Sur la bonne voie ? Les think tanks sur les politiques en matière de santé et les établissements universitaires examineront leur rôle dans la mise en oeuvre des objectifs de développement durable (ODD) liés à la santé

November 01, 2016

Un bébé en train d'être vacciné en Sierra Leone

Dominic Chavez | World Bank

Un bébé en train d'être vacciné en Sierra Leone

Plus de 20 think tanks sur les politiques en matière de santé et établissements universitaires internationaux se réuniront au Brésil les 7 et 8 novembre afin de discuter de la mise en oeuvre des objectifs de développement durable liés à la santé. Codirigés par le Centre de recherches pour le développement international (CRDI), FioCruz et l’Institut des hautes études, les participants de cet événement, qui aura lieu à Rio de Janeiro, étudieront le rôle des institutions de recherche sur les politiques dans l’amélioration de la santé et la mise en oeuvre des ODD liés à la santé. Il s’agit de l’une des quatre réunions où ce sujet est examiné. 

La discussion portera sur les apprentissages tirés de la première consultation régionale à Kampala et tirera parti d’une réunion mondiale des think tanks et des établissements universitaires tenue en 2015 à Genève. Elle sera suivie de réunions en novembre et en décembre 2016 à Vancouver et à Islamabad, respectivement. Ces forums favorisent le dialogue et la mobilisation entre des intervenants clés, notamment des représentants d’institutions de recherche sur les politiques et de gouvernements, dans un contexte d’application des connaissances aux politiques en matière de santé. Les participants comprennent des représentants d’organisations régionales vouées à la santé, d’organismes de politiques et de recherche, d’institutions gouvernementales et d’universités, ainsi que des parlementaires et d’autres intervenants de 22 pays en Afrique, en Asie, dans l’est de la Méditerranée et en Amérique latine.

Les premiers jours de la mise en oeuvre des ODD sont cruciaux. Les mesures initiales prises conjointement par tous les intervenants, y compris les organismes publics, la société civile et le secteur privé, constitueront les assises du projet et détermineront s’il se soldera par une réussite ou un échec dans les années à venir. Les premières années permettront également aux pays d’établir la bonne voie à suivre pour respecter l’objectif général de ce nouveau cadre mondial. Les quatre consultations profiteront de l’élan découlant de la mise en oeuvre des ODD pour mettre l’accent sur l’importance des partenariats, des perspectives sur le terrain et des données probantes, qui sont à la base de l’amélioration de la santé.

La réunion de Rio vise :

  • à explorer les approches interdisciplinaires en matière de recherche et d’élaboration de politiques en vue d’atteindre les ODD liés à la santé;
  • à discuter de l’incidence de la mise en oeuvre des ODD à l’échelle nationale;
  • à échanger des expériences sur le rôle joué par les institutions de recherche sur les politiques et la place occupée par celles­ci à différents niveaux, et à déterminer comment elles se rapportent aux occasions interrégionales;
  • à examiner la manière dont les institutions de recherche sur les politiques devraient se positionner en vue des futurs efforts continus de facilitation et de mise en oeuvre des ODD liés à la santé.