Forum des politiques sur les femmes et l’exploitation minière

Une femme minière

CRDI, Tommy Trenchard

Comment les femmes peuvent-elles
pleinement tirer parti des exploitations
minières?

Date de l'événement :
September 28, 2017 au September 29, 2017
Endroit :
Abidjan,
Côte d'Ivoire

Les résultats des recherches sur les femmes et l’exploitation minière domineront le contenu du forum des politiques de Croissance de l’économie et débouchés économiques des femmes (CEDEF) à Abidjan en Côte d’Ivoire. Les participants examineront les preuves et discuteront des options pour lever les barrières qui empêchent les femmes de participer pleinement à l’industrie minière et au développement économique du Ghana et de la Côte d’Ivoire ainsi que d’en tirer profit.

Le forum rassemble 150 participants, y compris des décideurs, chercheurs et représentants africains de haut niveau provenant des organisations multilatérales, bilatérales, du secteur privé et de la société civile.

Les partenaires de recherche de la CEDEF présenteront les résultats de leurs recherches qui se sont penchées sur les façons de tirer profit du potentiel économique de l’industrie minière afin de promouvoir l’autonomisation économique et le leadership des femmes dans les deux pays. L’ordre du jour du forum présente des enjeux tels que le conflit et le développement communautaire, la formation professionnelle des femmes et la transition depuis l’agriculture.

Le forum est organisé par le Centre Ivorien de Recherches Economiques et Sociales et l’International Institute for the Advanced Studies of Cultures. Ils ont l’intention de discuter des messages politiques clés et de la formation d’une coalition d’intervenants engagés à promouvoir l’autonomisation économique des femmes par l’entremise de la promotion, de discussions sur les politiques et de pratiques d’affaires innovatrices.

Une participation plus importante et plus équitable des femmes dans l’économie est un enjeu clé en Côte d’Ivoire. Un communiqué de presse de la Banque mondiale du 24 juillet rapportait que le pays pourrait « atteindre des gains économiques de 6 à 8 milliards USD avec le temps s’il pouvait améliorer l’égalité des genres et graduellement éliminer la discrimination envers les femmes ».

Suivre la conversation sur Twitter : #GBFCI17

Pour en apprendre davantage sur le projet de CEDEF lié à cet événement : Croissance au Ghana et en Côte d’Ivoire : Des leçons pour promouvoir l’autonomisation économique des femmes