Aller au contenu principal

Making Open Development Inclusive: Lessons from IDRC Research

Editor(s)
Matthew L. Smith et Ruhiya Kristine Seward
Publisher(s)
MIT Press, CRDI
ISBN
9780262539111
e-ISBN
9781552505953

Formats disponibles

Il y a dix ans, une tendance significative dans l’utilisation et le soutien de pratiques ouvertes est apparue dans le développement international. Le « développement ouvert » décrit des initiatives aussi variées qu’un gouvernement ouvert et des données ouvertes, les sciences ouvertes, l’éducation ouverte et l’innovation collaborative. La théorie directrice était que ces types de pratiques ouvertes permettent des processus de développement humain plus inclusifs. Ce volume, qui s’appuie sur dix ans de travaux et de recherches empiriques, analyse la manière dont le développement ouvert a eu une incidence dans la pratique.

En se concentrant sur les pratiques de développement dans les pays du Sud, les contributeurs évaluent les questions cruciales de savoir qui est capable ou non de participer aux pratiques ouvertes et d’en bénéficier. En examinant un large éventail de cas, ils offrent une macroanalyse de la manière dont les écosystèmes de développement ouvert sont gouvernés, et évaluent le caractère inclusif d’une variété d’applications, y compris la création de ressources éducatives ouvertes, la collaboration dans la science et la production de connaissances, et l’impartition de l’information.

Les directeurs

Matthew L. Smith est spécialiste de programme principal au Centre de recherches pour le développement international à Ottawa. Il est le corédacteur d’Open Development: Networked Innovations in International Development (2013, MIT Press et CRDI).

 

 

Ruhiya Kristine Seward est administratrice de programme principal au Centre de recherches pour le développement international.