Initiative des conseils subventionnaires de la recherche scientifique en Afrique subsaharienne

Les conseils subventionnaires de la recherche scientifique sont essentiels au financement et à la promotion de la recherche et de l’innovation. Une récente étude de délimitation de la portée financée par le CRDI dans 17 pays d’Afrique subsaharienne a souligné le rôle de plus en plus important que jouent ces organismes dans les réseaux scientifiques nationaux. Or, cette étude a également permis de définir un éventail de défis interdépendants auxquels les conseils se heurtent, notamment une capacité limitée, un financement inadéquat, des rôles qui se chevauchent, une mauvaise coordination avec d’autres organismes, l’absence de lois adéquates et une mise en œuvre déficiente des politiques de financement de la recherche et des sciences.

En réponse à ces défis, l’initiative des conseils subventionnaires de la recherche scientifique en Afrique subsaharienne cherche à renforcer les capacités des conseils subventionnaires de la recherche scientifique de façon à appuyer la recherche et l’élaboration de politiques fondées sur des données probantes qui contribueront au développement économique et social de cette région.

L’initiative, d’une durée de cinq ans, est financée conjointement à hauteur de 13,9 millions CAD par le Department for International Development (DFID) du Royaume-Uni, le Centre de recherches pour le développement international du Canada (CRDI) et la Fondation nationale de recherche (NRF) de l’Afrique du Sud.

Objectifs en matière de partenariat

L’initiative des conseils subventionnaires de la recherche scientifique en Afrique subsaharienne encouragera les conseils subventionnaires de la recherche scientifique qui, par leur efficacité, renforceront les réseaux scientifiques nationaux et mèneront à l’établissement d’efforts nationaux en matière de recherche, qui contribueront au développement de l’Afrique subsaharienne.

Les quatre objectifs du programme consistent à renforcer la capacité des conseils participants :

  1. à gérer la recherche;
  2. à concevoir et à superviser des programmes de recherche fondés sur l’utilisation d’indicateurs de science, de technologie et d’innovation rigoureux;
  3. à favoriser l’échange de connaissances avec le secteur privé;
  4. à établir des partenariats entre eux et avec d’autres acteurs des réseaux scientifiques.

Un total de 14 conseils ou organismes subventionnaires de la recherche scientifique ayant des mandats similaires participent à l’initiative. Ils proviennent de l’Éthiopie, du Kenya, du Rwanda, de la Tanzanie et de l’Ouganda, en Afrique de l’Est, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Ghana et du Sénégal, en Afrique de l’Ouest, ainsi que du Malawi, du Mozambique, de la Namibie, de la Zambie et du Zimbabwe, en Afrique australe. 

Pour en savoir plus sur l'initiative, visitez le site Web de l’Initiative des conseils subventionnaires de la recherche scientifique en Afrique subsaharienne.

Partenaires

Logo du DFID en noir et blanc
Logo de la Fondation nationale de recherche en noir et blanc