Adoption de la charte sur les données ouvertes au programme du sommet mondial sur le gouvernement ouvert à Mexico

October 27, 2015

Des femmes editent des statistiques

Avec l’engagement d’utiliser des données et des outils stratégiques pour améliorer les interactions entre les citoyens et leurs représentants élus, l’initiative du gouvernement ouvert est à la fine pointe de l’innovation des politiques publiques. Les 28 et 29 octobre 2015, plus de 1 500 personnes de partout dans le monde, y compris des représentants des gouvernements, de la société civile et de la communauté des données ouvertes, se  sont réunis au Sommet mondial du Partenariat pour un gouvernement transparent (PGT) à Mexico afin de se pencher sur la façon dont l’initiative du gouvernement ouvert peut régler quelques-uns des problèmes les plus importants du monde, notamment pour examiner le Programme de développement durable de 2030.

Séance « Faciliter la révolution des données : une feuille de route internationale sur les données ouvertes » organisée par le CRDI

Lors du sommet, le CRDI a tenu une séance où la feuille de route internationale sur les données ouvertes, qui a été créée lors de la Conférence internationale sur les données ouvertes (CIDO) en mai 2015, sera examinée. Cette séance était l'occasion pour la communauté de décider de la meilleure façon de créer un programme réactif et fondé sur les besoins pour la CIDO de 2016 et d’autres événements régionaux comme la conférence CONDATOS et la African Open Data Conference. Elle portera également sur la façon dont un programme international offre des options permettant de répondre aux besoins des collectivités marginalisées, d’exploiter les avantages des données ouvertes parmi les membres du PGT et d’appuyer le développement durable dans certaines régions et organisations.

Partenariat pour un gouvernement transparent

Le Canada est l’un des 66 pays qui font partie du PGT. Le CRDI appuie fièrement le Groupe de travail sur les données ouvertes du PGT, qui est coprésidé par le gouvernement du Canada et la Web Foundation, bénéficiaire d’une subvention du Centre, depuis la création du groupe en 2013. En plus d’aider les gouvernements dans le cadre de leurs initiatives sur les données ouvertes, le Groupe de travail défend la Charte sur les données ouvertes qui a été présentée aux fins de consultation lors de la réunion de la CIDO en mai.

Adoption de la Charte sur les données ouvertes

Le Sommet mondial du PGT à Mexico sera la première occasion pour les pays et les villes d’adopter la Charte sur les données ouvertes. L’adoption de cette charte permettra de veiller à ce que les initiatives sur les données ouvertes entraînent des résultats pour les citoyens, car elle facilite l’élaboration de lignes directrices pour des secteurs particuliers et encourage les gouvernements à adopter de bonnes pratiques. À la suite d’une réunion tenue sur cette charte lors de l’Assemblée générale des Nations Unies en septembre, 13 membres du Comité directeur du PGT — y compris le Canada — se sont engagés à l’adopter en signant la déclaration conjointe : Open Government for the Implementation of the 2030 Agenda for Sustainable Development.
 

Le CRDI est un intendant de la Charte sur les données ouvertes et s’est joint à un nombre grandissant de gouvernements et d’organisations qui font de la sensibilisation à l’égard des principes clés du partenariat. Grâce au Programme Données ouvertes pour le développement — offert par le Centre et cofinancé par le ministère du Développement international du Royaume-Uni, le ministère des Affaires mondiales Canada et la Banque mondiale — le CRDI s’est engagé à mettre sur pied un Centre de ressources sur la charte, qui fournira des lignes directrices pour la mise en oeuvre des principes du libre accès, appuiera l’élaboration de normes communes et évaluera l’état d’ouverture des données dans le monde.