Malawi

Étant donné que la population du Malawi est composée à 85 % de petits exploitants agricoles, nous avons axé notre aide sur les systèmes d’exploitation agricole, nous concentrant d’abord sur l’amélioration des méthodes de production végétale et de transformation. 

Ainsi, des chercheurs ont mis au point un décortiqueur d’arachides en bois qui permet d’économiser temps et argent. Les recherches ont permis de modifier la conception des pompes à main, de manière à les rendre plus durables. Le gouvernement du Malawi a ensuite commencé à fabriquer les nouvelles pompes et a incité les villageois à les installer. 

Le CRDI continue d’appuyer la recherche en agriculture, mais, en raison des taux élevés d’infection par le VIH/sida, a réorienté ses priorités vers la santé et la nutrition. De même, face au climat qui change, il s’est employé à aider les agriculteurs à s’adapter à la variabilité de la pluviosité. 

Production d’aliments nutritifs 

L’aide que nous avons apportée a contribué à faire reculer la pauvreté et la malnutrition dans le pays. Les chercheurs ont aidé les établissements de santé à trouver des moyens de remédier à la dégradation des sols, à l’insécurité alimentaire et à la malnutrition chez les enfants. 

Par exemple, plus de 7 000 agriculteurs de la région Ekwendeni ont adopté la technique recommandée par les chercheurs, soit la rotation des cultures, alternant la culture traditionnelle du maïs avec la culture de légumineuses comme l’arachide et le pois cajan. Les résultats : des enfants en meilleure santé, des terres plus fertiles et des récoltes plus abondantes sans utilisation d’engrais. La collectivité jouit d’une sécurité alimentaire accrue, et les agriculteurs tirent un revenu de la vente de l’excédent des récoltes.

Sécurité alimentaire et VIH/sida 

Notre financement a permis de soutenir la création du Réseau RENEWAL (Regional Network on AIDS, Livelihoods and Food Security), qui a mis en évidence les liens complexes entre le sida/VIH et l’accès à des aliments nutritifs. Les chercheurs ont démontré que le sida contribue à l’insécurité alimentaire en décimant le bassin de travailleurs agricoles et en obligeant à réaffecter les fonds prévus pour l’achat d’intrants agricoles au soin des malades. 

Ils ont également constaté que la crainte de la faim contribue à la transmission du VIH/sida, certains Malawites s’adonnant à des activités sexuelles à risque élevé afin de subvenir à leurs besoins. With the Network’s help, the Government of Malawi integrated food and nutrition programs into its HIV/AIDS prevention strategy.

Soutien accordé par le CRDI

Depuis 1978, le CRDI a financé 69 activités d’une valeur de 16,2 millions CAD

DFID/L.Mgbor

Grâce à l’appui du CRDI :

  • des stratégies d’adaptation aux changements climatiques, de santé et de sécurité alimentaire sont testées;
  • l’interdépendance urbanorurale et les répercussions des changements climatiques sur les systèmes d’approvisionnement alimentaire sont étudiés;
  • les outils et la formation visant à améliorer l’accès à des soins de grande qualité aux malades infectés par le VIH/sida, la tuberculose et d’autres maladies sont simplifiés;
  • la participation des jeunes femmes des milieux ruraux à la vie politique au Malawi est améliorée.

Projets