Le Centre de recherches pour le développement international du Canada se joint à la délégation canadienne qui participera à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques

Le président du Centre de recherches pour le développement international (CRDI) du Canada, Jean Lebel, a annoncé aujourd’hui que le CRDI se joindra à la délégation officielle du gouvernement du Canada qui participera à la 21e Conférence des Parties (COP21) organisée dans le cadre de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.

Le CRDI mettra à contribution son expertise en production de connaissances, d’innovations et de solutions destinées à aider les populations vulnérables des régions du monde en développement à s’adapter aux effets des changements climatiques.

Depuis 2006, le CRDI a investi 190 millions de dollars, un peu partout dans le monde, dans 150 projets de recherche sur l’adaptation au climat. Ces projets ont mobilisé plus de 1 000 chercheurs dans 70 pays à faible revenu et à revenu intermédiaire. Ils ont été à l’origine de 250 solutions d’adaptation, visant notamment :

  • la schématisation des zones vulnérables dans les villes côtières afin d’aider les collectivités à se préparer aux inondations et aux phénomènes météorologiques extrêmes;
  • l’adaptation des pratiques agricoles et de gestion des ressources en eau;
  • la diversification des moyens de subsistance, afin de réduire la dépendance des populations à l’égard des secteurs vulnérables aux changements climatiques.

Le projet Climate Change Adaptation and Information and Communication Technologies (Adaptation aux changements climatiques et technologies de l’information et de la communication) (CHAI) en est un exemple. Grâce aux technologies de l’information et de la communication, plus de 120 000 producteurs dans le couloir du bétail de l’Ouganda reçoivent par téléphones mobiles des prévisions météorologiques, des avis agricoles et des renseignements sur les marchés. Les pertes de récolte et les dommages aux cultures ont chuté dans une proportion atteignant 67 % dans les régions visées par le projet pilote. Ce projet est l’une des 16 « initiatives climatiques qui changent la donne partout dans le monde » qui recevront un prix Élan pour le changement de l’ONU à la COP21.

Événements

Au cours de la COP21, le CRDI coorganisera les événements ci-dessous. La presse est cordialement invitée à y assister.

Événement :   L’insuffisance du financement privé : défis et possibilités relatifs au financement de l’adaptation)
Qui :  CRDI, Private Finance Advisory Network (PFAN de la CTI), Renewable Energy and Energy Efficiency Partnership (REEP) et Frankfurt Business School
Quand :  3 décembre 2015, 15 h à 16 h 30 (heure locale)
Lieu :  Salle Observer 03, Paris-Le Bourget (zone bleue)

Événement :  Table ronde de haut niveau – Dialogue sur les changements climatiques : défis et possibilités de la recherche dans les pays du Sud
Qui :  CRDI, Institut de recherche pour le développement durable (IRD), Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD)
Quand :  3 décembre 2015, de 17 h à 18 h 30
Lieu :  Pavillon de la Francophonie, Paris-Le Bourget (zone bleue)

Événement :  Development and Climate Days (Journées sur le développement et le climat)
Qui :  Red Cross Climate Centre, Institut international pour l’environnement et le développement (IIED), Overseas Development Institute (ODI), Climate and Development Knowledge Network (CDKN)
Quand :  5 et 6 décembre 2015, 8 h 30 à 18 h
Lieu :  L’Usine, 379 avenue du Président Wilson, 93210 Saint-Denis
Remarque :  Les médias sont priés de confirmer leur présence à Jennifer Crago (j.crago@odi.org.uk).

Événement :  Cérémonie de remise du prix Élan pour le changement de l’ONU) (bénéficiaire du FHI 360 pour le projet CHAI financé par le CRDI)
Intervenants :  Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques
Quand :  10 décembre 2015, de 18 h 30 à 20 h
Lieu :  Pavillon africain, Paris-Le Bourget (zone bleue)

Experts

M. Jean Lebel, PhD, président du CRDI, et Dominique Charron, PhD, directrice du programme Agriculture et environnement du CRDI, sont membres de la délégation canadienne officielle. Ils seront accompagnés par Mark Redwood, chef de programme, Changements climatiques. Leurs biographies sont présentées ci-dessous. Tous trois accorderont des entrevues en anglais et en français.

Jean Lebel, président, Centre de recherches pour le développement international – délégué officiel du Canada
Expertise : agriculture et sécurité alimentaire, environnement, santé, gestion des ressources naturelles
Langues : français, anglais

Jean Lebel supervise l’ensemble de la programmation en recherche du CRDI. Pionnier en matière d’hygiène de l’environnement, il est souvent appelé à se prononcer sur différentes questions allant de l’agriculture et de la sécurité alimentaire aux répercussions de l’environnement sur la santé, en passant par la gestion des ressources naturelles et les changements climatiques. M. Lebel est arrivé au CRDI en 1997, où il a dirigé le programme Écosystèmes et santé humaine ainsi que le programme Agriculture et environnement. Il représente le CRDI au conseil d’administration de l’Institut international du développement durable, à titre de conseiller de l’extérieur, ainsi qu’au conseil du Fonds du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale. La Faculté des sciences de l’UQAM lui a attribué en 2001 son tout premier Prix Reconnaissance, pour avoir aidé les pays en développement à préserver l’équilibre de leurs écosystèmes et à assurer la santé de leurs populations. M. Lebel a obtenu un doctorat en sciences de l’environnement de l’UQAM.

Dominique Charron, directrice, Agriculture et environnement – déléguée officielle du Canada
Expertise : hygiène de l’environnement, santé publique, maladies infectieuses, changements climatiques
Langues : français, anglais

Dominique Charron supervise les activités de recherche ayant pour but d’accroître la productivité de l’agriculture et la sécurité alimentaire, de réduire la vulnérabilité aux changements climatiques ainsi que de protéger le public contre les maladies infectieuses et les maladies non transmissibles liées à l’environnement. Elle est entrée au service du CRDI en 2006 en tant que chef du programme Écosystèmes et santé humaine. Précédemment, Mme Charron était chargée d’élaborer et de gérer des programmes de recherche portant sur les liens entre les changements climatiques et les maladies infectieuses à l’Agence de santé publique du Canada. Elle a mené des recherches au Canada, notamment dans l’Arctique, ainsi que dans les Caraïbes. Elle a donné des cours de premier, deuxième et troisième cycle en épidémiologie et salubrité des écosystèmes dans plusieurs universités canadiennes. Mme Charron est titulaire de deux doctorats, l’un en épidémiologie et l’autre en médecine vétérinaire, obtenus de l’Université de Guelph.

Mark Redwood, chef de programme, Changements climatiques
Expertise : changements climatiques, eau, adaptation, aménagement du territoire urbain et assainissement 
Langues : anglais, français, espagnol

Urbaniste et planificateur environnementaliste, Mark Redwood se spécialise dans les questions relatives à l’eau, à l’assainissement et aux changements climatiques. S’intéressant tout particulièrement à la mise en valeur des eaux usées, il a géré bon nombre de projets portant sur la réutilisation de ces eaux aux fins de l’agriculture urbaine. Il a rédigé de nombreux articles et a signé, à titre d’auteur ou de directeur de publication, des ouvrages sur l’agriculture urbaine, l’environnement, les changements climatiques urbains et l’utilisation des eaux usées. M. Redwood siège aux conseils de plusieurs organismes, dont WaterAid Canada et l’Association internationale des ressources en eau. Il est titulaire d’une maîtrise en urbanisme de l’Université McGill.

Contact

Jocelyn Sweet
613-696-2117
Joanne Charette
613-852-5364