L’innovation en matière de TIC nécessite des relations solides

Victor Abonyo Oteku
Victor Oteku
Bourse de recherche
2017

« Cela semble évident, déclare Victor Oteku, titulaire de la bourse de recherche du CRDI pour 2017, mais les liens personnels revêtent une très grande importance pour l’établissement de partenariats en matière d’innovation technologique au Kenya. » Travaillant au Bureau régional de l’Afrique subsaharienne du CRDI, M. Oteku désirait connaître les facteurs sociopolitiques et économiques qui façonnent les partenariats visant l’innovation technologique au Kenya.

Monsieur Oteku a choisi d’étudier le secteur des technologies de l’information et de la communication en raison de sa grande valeur pour l’innovation et de sa contribution à la croissance d’autres secteurs. Le gouvernement kényan se concentre également sur l’innovation scientifique et technologique dans son plan de développement à long terme, dit-il.

« Les partenariats sont des collaborations mutuelles et synergiques orientées vers un objectif commun. » Le sondage en ligne qu’il a effectué a démontré que les facteurs économiques avaient la plus grande influence sur les partenariats. Toutefois, les entrevues et les groupes de discussion « ont suggéré que les facteurs socioculturels sont encore plus importants ». Les relations personnelles, en particulier, peuvent déterminer le succès ou l’échec d’un projet. Monsieur Oteku a conclu que toutes les personnes impliquées doivent s’efforcer d’établir des partenariats officiels, mais ouverts et flexibles.

Titulaire d’une bourse de recherche, M. Oteku a aussi contribué à l’élaboration d’une proposition à l’appui de l’initiative des conseils subventionnaires de la recherche scientifique en Afrique subsaharienne, à laquelle participeront plusieurs bailleurs de fonds. Ces conseils sont essentiels au financement et à la promotion de la recherche et de l’innovation.

Personnellement, « j’ai encouragé les valeurs de tolérance, de coopération et de travail acharné simplement en observant mes collègues faire leur travail, explique M. Oteku. Je suis heureux d’avoir eu la possibilité d’apporter ma contribution. »

 

Vous voulez rester au courant des dernières possibilités de financement ? Abonnez-vous à nos alertes de financement..