Aller au contenu principal

Utilisez ce type pour entrer des renseignements sur un nouveau profil du CRDI. (p. ex : Conseil d'administration, Comité de gestion du Centre, Chercheurs canadiens, Anciens présidents, ..)

Projet Stepping Stones : mobiliser les jeunes de l’Asie du Sud – PANOS

Dans les pays en développement, de jeunes hommes et femmes sont aux prises avec un taux de chômage élevé exacerbé par un profond sentiment d’insatisfaction à l’égard de leur qualité de vie dans un contexte de piètre gouvernance et encadrement institutionnel, d’instabilité politique accrue et d’autoritarisme étatique croissant. Ces facteurs fragilisent les sociétés et contribuent à la radicalisation. Les stratégies actuelles pour contrer ces phénomènes continuent à émaner de l’État, et peu de représentants du secteur non gouvernemental y participent. Les jeunes hommes et femmes qui souffrent le plus de cette violence et de ce manque d’engagement civique continuent d’être grandement exclus des décisions liées aux politiques et à la gouvernance. Toutefois, les jeunes sont actifs dans une variété de mouvements associés à de nouveaux problèmes sociaux, économiques, culturels et politiques.

Un appel à propositions fermé, « Donner une voix aux jeunes : promouvoir des espaces pour l’engagement civique, l’inclusion et la réduction de la violence en Asie du Sud et en Amérique latine », a été lancé en juin 2017 afin de produire des connaissances sur la promotion de l’engagement civique des jeunes grâce à l’innovation sociale aux fins de changement social positif. Le projet Stepping Stones souhaite trouver de nouvelles façons de prévenir la violence sexuelle en travaillant avec des jeunes dans des établissements d’enseignement et de formation.

Ce projet s’inspire d’anciens projets qui ont étudié des histoires récentes de violence sexuelle dans cinq pays d’Asie du Sud (Bangladesh, Inde, Népal, Pakistan, Sri Lanka) et sur une initiative médiatique qui renforce les capacités des jeunes journalistes à partager les témoignages de femmes et leurs expériences vécues dans des régions en conflit. Il vise à diffuser davantage ces apprentissages grâce à de nouvelles façons de communiquer avec les jeunes. Même si les projets précédents ont permis d’analyser les situations difficiles et complexes liées à la violence sexuelle, ils ne se sont pas attaqués à la prévention de ces situations. Panos Asie du Sud collaborera avec Zubaan, une maison d’édition établie à New Delhi, à la promotion d’un activisme de prévention plutôt que de réaction. En travaillant avec des jeunes et en utilisant diverses formes créatives, telles que le théâtre et l’art, le projet vise à approfondir l’engagement civique et à stimuler les discussions sur certaines des conclusions de deux recherches auprès des étudiants et des jeunes.

Project ID
108729
Project Status
Terminé
End Date
Duration
24 months
IDRC Officer
Navsharan Singh
Total Funding
CA$ 200,000.00
Location
Inde
Népal
Programmes
Gouvernance démocratique et inclusive
Gouvernance et justice
Institution Country
Netherlands
Project Leader
Institution
Stichting Panos South Asia

Université Shiv Nadar – Programme de science et de politique de l’eau

L’Inde connaît une crise pluridimensionnelle de l’eau étant donné la demande toujours croissante pour de l’eau en raison de l’agriculture, de l’urbanisation rapide et de l’industrialisation. Ce projet est en réponse directe à un appel du premier ministre de l’Inde visant à améliorer la qualité de la sensibilisation à l’eau au pays et à élargir le bassin de professionnels qualifiés nécessaires pour gérer les importants défis propres à la réforme urgente du secteur de l’eau en Inde.

Il tâchera de surmonter les défis relatifs à l’intégration du caractère pluridisciplinaire essentiel de l’eau et les exigences stratégiques du secteur, particulièrement dans le contexte des profondes réformes qui sont requises. Ce projet soutiendra les efforts de l’Université Shiv Nadar, qui a conçu un nouveau programme de maîtrise multidisciplinaire en science et en politique de l’eau. En formant des étudiants à la maîtrise et des fonctionnaires en milieu de carrière en science et en politique de l’eau, le projet vise à augmenter le nombre et la capacité de professionnels ayant un point de vue pluridimensionnel sur l’eau et à leur permettre d’éclairer l’élaboration de politiques, de programmes et de solutions pour la crise grandissante de l’eau en Inde et partout dans le monde. Le programme d’enseignement sera complété par un rigoureux programme de recherche conçu pour comprendre et trouver les solutions aux problèmes les plus criants dans les domaines de la science et de la politique de l’eau.

Project ID
108687
Project Status
Actif
Duration
36 months
IDRC Officer
Marco Rondon
Total Funding
CA$ 550,000.00
Location
Inde
Programmes
Systèmes alimentaires résilients au climat
Institution Country
India
Project Leader
Institution
[Trustees of] Shiv Nadar Foundation

Vers des chaînes d’approvisionnement durables et éthiques : Promouvoir des conditions d’emploi décentes pour les travailleurs à domicile

Pour bon nombre de pays de l’Asie du Sud, les chaînes d’approvisionnement mondiales sont un moteur de la croissance économique. Toutefois, elles peuvent être aussi des sources d’inégalité et d’exclusion sociale en l’absence de solides politiques et pratiques en matière d’emploi. Les échecs à différents niveaux des chaînes d’approvisionnement mondiales entraînent des problèmes importants liés aux conditions de travail, surtout pour les travailleurs qui se trouvent au bas de la chaîne. Les personnes les plus vulnérables ont tendance à être des travailleurs à domicile dépendants, et la majorité d’entre elles sont des femmes qui travaillent dans des installations externes, souvent à partir de leur propre foyer. En tant que « travailleurs à domicile », ces personnes sont moins susceptibles d’être reconnues en tant que travailleuses ayant droit à une protection sociale ou à un perfectionnement de compétences, et elles ne bénéficient d’aucun pouvoir de négociation.

Ce projet examine les relations de travail et les conditions de travail des travailleurs à domicile dans les chaînes d’approvisionnement en Inde et au Népal. De plus, il fournira des données probantes sur les principaux enjeux auxquels cette catégorie de travailleurs désavantagés fait face dans les chaînes d’approvisionnement mondiales et contribuera aux réformes politiques en vue de créer des emplois décents pour eux.

Le projet entreprendra des campagnes de promotion et de sensibilisation avec différents intervenants, surtout des entreprises mondiales et des autorités locales, en tirant parti de leur collaboration tout au long du projet; il recueillera et analysera les données sur les relations de travail et les conditions de travail des travailleurs à domicile; et il mènera des activités de renforcement des capacités et de sensibilisation pour les intervenants clés, afin de diffuser les résultats de l’étude de manière à promouvoir des mesures et des réformes politiques.

La HomeNet South Asia Trust, un réseau d’organisations de travailleurs à domicile, dirigera le projet en partenariat avec l’Indian Institute for Human Settlements.

Project ID
108670
Project Status
Actif
Duration
36 months
IDRC Officer
Gillian Dowie
Total Funding
CA$ 886,200.00
Location
Inde
Népal
Programmes
Économies durables et inclusives
Emploi et croissance
Institution Country
Mauritius
Project Leader
Institution
HomeNet South Asia Trust

Exploiter les données massives pour atteindre les objectifs de développement durable - Créer des compétences dans l’hémisphère sud

Les grandes quantités de données complexes et variables, souvent appelées « données massives », promettent d’améliorer la prestation des services gouvernementaux, de compléter les statistiques officielles et de faciliter le développement dans des secteurs comme la santé, le développement urbain, les transports et l’intervention humanitaire. De plus, la baisse des prix et l’amélioration des fonctionnalités ont démocratisé l’utilisation des données, et les logiciels d’exploitation libre ont élargi l’éventail des mécanismes permettant aux personnes de mener une analyse des données massives sans utiliser des progiciels privés et coûteux. L’intérêt à l’égard de la saisie et de l’analyse de ces ensembles de données à des fins publiques — les données massives pour le développement — est encore relativement nouveau, mais il a augmenté lorsque le Programme de développement pour l’après-2015 a réclamé une révolution des données pour tirer parti des sources de données actuelles et nouvelles afin de suivre les progrès liés aux nouveaux objectifs de développement durable (ODD).

Toutefois, une grande partie des travaux de recherche concernant les données massives pour le développement sont effectués par des entreprises du secteur privé et des organismes du Nord, ce qui a donné lieu à un programme orienté vers les hommes et dicté par le Nord, au lieu d’un programme dicté par les voix du Sud et une collaboration des pays du Sud. Afin de relever ce défi, le projet renforcera les capacités des chercheurs provenant du Sud, en se concentrant sur les activités liées à la mesure des progrès par rapport aux ODD et aux questions de sexospécificité.

Au cours d’une période de deux ans, un réseau mondial travaillera sur les données massives appliquées aux innovations en matière de développement, y compris le renforcement des capacités et les analyses de données massives, en étroite collaboration avec les décideurs politiques et les entreprises du secteur privé. De plus, le réseau développera un point de vue critique sur les questions liées à la marginalisation et aux données massives, au respect de la vie privée, à la sécurité, aux droits, à l’éthique et à la concurrence. En combinant les carrefours régionaux et les efforts de recherche coordonnés à l’échelle mondiale, le réseau intégrera les résultats du projet dans les processus dirigés par les pays du Sud, et représentera les voix du Sud au cours des discussions à l’échelle mondiale.

Project ID
108602
Project Status
Terminé
End Date
Duration
24 months
IDRC Officer
Phet Sayo
Total Funding
CA$ 1,463,600.00
Location
Nord du Sahara
Sud du Sahara
Asie centrale
Asie du sud
Extrême-Orient
Colombie
Inde
Kenya
Mexique
Rwanda
Amérique du Sud
Sri Lanka
Programmes
Éducation et sciences
Éducation et sciences
Économies en réseaux
Institution Country
United Kingdom
Project Leader
Institution
The African Institute for Mathematical Sciences - Next Einstein Initiative Foundation (UK)
Institution Country
Colombia
Project Leader
Institution
Centro de Pensamiento Estratégico Internacional
Institution Country
Sri Lanka
Project Leader
Institution
LirneAsia

Institutions de recherche sur les politiques et ODD liés à la santé : plateformes de données ouvertes pour la surveillance citoyenne

Pour atteindre les 17 objectifs de développement durable (ODD) et les 169 cibles, il faudra pouvoir compter sur la participation des citoyens qui utilisent les services publics locaux. Les citoyens possèdent la légitimité et la capacité requises pour créer un « mouvement civique en lien avec les ODD » susceptible de surveiller la mise en oeuvre des engagements pertinents pour les ODD. Ce projet pilote, qui fait partie d’une série de quatre projets qui examinent la possibilité de mettre sur pied une initiative Réflexion santé, mettra l’accent sur les données fournies par des citoyens en vue de surveiller l’atteinte des ODD.

Le CEGSS, un think tank guatémaltèque, collaborera avec des groupes de citoyens, des autorités sanitaires et des décideurs en vue d’adapter et de mettre à l’essai sur le terrain un système en ligne de surveillance des données ouvertes dirigée par les citoyens aux fins de mise en oeuvre des objectifs et des cibles de développement durables relatifs à la gouvernance de la santé (principalement, l’Objectif 3 et l’Objectif 16) au Guatemala. La plateforme Web recueillera et affichera des renseignements généraux sur la couverture de services de soins de santé, le rendement des services de soins de santé publics à l’échelle locale et la sensibilité des autorités sanitaires à la correction des problèmes.

Le CEGSS servira aussi à surveiller les institutions en Inde, au Pérou et au Mexique où l’on est en train de mettre en place des systèmes de surveillance en ligne semblables. Ce projet permettra de tirer des enseignements sur l’utilité des think tanks pour soutenir la sensibilisation et la mobilisation des citoyens eu égard à la mise en oeuvre des ODD, et pour faciliter la collecte de données produites par les citoyens; sur la manière d’intégrer les attentes à l’égard de la surveillance tant des autorités que des citoyens qui utilisent les services publics; sur la mise en place d’un système de surveillance en accès libre qui recourt aux TIC.

À long terme, on pourrait envisager de lier entre elles de nombreuses plateformes numériques à l’échelle des pays, créant ainsi des plateformes numériques régionales — ou idéalement, une seule et même plateforme numérique mondiale — renfermant des données fournies localement par les citoyens de nombreux pays à faible revenu et à revenu intermédiaire dans le monde.

Project ID
108500
Project Status
Terminé
End Date
Duration
10 months
IDRC Officer
Peter Taylor
Total Funding
CA$ 79,500.00
Location
Guatemala
Inde
Mexique
Pérou
Institution Country
Guatemala
Project Leader
Institution
Centro de Estudios para la Equidad y Gobernanza en los Sistemas de Salud (CEGSS)

Étude sur l’entrepreneuriat dalit : Regard sur 25 % de la population indienne

Cette étude, pilotée par Udit Raj, député du parlement indien, aide à mieux comprendre les contraintes que rencontrent les entrepreneurs dalits. Elle permettra de sonder 12 000 entrepreneurs dalits dans 14 états et de recueillir des données auprès d’entrepreneurs, fournisseurs, grossistes, détaillants, banquiers et prêteurs informels de Dalit. L’étude déterminera les besoins prioritaires de ce groupe marginalisé, définira les besoins de formation et évaluera les différents régimes gouvernementaux des Dalits.

Ce projet vise à aider les responsables des politiques à élaborer une politique progressive qui permettra aux Dalits de développer des capacités entrepreneuriales accrues. Le rapport sera communiqué à des responsables de politiques, des gouvernements, des entreprises, certains ministères pertinents, des agences internationales et des organisations de la société civile.

Project ID
108480
Project Status
Terminé
End Date
Duration
12 months
IDRC Officer
Navsharan Singh
Total Funding
CA$ 210,000.00
Location
Inde
Programmes
Emploi et croissance
Emploi et croissance
Institution Country
India
Project Leader
Institution
[Trustees] for and on behalf of Buddha Education Foundation

Plans d’action sur l’adaptation aux changements climatiques pour gérer le stress thermique dans les villes indiennes

Le Groupe d’experts intergouvernemental OMM/PNUE sur l’évolution du climat estime que la hausse des températures à l’échelle mondiale accroîtra le nombre et la gravité des vagues de chaleur. En Inde, ces vagues de chaleur sont exacerbées par la chaleur produite par les activités humaines dans les milieux urbains. Cette situation a des effets considérables sur la santé des communautés vulnérables, y compris une hausse de la mortalité. Selon le service de météorologie indien, en 2015, plus de 2 400 personnes sont mortes de causes liées à la chaleur. En dépit des modèles climatiques qui prévoient un réchauffement du climat et une augmentation de la fréquence des événements de chaleur extrême dans les années à venir, en Inde, l’ampleur de cette menace est peu reconnue par les dirigeants. Les systèmes de soutien administratif sont généralement dépourvus de mesures de préparation et de données pour quantifier la manière dont le stress thermique affecte la santé humaine, la productivité au travail et les moyens de subsistance.

Ce projet, mis en oeuvre par une organisation de New Delhi, Integrated Research and Action for Development, financera l’élaboration de plans d’action propres à une région et tenant compte des questions sexospécifiques à Delhi, à Bhubaneswar et à Rajkot.

Les chercheurs, en collaboration avec les corporations municipales, détermineront la vulnérabilité spatiale des populations durant les événements de chaleur extrême; analyseront l’incidence des événements de chaleur extrême sur la santé, la productivité au travail et les moyens de subsistance; sélectionneront des mesures d’adaptation au climat appropriées, innovatrices et abordables qui tiennent compte de la rentabilité connexe et des répercussions sexospécifiques; fourniront de la formation aux urbanistes, aux commissaires et ingénieurs municipaux, aux responsables de divers centres de services de santé pour leur permettre d’améliorer leur capacité d’exécuter des plans d’action en lien avec le stress thermique. .

L’on s’attend à ce que le processus de recherche et les plans élaborés influencent la prise de mesures d’adaptation appropriées et l’adoption de politiques connexes à l’échelle municipale, ce qui devrait améliorer la résilience et réduire la vulnérabilité de plus de 10 millions de personnes en danger dans les régions sélectionnées. Les plans seront mis à la disposition du Natural Resources Defense Council et de l’Indian Institute of Public Health pour permettre d’analyser la possibilité de les appliquer à d’autres villes en Inde.

Project ID
108453
Project Status
Actif
Duration
36 months
IDRC Officer
Melanie Robertson
Total Funding
CA$ 1,001,800.00
Location
Inde
Programmes
Systèmes alimentaires résilients au climat
Systèmes alimentaires résilients au climat
Changements climatiques
Institution Country
India
Project Leader
Institution
Integrated Research and Action for Development

South Asian Water (SAWA) Leadership Program on Climate Change

Selon le cinquième rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, les principaux risques en Asie du Sud seraient une augmentation du débordement des rivières, des inondations côtières et des inondations en milieu urbain ainsi que des pénuries d’eau et d’aliments reliées à des sécheresses, qui auront des répercussions importantes sur les populations rurales et urbaines. Le rapport met également en évidence le manque de connaissances nécessaires pour élaborer des stratégies d’adaptation sexospécifiques pour gérer les impacts des changements climatiques. En Asie du Sud, on trouve peu de professionnelles de l’eau dans un rôle de leadership. Les femmes jouent un rôle clé pour assurer l’accès aux sources d’eau, mais leur participation au processus décisionnel et à la création des politiques de l’eau est minime.

Le South Asia Consortium for Interdisciplinary Water Resources Studies (SaciWATERs) lance le South Asian Water (SAWA) Leadership Program on Climate Change. Le programme vise à accroître le nombre de femmes qui occupent un rôle de direction dans le secteur de l’eau. Avec le soutien du CRDI, le programme décernera des bourses à 36 femmes inscrites à des programmes de maîtrise de gestion intégrée des ressources en eau au Bangladesh, en Inde, au Népal et au Sri Lanka, et offrira à ces femmes des occasions d’accéder à des milieux décisionnels dans le cadre de stages.

Le SAWA collaborera avec les gouvernements, les ONG, et le secteur privé pour fournir un milieu de travail authentique qui permet aux candidates de relier leurs recherches à des décisions et à des applications réelles au sein des collectivités avec lesquelles elles travaillent. Le programme générera une plus grande participation des professionnelles aux processus politiques et décisionnels en les encourageant à occuper des rôles de direction quant à la planification et à la gestion de l’eau, et en les encourageant à élaborer des politiques résilientes face au climat pour traiter l’insécurité hydrique découlant des changements climatiques dans leurs propres contextes locaux.

De plus, le programme fera la promotion d’une approche interdisciplinaire pour expliquer la manière dont les interprétations sociales et culturelles sexospécifiques recoupent les enjeux liés aux changements climatiques et à l’insécurité hydrique par l’élaboration d’un programme d’études commun dans quatre établissements d’ingénierie de l’eau. On pourra ainsi développer une assise générale de formateurs et de chercheurs qui partageront la vision du programme de leadership à long terme.

Project ID
108441
Project Status
Actif
Duration
48 months
IDRC Officer
Melanie Robertson
Total Funding
CA$ 1,007,000.00
Location
Bangladesh
Inde
Népal
Sri Lanka
Programmes
Systèmes alimentaires résilients au climat
Systèmes alimentaires résilients au climat
Changements climatiques
Institution Country
Sri Lanka
Project Leader
Institution
University of Peradeniya
Institution Country
Nepal
Project Leader
Institution
Nepal Engineering College
Institution Country
Bangladesh
Project Leader
Institution
Bangladesh University of Engineering and Technology, Dhaka
Institution Country
India
Project Leader
Institution
SACIWATERS

Les femmes sur le marché du travail et la violence : bâtir des lieux de travail sans violence

Plusieurs études ont révélé des niveaux anormalement élevés de violence contre les femmes en milieu de travail. On estime que 35 % des femmes dans le monde sont victimes de violence directe dans leur lieu de travail, et parmi celles-ci, entre 40 % et 50 % font l’objet d’avances sexuelles et de contacts physiques non voulus. Une étude récente sur les conditions de travail d’employées du secteur du vêtement au Cambodge indique des niveaux élevés de discrimination, de harcèlement et d’agression sexuelle dans les usines, et un autre rapport révèle que les travailleuses du même secteur en Inde sont nombreuses à être victimes d’agressions sexuelles. Toutefois, on remarque une absence systématique de données et de compréhension, ainsi que les liens qui existent entre la violence en milieu de travail et le faible pouvoir de négociation des femmes à la maison.

Ce projet explore ces liens en vue d’orienter les politiques, les interventions et le dialogue social à l’échelle des collectivités, des entreprises, du secteur et du monde entier. Il met l’accent sur la violence envers les femmes en milieu de travail dans le secteur du vêtement au Bangladesh, au Cambodge, en Inde et en Indonésie. On y interrogera des travailleuses pour aborder des questions de nature délicate et d’une analyse des données secondaires. On déterminera enfin les interventions stratégiques et juridiques nécessaires pour lutter contre la violence en milieu de travail. En s’appuyant sur ces données, le projet offrira des ateliers de développement des capacités et de la formation aux travailleuses. Un dialogue et des négociations seront également entamés avec les employeurs et les intervenants pertinents. Cette recherche orientera aussi les discussions à l’échelle internationale en vue de parvenir à une convention contraignante permettant de lutter contre la violence sexospécifique en milieu de travail et de créer divers produits de communication.

Le projet sera dirigé par un consortium asiatique de chercheurs et d’organisations qui défendent les droits des femmes et des travailleurs, appuyé par un groupe consultatif composé d’universitaires et de spécialistes en droit et en politiques. Ce groupe comprendra le Bangladesh Nari Progati Sangha (BNPS) et le Nagorik Uddyog, aussi du Bangladesh, le Center for Alliance of Labor and Human Rights (CENTRAL) du Cambodge, Aakar en Inde et le Sedane Labour Resource Centre en Indonésie, qui coordonnera également le projet.

Project ID
108427
Project Status
Actif
Duration
36 months
IDRC Officer
Navsharan Singh
Total Funding
CA$ 675,900.00
Location
Bangladesh
Cambodge
Inde
Indonésie
Programmes
Gouvernance démocratique et inclusive
Gouvernance et justice
Emploi et croissance
Institution Country
Indonesia
Project Leader
Institution
Perkumpulan Sedane
Institution Country
Cambodia
Project Leader
Institution
Center for Alliance of Labor and Human Rights

Know Violence in Childhood – Inde : Défense des droits, communication et mobilisation des médias

Know Violence in Childhood (KVIC) est une initiative mondiale d’apprentissage et de défense des intérêts visant à stimuler la coordination de l’action pour mettre fin à la violence faite aux enfants. Elle met à profit l’information disponible au sujet de la prévalence de la violence pendant l’enfance et élabore des stratégies pour aider à sa prévention. Dans le cadre de cette initiative mondiale, une initiative à plusieurs bailleurs de fonds est lancée en Inde.
Cette initiative a rassemblé différents intervenants et partenaires en Inde. L’aide du CRDI complète et enrichit les engagements d’autres partenaires de ce programme, comme l’American Jewish World Service, l’Oak Foundation, la South Asian Initiative to End Violence Against Children (SAIEVAC), et les gouvernements des états de Jharkhand et d’Haryana. L’initiative s’appuie sur une ancienne initiative de prévention de la violence appelée Gender Equity Movement in Schools (GEMS) qui a fait l’objet d’un projet pilote en collaboration avec le gouvernement de Jharkhand et des organismes locaux de 2013 à 2016.

La phase actuelle de l’initiative mettra à l’essai des politiques et des stratégies qui peuvent être adaptées pour guider les responsables de politiques au moyen de solides éléments probants au sujet de l’ampleur et de la nature de la violence faite aux enfants; appuiera les gouvernements des états par des intrants actionnables; et fera la promotion des constations du travail du programme à plus grande échelle. Les activités comprennent la cartographie et l’analyse des écarts relativement aux organismes, aux initiatives et aux mécanismes existants au niveau de l’état qui luttent contre la violence faite aux enfants à Haryana et à Jharkhand; l’élaboration d’une stratégie de communication avec les médias; et l’orientation des débats publics portant sur l’élimination de la violence faite aux enfants. Le soutien du CRDI contribuera précisément à communiquer les constatations par le biais d’une stratégie médiatique solide qui éclairera les débats publics et les mesures prises par l’État.

Grâce à son partenariat avec l’International Center for Research on Women (ICRW) situé à Washington dans le cadre de cette initiative, le CRDI aidera à créer un endroit pour établir des liens entre les leçons tirées de travaux antérieurs et la nouvelle initiative, et à faciliter une coalition plus importante de chercheurs et de praticiens qui travaillent à éliminer la violence faite aux femmes et aux enfants.

Project ID
108378
Project Status
Terminé
End Date
Duration
36 months
IDRC Officer
Navsharan Singh
Total Funding
CA$ 150,000.00
Location
Inde
Programmes
Gouvernance et justice
Gouvernance et justice
Institution Country
United States
Project Leader
Institution
International Center for Research on Women
S'abonner à Inde