Un bébé à San Malen Primary Health Unit à Pujehn, district de Bo, en Sierra Leone,

Innovation pour la santé des mères et des enfants d’Afrique

L’initiative Innovation pour la santé des mères et des enfants d’Afrique (ISMEA) cherche à améliorer la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants en renforçant les systèmes de santé, avec comme point d’insertion les soins de santé primaires.

En Afrique subsaharienne, environ 550 femmes meurent chaque jour de causes évitables découlant de complications liées à la grossesse et à l’accouchement – ce qui représente 66 % des décès liés à la grossesse et à l’accouchement à l’échelle mondiale. Dans cette région, en raison de l’accès limité à des services de soins de santé de qualité, les enfants de moins de cinq ans sont 16 fois plus susceptibles de mourir que les enfants des régions développées.

Cette initiative de 36 millions de dollars sur sept ans – financée conjointement par les Instituts de recherche en santé du Canada, Affaires mondiales Canada et le CRDI – illustre comment les partenariats font progresser les priorités canadiennes en matière de santé mondiale.

Solutions novatrices pour surmonter les défis les plus importants

Dix-neuf équipes de recherche sur la mise en oeuvre (ERMO), composées des chercheurs de premier rang et de responsables des politiques sur la santé africains et canadiens, élaborent des solutions pratiques pour améliorer le soutien aux femmes et aux enfants directement dans leurs communautés et dans les hôpitaux, les cliniques et les autres établissements qui les desservent. De plus, les équipes étudieront les contextes d’élaboration des politiques et les ressources humaines nécessaires pour créer des systèmes de santé forts et équitables. Ils chercheront à déterminer comment mettre en oeuvre les interventions novatrices et les faire passer à grande échelle pour améliorer l’équité en santé pour les femmes et les enfants.

L’initiative s’attaquera aussi à certaines des causes fondamentales du taux élevé de mortalité maternelle ou infantile, incluant le mariage précoce et forcé, les grossesses précoces, et les besoins insatisfaits en matière de planification familiale ainsi que de services et d’information sur la santé sexuelle et génésique.

Un modèle unique pour l’intégration aux politiques

Les ERMO travaillent étroitement avec un consortium de trois organismes de politiques et de recherche en matière de santé en Afrique de l’Est et un autre en Afrique de l’Ouest. Ces organismes facilitent l’apprentissage mutuel entre les chercheurs et les responsables des politiques et renforcent les capacités des individus et des institutions en matière de recherche. L’objectif ultime de ce modèle unique est de compléter les efforts des équipes visant à intégrer les données probantes issues des recherches aux politiques et aux pratiques sur la santé des mères et des enfants dans les pays ciblés.

Résultats escomptés

Le programme devrait :

  • combler des lacunes critiques au chapitre des connaissances et sensibiliser davantage les responsables des politiques aux interventions abordables, réalisables et susceptibles d’être portées à grande échelle en matière de soins de santé primaires, pour améliorer la santé des mères et des enfants et les soins qui leur sont prodigués;
  • promouvoir la recherche sur les systèmes de santé tenant compte des sexospécificités et axée sur les solutions, et accroître l’adoption des résultats des recherches pertinentes et opportunes qui éclairent les politiques et les pratiques;
  • resserrer la collaboration entre les chercheurs canadiens et africains qui, de concert avec des décideurs africains, s’emploieront à la mise en oeuvre et au passage à grande échelle d’interventions efficaces et de grande qualité qui améliorent la santé des mères et des enfants, qu’elles aient trait à des médicaments, à des services ou à des technologies.

En savoir plus

Suivez-nous sur Twitter @imcha_ismea ou communiquez avec nous à imcha@crdi.ca

Améliorer l’accès aux services en matière de sexualité et de santé reproductive

Afin de célébrer la Journée mondiale de la santé, en partenariat avec Affaires mondiales Canada et les Instituts de recherche en santé du Canada, le CRDI a annoncé neuf nouvelles subventions qui permettront de combler les besoins en matière de planification familiale, de soutien aux mères adolescentes et de services en matière de santé sexuelle et reproductive en Afrique.

En savoir plus Améliorer l’accès aux services en matière de sexualité et de santé reproductive

Partenaires

Affaires mondiales Canada
Instituts de recherche en santé du Canada