Directeur, Ressources Humaines

Résumé des fonctions

Sous la direction du vice président, Ressources, et chef de la direction financière, le directeur, Division des ressources humaines, joue un rôle de leader et établit, dans la planification stratégique du CRDI, des orientations claires en ce qui a trait au déploiement des fonctions relevant des ressources humaines (RH) et à la gestion du personnel, une ressource clé pour le fonctionnement du Centre. En tant que membre du Comité de la haute direction (CHD), il participe à la prise des décisions reliées aux orientations stratégiques et aux principales initiatives de la Direction générale des ressources et du Centre; informe et conseille le CHD au sujet des implications que les questions examinées pourraient avoir sur les RH; propose de nouvelles initiatives et met en oeuvre les recommandations énoncées au nom du CHD; présente, à l’intention du Conseil des gouverneurs (Conseil réuni au complet et Comité des ressources humaines), des exposés sur des questions de haute importance touchant aux RH; conseille les cadres supérieurs à propos des cas délicats et des questions relatives à la gestion des ressources humaines (GRH), et met de l’avant des stratégies à l’appui des engagements et des valeurs du Centre en matière de GRH; supervise la prestation des services de santé et la planification de la sécurité à l’échelle du CRDI.

Tâches ou responsabilités principales

Leadership et prestation des services des ressources humaines

Jouer un rôle de leader et établir, dans la planification stratégique du CRDI (qui s’échelonne généralement sur cinq ans), des orientations claires en ce qui a trait au déploiement des fonctions relevant des RH et à la gestion du personnel, une ressource clé pour le fonctionnement du Centre. S’efforcer de trouver un équilibre entre les besoins en matière de services de HR et des programmes intéressants aux yeux des employés potentiels et actuels dans un contexte de restrictions budgétaires.

Superviser un effectif de 15 personnes et diriger le travail de deux gestionnaires subalternes (Rémunération globale et mieux-être et Services de ressourcement et d’apprentissage). Superviser la prestation des services dans tous les aspects du fonctionnement (administration de la rémunération, recrutement, dotation, formation et perfectionnement, planification des RH, gestion du rendement, classification et relations avec les employés), déléguer des tâches au besoin et s’assurer que le travail est accompli en temps opportun et conformément à des critères axés sur le service. Tenir la division au courant des décisions examinées ou prises par les autres équipes du CRDI et risquant d’influer sur la prestation des services des RH, et s’assurer que les gestionnaires subalternes mobilisent leur équipe dans les stratégies de planification et de prestation des services des RH. Assurer la liaison avec des collègues chargés de fonctions reliées aux finances du Centre, en ce qui a trait aux mesures et aux cas ayant une incidence financière. En consultation avec les gestionnaires subalternes, suivre les progrès accomplis en fonction des plans de travail établis et prendre des mesures correctives au besoin. À cette fin, convoquer régulièrement des réunions pour examiner les travaux en cours et à venir, et modifier les priorités et les échéances au besoin.

Superviser la gestion d’un vaste éventail de projets spéciaux, de la conception à l’évaluation en passant par l’élaboration, la création et la mise en oeuvre. À cette fin, soumettre des idées au Comité de gestion des ressources humaines (CGRH) et au CHD, et réagir à celles qu’ils proposent, aider la haute direction à comprendre la nécessité de certaines initiatives (en lui expliquant en quoi elles contribuent à l’ensemble des orientations stratégiques), collaborer avec les gestionnaires et les employés de la Division des ressources humaines et de l’Association du personnel (AP), ainsi qu’avec d’autres gestionnaires et employés qui participent à des groupes de travail, en vue d’élaborer des initiatives, d’en surveiller la mise en oeuvre dans tout le Centre, d’en évaluer l’efficacité et d’y apporter les corrections qui s’imposent. Les projets spéciaux visent à fournir aux gestionnaires et aux employés les outils de travail dont ils ont besoin et à améliorer l’efficacité globale de la GRH au CRDI.

Gérer un budget de 2,3 millions CAD comprenant les budgets de la formation et de la formation linguistique pour l’ensemble du Centre.

Gouvernance générale des ressources humaines

En tant que membre du CHD, participer à la prise des décisions reliées aux orientations stratégiques et aux principales initiatives de la Direction générale des ressources et du Centre. Sous réserve de l’aval du vice-président, Ressources, informer et conseiller le CHD au sujet des répercussions que les questions examinées pourraient avoir sur les RH, proposer de nouvelles initiatives et mettre en oeuvre les recommandations énoncées au nom du CHD. Présenter, à l’intention du Conseil des gouverneurs (Conseil réuni au complet et Comité des ressources humaines), des exposés sur des questions de haute importance touchant aux RH. Rechercher des appuis à l’égard de ses recommandations et répondre aux questions.

En collaboration avec le vice-président, Ressources, établir le programme des politiques stratégiques du CGRH et participer aux travaux du comité à titre de membre à part entière. Entreprendre un travail analogue avec le président du Comité consultatif sur les bureaux régionaux (CCBR). Superviser l’élaboration des politiques du Centre relatives aux RH en dirigeant l’exécution des travaux et l’établissement des priorités du programme des politiques et en veillant à ce que suffisamment de recherches aient été effectuées avant que des propositions soient soumises au CCBR et au CGRH, afin d’assurer que les orientations des politiques sont conformes aux orientations déclarées et aux politiques en vigueur.

S’assurer que le Centre s’acquitte des obligations prévues dans la Loi sur les langues officielles, dans la Loi sur l’équité en matière d’emploi, dans la Loi sur le multiculturalisme et dans le Code canadien du travail. Les rapports dont la production est prévue dans ces lois doivent être préparés par la division, signés par le président et adressés annuellement au ministère compétent du gouvernement fédéral.

Gestion de cas et conseils connexes

Conseiller les cadres supérieurs à l’occasion de rencontres individuelles et de réunions, au sujet des cas délicats et des questions relatives à la GRH en général, et de la gestion des personnes, en établissant des stratégies visant à résoudre les situations difficiles et en favorisant la compréhension des engagements et des valeurs du Centre à l’égard de la GRH; s’assurer que les gestionnaires pourront choisir parmi un éventail de solutions compatibles avec les valeurs déclarées du Centre et avec ses orientations stratégiques.

Gestion des Services de santé et de la Planification de la sécurité

Superviser les fonctions reliées aux Services de santé, qui comprennent la prestation de services aux membres du personnel appelés à voyager, ainsi que l’exécution d’un programme de conditionnement physique et de promotion de la santé pour le personnel du siège. Ces fonctions englobent la santé et la sécurité au travail, l’ergonomie et l’obligation de faire respecter les dispositions du Code canadien du travail.

Présider le Comité de la planification d’urgence et de la sécurité et veiller à ce que les questions relatives à la planification d’urgence soient examinées d’un point de vue qui englobe tout le CRDI.

Complexité du travail

Le directeur, Division des ressources humaines, assume des fonctions très complexes. En plus de gérer les aspects reliés aux politiques et au fonctionnement du CRDI à Ottawa, il doit tenir compte des quatre bureaux régionaux. Le Centre compte au total cinq régimes salariaux, six régimes de retraite (deux pour les ERO et quatre pour les ERP), sept régimes d’avantages sociaux et plusieurs indemnités différentes pour le personnel affecté à l’étranger. Il existe également dans les bureaux régionaux une myriade de coutumes locales qu’il faut prendre en compte en vue d’établir des plans de rémunération globaux pour les ERP de ces bureaux.

Toute erreur commise par le directeur entraîne des répercussions considérables. Les questions relatives aux politiques et au fonctionnement touchent tout le personnel. Il est extrêmement important que le titulaire puisse examiner l’organisme, ses enjeux et les solutions possibles aux problèmes d’un point de vue global et qu’il puisse prévoir avec une certaine exactitude les résultats de certaines mesures.

Comme les personnes (gestionnaires et employés) se trouvent au coeur des organismes axés sur le savoir, il importe que le directeur comprenne très bien non seulement les aspects techniques de la GRH, mais aussi la nature humaine et ce qui motive les personnes.

Le candidat retenu demeure au fait de l’évolution du domaine de la GRH en général et suit les tendances en vue de pouvoir conseiller efficacement et continuellement la direction de l’organisme sur des questions telles que les mesures à prendre pour attirer de bons candidats et les maintenir en poste, la gestion du rendement et l’évolution des modes de rémunération.

Le directeur, Division des ressources humaines, veille à ce que le Centre satisfasse aux obligations prévues dans la Loi sur les langues officielles, dans la Loi sur l’équité en matière d’emploi, dans la Loi sur le multiculturalisme et dans le Code canadien du travail.