Un travailleur du ministère de la santé s'apprête à entrer dans une maison avec des vêtements de protection

Fonds pour la recherche rapide sur les éclosions de la maladie à virus Ebola

Les organismes subventionnaires de la recherche du gouvernement du Canada ont uni leurs efforts pour soutenir les équipes de recherche canadiennes et africaines dans leur travail visant à limiter l’éclosion du virus Ebola dans la République démocratique du Congo, ainsi qu’à intervenir plus rapidement relativement à toute éclosion future potentielle.

L'initiative

Le fonds pour la recherche rapide sur les éclosions de la maladie à virus Ebola, qui est soutenu par les Instituts de recherche en santé du Canada, le Centre de recherches pour le développement international et le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, est un partenariat de deux ans de l’ordre de 1,5 million CAD visant à améliorer de façon durable les capacités d’intervention relativement à l’éclosion actuelle du virus Ebola dans la République démocratique du Congo.

Par l’intermédiaire de ce fonds, les partenaires visent à améliorer la mobilisation des équipes interdisciplinaires de scientifiques canadiens et africains en santé et en sciences sociales et humaines ainsi que des utilisateurs des connaissances, dans le but de limiter l’éclosion actuelle du virus Ebola et de prévenir ou d’atténuer les répercussions à l’échelle régionale de toute menace future similaire à la santé publique.

Les autres objectifs du fonds pour la recherche rapide sont les suivants :

  • améliorer l’évolutivité des interventions qui ont réussi par le passé à contrer la transmission de la maladie à virus Ebola (et d’autres maladies similaires) et encourager l’exploration d’approches nouvelles aux défis qui restent en matière d’atténuation de l’éclosion et de lutte contre celle-ci;
  • améliorer la compréhension de ce qu’est un rôle efficace des organismes internationaux en matière de prévention et d’intervention relativement aux éclosions du virus Ebola en Afrique, y compris la manière dont ces organismes peuvent s’y prendre pour mobiliser davantage les dirigeants locaux, dans le but de s’assurer que les interventions sont adaptées à la culture locale et à la communauté visée et qu’elles exploitent les caractéristiques locales;
  • encourager la collaboration et l’élaboration de politiques qui promeuvent les pratiques fondées sur des données probantes afin de prévenir et d’atténuer les répercussions de toute menace future posée à la République démocratique du Congo et à la région avoisinante par le virus Ebola.

 

Explorez les projets de recherche que nous soutenons.

Publications et resources

Avec nos livres, nos articles, nos publications de recherche et nos études, nous visons à accroître l’impact de nos investissements et à promouvoir la recherche au service du développement.

Financement

L’appel à propositions relativement au fonds pour la recherche rapide sur les éclosions de la maladie à virus Ebola prévoit le versement d’un montant maximal de 360 000 CAD sur deux ans (2018-2020) pour soutenir des partenariats de recherche Canada-Afrique dans les domaines des sciences sociales, des sciences humaines, de la santé publique ou des systèmes de santé, afin de limiter plus efficacement l’éclosion actuelle du virus Ebola en République démocratique du Congo, ainsi que toute éclosion future potentielle.

Des renseignements sur l’appel à propositions relativement au fonds pour la recherche rapide, ainsi que les critères d’admissibilité et les documents de demande, sont accessibles ici.

Partenaires

Canadian Institutes of Health Research
Social Sciences and Humanities Research Council