Appel de propositions : Élaborer des solutions vétérinaires innovatrices pour la résistance aux antimicrobiens

Appel

Propositions

Programme(s)

Agriculture et environnement

Date butoir

Wednesday, 12. septembre 2018 - 11:00

Sujet(s)

Alimentation et agriculture, Cheptel, RECHERCHE ANIMALIERE, SANTÉ ANIMALE

Durée

33 mois

Financée par

Le CRDI et le Global AMR Innovation Fund (TAG) du Royaume-Uni, géré par le Department of Health and Social Care

Région(s)

Asie centrale, Extrême-Orient, Moyen-Orient, Amérique Nord et Centrale, Nord du Sahara, Océanie, Amérique du Sud, Asie du sud, Sud du Sahara, Antilles

Budget

1 M$ à 3 M$

État

Fermé

Type

Subventions

Admissibilité

Les équipes de recherche admissibles devraient travailler à des solutions vétérinaires qui réduiront la résistance aux antimicrobiens, en particulier chez la volaille, le porc ou les animaux d’aquaculture. Au moins l’une des institutions administratrices devrait être située dans un pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire (voir la FAQ pour voir la liste des pays admissibles).

  • La solution vétérinaire proposée doit porter sur la volaille, le porc ou les animaux d’aquaculture.
  • L’équipe de recherche doit comprendre au moins un chercheur d’un établissement situé dans un pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire, à titre de chercheur principal ou de cocandidat (voir la FAQ pour obtenir des détails).
  • Les candidats provenant d’organismes fortement axés sur la recherche et faisant partie du milieu universitaire, du secteur privé ou d’instituts de recherche sont admissibles pour cet appel à l’échelle mondiale.
  • Les candidats du réseau des Nations Unies (ONU) ne sont pas admissibles au présent appel à propositions à titre d’organismes principaux ou de cocandidats, mais peuvent participer en tant que collaborateurs.
  • Les candidats travaillant pour les centres membres du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale ne sont pas admissibles à titre d’organismes principaux, mais sont admissibles à titre de cocandidats ou de collaborateurs.
  • Le candidat principal et le cocandidat peuvent négocier avec des organismes tiers pour obtenir des services précis et établir directement les modalités de financement avec eux. Le CRDI ne conclura pas de contrat directement avec les organismes tiers. Quand les propositions font intervenir des organismes tiers, il faut justifier clairement leur participation et expliquer en quoi consistera leur rôle. Il ne faut pas consacrer plus de 30 % du budget total à la participation d’organismes tiers. Tout au plus, une personne peut se présenter à titre de chercheur principal pour un projet et de cocandidat pour un autre projet.

Pour obtenir davantage de précisions sur les critères d’admissibilité, consultez la Foire aux questions.

Portée

InnoVET-AMR souhaite obtenir des propositions de recherche portant sur l’élaboration de solutions vétérinaires novatrices pour amener les agriculteurs des pays en développement à réduire l’utilisation thérapeutique des antimicrobiens et à ne pas utiliser les antimicrobiens à des fins non thérapeutiques. Le programme vise surtout à réduire l’utilisation des antimicrobiens chez le porc, la volaille et les animaux d’aquaculture.

L’initiative InnoVet-AMR est divisée en deux thèmes axés sur la réduction de l’utilisation d’antibiotiques dans les secteurs du bétail (volaille et porc) et de l’aquaculture dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire (PFR-PRI). L’objectif principal des deux thèmes consiste à élaborer des solutions vétérinaires novatrices, particulièrement de nouveaux produits, afin de réduire l’utilisation thérapeutique (prévention et contrôle) et non thérapeutique (stimulation de la croissance) des antibiotiques, tout en protégeant la santé et le bien-être des animaux.

Pour garantir que les innovations sont pertinentes, réalisables, pratiques et appropriées, et que les agriculteurs, les vétérinaires et les aides-vétérinaires des pays en développement les adopteront et les utiliseront, les recherches financées devront tenir compte des réalités et des conditions locales qui amènent les agriculteurs des pays en développement à recourir aux antibiotiques.

Les propositions de recherche devraient être axées sur des solutions nouvelles ou améliorées, axées sur des produits, permettant de réduire considérablement l’utilisation thérapeutique ou non thérapeutique des antibiotiques dans la production de volaille, de porc ou d’animaux d’aquaculture dans les PFR-PRI. Ces solutions devraient cibler la prévention et le contrôle des maladies infectieuses d’importance dans les PFR-PRI, et la réduction de l’utilisation des antibiotiques comme stimulateurs de croissance.

Les propositions doivent décrire la façon dont les considérations ayant trait à l’équité entre les sexes et à l’environnement seront intégrées à la conception et à la mise en oeuvre du projet de recherche. Il sera impossible de détailler toutes les considérations au même point, mais les suivantes seront traitées en priorité dans le processus de sélection.

  • Équité entre les sexes : Les propositions doivent montrer l’inclusion, au sein de l’équipe de recherche et tout au long du processus de recherche, de femmes issues de tous les organismes participants. De plus, le plan de commercialisation et d’adoption de l’innovation devrait également montrer quelle sera la participation des femmes et faire état de la stratégie expliquant comment les répercussions sexospécifiques seront prises en compte.

Environnement : Les propositions doivent montrer clairement que les effets possibles sur l’environnement des activités du projet ont été pris en considération, fournir des détails sur les avantages potentiels, et décrire la façon dont les effets nocifs potentiels seront atténués.

Plus de détails

InnoVet-AMR tiendra un webinaire au cours duquel les candidats potentiels pourront poser leurs questions. Les heures de présentation et les renseignements sur l’inscription vous seront communiqués sous peu.

  • Webinaire d’InnoVet-AMR en anglais : le mardi 31 juillet à 9h
  • Webinaire d’InnoVet-AMR en français : le jeudi 2 août à 9h

Pour obtenir plus de précisions, veuillez consulter le document d’appel de propositions (PDF, 584 Ko) et les FAQ.

Vous souhaitez postuler?

Si vous estimez que cette opportunité vous convient, nous vous encourageons à présenter votre candidature.

Apply online