer la gouvernance pour les personnes contraintes de migrer, et pour les collectivités qui les accueillent, contribuent à une plus grande utilisation des données en général, des données probantes et de la recherche pour une prise de décisions inclusive – un outil clé pour la réalisation des objectifs de développement durable.

Pour plus de renseignements et pour poser votre candidature, veuillez vous rendre sur la page de notre appel à propositions.

La date butoir pour soumettre les propositions est le 3 août 2021 à 17 h (HAE).

Appel à manifestations d’intérêt : L’autonomisation économique des femmes dans le cadre d’une reprise post-COVID-19 à faibles émissions de carbone

16 mars 2021
Alors que les pays en développement planifient la reprise après la pandémie de COVID-19, ils doivent investir dans la construction d’économies résilientes au climat et comportant de faibles émissions de carbone. Le CRDI lance un appel à manifestations d’intérêt pour des travaux de recherche visant à favoriser l’égalité des genres grâce à de nouvelles possibilités économiques et à des emplois verts.
Deux femmes en l’Inde construisent des panneaux solaires ronds.
ILO

Patricia Fuller, ambassadrice du Canada aux changements climatiques, a annoncé l’appel le 16 mars 2021, lors du Symposium Canada-Afrique sur la croissance propre.

Cet appel ouvert concurrentiel représente un investissement du CRDI de 10 millions de dollars canadiens. Il vise à soutenir la recherche locale axée sur les solutions et les données probantes qui nous aident à comprendre et à surmonter les obstacles spécifiques et systémiques auxquels les femmes sont confrontées au cours de la pandémie et de la reprise, en particulier lorsqu’il s’agit d’accéder aux nouvelles possibilités économiques à faibles émissions de carbone.

La recherche portera sur de nouveaux obstacles sexospécifiques apparus durant la pandémie, sur le fardeau continu et disproportionné du travail de soins non rémunéré et sur les normes sociales sexospécifiques, ainsi que sur les moyens de soutenir et d’étendre les initiatives dirigées par des femmes et qui favorisent une reprise durable.

L’appel s’adresse à des organisations basées dans des pays à faible revenu et à revenu intermédiaire, tranche inférieure, en Afrique, en Amérique latine, dans les Caraïbes, en Asie du Sud et du Sud-Est et au Moyen-Orient.

Grâce à ce soutien, le CRDI produira des connaissances sur les réponses politiques, les interventions, les initiatives d’affaires et d’investissement, et les actions menées par les femmes, qui permettent de

  • soutenir l’autonomisation économique des femmes et les possibilités d’emplois décents dans le cadre des réponses à la COVID-19 et de la reprise post-pandémie tout en s’attaquant à la crise climatique croissante et en créant une voie vers une économie résiliente au climat;
  • promouvoir les possibilités économiques offertes aux femmes dans des secteurs comme ceux de l’énergie, des transports, des infrastructures, du tourisme, de l’agriculture et de la conservation des ressources naturelles, et qui présentent le plus fort potentiel pour accélérer la transition vers une économie à faibles émissions de carbone;
  • promouvoir le commerce transfrontalier, les chaînes de valeur et les modèles innovants du secteur privé qui créent des occasions de haute qualité pour les femmes tout en contribuant à la décarbonisation et à la résilience climatique.

Pour obtenir de plus amples renseignements et postuler, veuillez consulter la page de notre appel à manifestations d’intérêt.

Appel à notes conceptuelles : Initiative de recherche collaborative One Health sur les épidémies

1 mars 2021
Cet appel à notes conceptuelles vise à soutenir la recherche fondée sur l’approche One Health (Une seule santé) pour cerner, mettre en oeuvre et évaluer les innovations dans les politiques, programmes ou pratiques pouvant prévenir, contrôler et atténuer les risques de menaces épidémiques émergentes.
alt=””
FARM RADIO INTERNATIONAL GHANA

Le CRDI est heureux d’annoncer une nouvelle possibilité de financement visant à comprendre et à démontrer comment la recherche sur les nouvelles menaces épidémiques, fondée sur le concept One Health (Une seule santé), peut aider à protéger la santé et les moyens de subsistance des populations vulnérables, à renforcer les systèmes alimentaires locaux et à favoriser la durabilité environnementale.

L’initiative de recherche collaborative One Health sur les épidémies (COHRIE) se concentrera sur les foyers géographiques des épidémies émergentes ainsi que sur les régions caractérisées par des facteurs humains, animaux et environnementaux d’épidémies infectieuses, tels que des modèles environnementaux et d’utilisation des terres non durables, la perte de biodiversité et l’interaction croissante entre les humains et la faune.

Les consortiums pluri-institutionnels de chercheurs, de décideurs et de praticiens qui rassemblent les diverses perspectives, capacités et contributions intersectorielles et multidisciplinaires nécessaires pour entreprendre des recherches fondées sur le concept One Health (Une seule santé), et conformes à l’objectif et aux thèmes de cette possibilité de financement, sont invités à présenter des notes conceptuelles.

Les propositions devraient porter sur au moins l’un des thèmes de recherche suivants :

  • Comprendre et traiter les facteurs intersectoriels des épidémies 
  • Cerner et élaborer des interventions au niveau structurel, systémique et des politiques 
  • Renforcer les systèmes de données pour améliorer la communication, la coordination et la collaboration multisectorielles

Régions géographiques visées     

  • Asie du Sud-Est : Cambodge, Indonésie, République démocratique populaire lao, Myanmar, Thaïlande et Vietnam
  • Amérique latine : Bolivie, Brésil, Colombie, Équateur, Guyane, Pérou, Suriname et Venezuela 
  • Afrique centrale, orientale et occidentale : Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, République centrafricaine, Côte d’Ivoire, République démocratique du Congo, Guinée équatoriale, Gabon, Ghana, Guinée, Libéria, Nigéria, Rwanda, Sénégal, Sierra Leone et Ouganda 

Date limite pour présenter une proposition : 5 avril 2021 (17 heure avancée de l’Est)

Pour connaître les détails de cette possibilité de financement, veuillez consulter le document de l’appel à notes conceptuelles ici.

S'abonner à