Canaliser la recherche pour protéger les espèces sauvages du Botswana

Monica Morrison
Monica Morrison
Bourse de recherche
2014

Les espèces sauvages de toute sorte traversent librement les frontières entre l’Angola, le Botswana, la Namibie, la Zambie et le Zimbabwe, mais les données de recherche nécessaires pour les protéger sont-elles tout aussi mobiles ?

Monica Morrison, candidate au doctorat à l’Université de Stellenbosch et titulaire d’une bourse de recherche en 2014, a cherché à déterminer si la vaste recherche qui était faite sur ces ressources vitales entraînait une meilleure gestion et s’il existait des façons plus efficaces de transmettre l’information.

« Mon expérience au sein du CRDI m’a aidée à organiser et à contextualiser ma recherche, en me donnant l’autonomie indispensable pour revoir mon travail sur le terrain avec des scientifiques spécialisés en conservation, des exploitants d’entreprises touristiques et des représentants du gouvernement, explique-t-elle. J’ai commencé à vraiment aimer la voie qu’empruntait mon milieu de travail. »

« Cette expérience m’a aussi amenée à réfléchir d’une nouvelle façon, mentionne-t-elle. Au CRDI, j’étais entourée de professionnels partageant leurs connaissances. Parmi les moments particulièrement édifiants, j’ai appris comment rédiger pour le Web et j’ai été exposée aux tendances actuelles en matière d’évaluation du développement et de méthode d’analyse positive. Je suis tellement reconnaissante d’avoir pu me familiariser avec ces approches et j’emporte avec moi cette richesse. Cette expérience a passé trop vite, mais son influence continuera à avoir des retombées, ajoute-t-elle. »

 

Vous voulez rester au courant des dernières possibilités de financement ? Visitez la page des Bourses aux diplômés et Abonnez-vous à nos alertes de financement.