Effectuer une analyse de rentabilisation pour commercialiser la recherche

Laura Husak au Sri Lanka
Laura Husak
Bourse de recherche
2015

Comment de nouvelles technologies qui empêchent la perte des fruits après la récolte passent-elles des laboratoires au marché ? Les chercheurs et les entreprises de commercialisation s’entendent-ils sur ce qu’il est nécessaire de faire ?

Ce sont les questions auxquelles Laura Husak, titulaire d’une bourse de recherche en 2015, a tenté de répondre lors de son travail avec l’équipe du CRDI dans le but d’assurer que les recherches que le Centre finance entraînent des « améliorations à grande échelle » pour les petits exploitants agricoles.

En utilisant le point de vue des entreprises — « une approche qui n’est pas d’usage courant dans le secteur du développement » —, elle s’est concentrée sur un projet pour concevoir des technologies innovantes visant à prolonger la durée de conservation des fruits à chair tendre au Sri Lanka.

Bien qu’elle ait découvert que l’approche commerciale pourrait aider à simplifier le processus de déploiement à plus grande échelle, « d’autres facteurs importants déterminent aussi la manière dont les résultats de recherche sont déployés », explique Mme Husak. Cette recherche « m’a ouvert les yeux sur la nécessité d’approches interdisciplinaires en matière de développement durable. »

Elle a aussi stimulé un intérêt pour la façon dont les institutions de développement interagissent avec les partenaires de financement et les bénéficiaires de subventions. « Le programme de bourses de recherche offrait le parfait équilibre entre la recherche et les activités de gestion de programme. C’était une manière fantastique pour moi d’assurer la transition du statut d’étudiante diplômée à celui de jeune professionnelle », affirme Mme Husak.

 

Vous voulez rester au courant des dernières possibilités de financement ? Abonnez-vous à nos alertes de financement..