Promotion de la santé du bétail et des moyens de subsistance des agriculteurs en Afrique et en Asie

Le Centre de recherches pour le développement international du Canada, Affaires mondiales Canada et la fondation Bill et Melinda Gates s’associent afin de former un fonds d’innovation de 57 millions de dollars.

Le Centre de recherches pour le développement international du Canada (CRDI), en collaboration avec la fondation Bill et Melinda Gates et Affaires mondiales Canada (AMC), a lancé le Fonds d’innovation en matière de vaccins pour le bétail (FIVB).

Ce partenariat de 57 millions de dollars et d’une durée de 5 ans et demi permettra d’améliorer la santé du bétail et les moyens de subsistance des agriculteurs. Il suscitera la découverte de nouveaux vaccins et de nouvelles méthodes d’administration concernant les maladies des animaux d’élevage négligées. De plus, les vaccins existants seront plus accessibles, sécuritaires et abordables pour les petits agriculteurs de l’Afrique subsaharienne ainsi que de l’Asie du Sud et du Sud-Est, dont les deux tiers sont des femmes.

Tout compte fait, le bétail représente le revenu et la nutrition de plus d’un milliard d’agriculteurs dans le monde, y compris 300 millions d’éleveurs de bétail pauvres et leur famille. Le bétail constitue également une source de bien-être social et économique pour les familles des agriculteurs en Afrique subsaharienne ainsi qu’en Asie du Sud et du Sud-Est. Par exemple, il fournit du lait et des oeufs qui peuvent être vendus, il sert de garantie pour les prêts, et il permet de réaliser des économies en cas d’urgence. Un bétail en santé contribue à l’inversion du cycle de la pauvreté. Cependant, un quart des animaux que possèdent les éleveurs de bétail pauvres meurent de maladies. Les maladies qui ne tuent pas le bétail peuvent provoquer une baisse de la productivité ou être transmises aux humains, qui peuvent alors tomber gravement malades ou mourir.

Le fonds permettra de se concentrer sur la recherche de nouvelles solutions à la question des maladies des animaux d’élevage négligées. Les chercheurs qui travaillent sur les vaccins collaboreront avec les fabricants et les distributeurs afin d’élaborer des vaccins sécuritaires, abordables et efficaces et d’en assurer la mise en marché.

« Ce fonds important aura une incidence directe sur certaines des populations les plus pauvres et les plus vulnérables d’Afrique et d’Asie. Les deux tiers des petits agriculteurs sont des femmes et nous allons continuer à les appuyer dans le cadre de notre engagement à l’égard de l’autonomisation des femmes autour du monde » a déclaré l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie. « Des millions d’agriculteurs dépendent de la santé de leurs animaux d’élevage pour garantir leurs moyens de subsistance. Assurer la santé de leur bétail grâce à des vaccins abordables constitue le type de programme novateur qui permettra aux familles de sortir de la pauvreté et d’éradiquer la faim. Le Canada est fier de s’associer avec la fondation Bill et Melinda Gates afin d’apporter des changements durables dans la vie de ces communautés rurales. »

« Un bétail en santé est essentiel afin d’améliorer les moyens de subsistance des agriculteurs et de faire en sorte que les collectivités aient suffisamment d’aliments nutritifs pour se nourrir », déclare le président du CRDI, Jean Lebel. « Ce fonds, qui combine les connaissances des agriculteurs et les preuves scientifiques tirées des recherches effectuées, contribue considérablement à améliorer les moyens de subsistance de millions de petits agriculteurs en Afrique et en Asie. »

Contact

Jocelyn Sweet
+613.696.2117
Affaires mondiales Canada
343-203-7700