Document de demande : Partenaires d’apprentissage régionaux pour le Partage de connaissances et d’innovations du Partenariat mondial pour l’éducation

Demande de manifestations d’intérêt

La présente demande s’adresse aux organismes et aux regroupements d’organismes intéressés à devenir un PAR. Les PAR mettront sur pied et administreront l’un des quatre centres régionaux KIX. Il s’agit d’une fonction essentielle de courtage de connaissances du nouveau programme KIX du PME.

Date limite de présentation : 21 août 2019 (23 h 30 HAE)

Contexte

Le PME et le CRDI ont récemment lancé le programme KIX, qui vise à améliorer les politiques et les pratiques en vue de renforcer les systèmes d’éducation nationaux des pays membres du PME. Ce faisant, KIX permettra d’atteindre plus rapidement l’objectif de développement durable (éducation).

KIX est un nouveau moyen emballant de relier l’expertise, l’innovation et les connaissances afin de renforcer le dialogue et la planification relatifs aux politiques nationales dans les pays soutenus par le PME. KIX facilitera le partage des connaissances entre les pays participants pour améliorer leur système d’éducation au moyen de données probantes pertinentes et de recherches concrètes. Des fonds pour la réalisation d’essais, l’évaluation et la mise en œuvre à plus grande échelle de solutions prometteuses seront disponibles dans le cadre d’appels concurrentiels de propositions de recherche et d’innovation.

KIX comporte :

  1. une fonction de partage et d’échange de connaissances, où les partenaires se réunissent pour mettre en commun de l’information, des innovations et des pratiques exemplaires;
  2. un mécanisme de financement pour l’octroi de subventions à l’échelle mondiale et régionale, afin d’investir dans la production de connaissances et dans l’innovation, et appliquer à grande échelle des approches éprouvées.

Les fonds de KIX permettront de renforcer et d’améliorer l’efficacité des subventions du PME qui soutiennent les activités de planification et de mise en oeuvre dans le secteur de l’éducation.

Les centres régionaux KIX sont un élément fondamental de la conception de KIX. Chaque centre KIX sera un forum régional qui facilitera l’échange de connaissances, l’apprentissage et la collaboration entre les principaux acteurs nationaux du domaine de l’éducation. Les centres régionaux établiront les priorités stratégiques et utiliseront des données probantes dans les débats stratégiques nationaux et les processus de planification sectorielle.

BUT

Cette demande de manifestations d’intérêt vise à trouver des organisations intéressées à devenir PAR. Les PAR mettront sur pied et administreront l’un des quatre centres régionaux KIX, dont deux centres pour l’Afrique, un centre pour l’Amérique latine et les Caraïbes et un centre combiné pour les pays d’Asie du Sud, d’Asie du Sud-Est, d’Asie centrale, du Moyen-Orient, d’Afrique du Nord, d’Europe et des îles du Pacifique.

Les pays admissibles dans chacune des régions désignées sont énumérés dans le tableau ci-dessous.

Tableau 1 : Pays membres du Partenariat mondial pour l’éducation par région 

 

Centre KIX 1

AFRIQUE ANGLOPHONE

Centre KIX 2

AFRIQUE FRANCOPHONE

Centre KIX 3

ASIE, EUROPE, MOYEN-ORIENT, AFRIQUE DU NORD ET ÎLES DU PACIFIQUE

Centre KIX 4

AMÉRIQUE LATINE ET CARAÏBES

Érythrée 

Éthiopie

Gambie

Ghana

Kenya

Lesotho

Liberia

Malawi

Mozambique

Nigéria

Rwanda

Sao Tomé-et-Principe

Sierra Leone

Somalie (Somaliland et Pount) 

Soudan du Sud

Tanzanie (continentale et Zanzibar)

Ouganda

Zambie

Zimbabwe

Bénin

Burkina Faso

Burundi

Cap-Vert

Cameroun

République centrafricaine

Tchad

Comores

Côte d’Ivoire

République démocratique du Congo

Djibouti

Guinée

Guinée-Bissau

Madagascar

Mali

Mauritanie

Niger

République du Congo

Sénégal

Togo 

Afghanistan

Albanie

Bangladesh

Bhoutan

Cambodge

Géorgie

République kirghize

Rép. démocratique populaire du Laos

Moldavie

Mongolie

Myanmar

Népal

Pakistan

Papouasie-Nouvelle-Guinée

Soudan

Tadjikistan

Timor-Leste

Uzbekistan

Vietnam

Yémen

Dominique

Grenade

Guyane

Honduras

Haïti

Nicaragua

Sainte-Lucie

Suriname

OBJECTIFS PARTICULIERS  

Partenaires d’apprentissage régionaux

Les PAR coordonneront et mettre sur pied des unités pour les centres régionaux KIX. Plus précisément, les PAR :

  1. mettront sur pied et administreront un centre régional KIX :
    1. Convaincre les pays de se joindre au centre régional KIX et entretenir leur participation au fil du temps au moyen de communications ciblées et d’activités appropriées;
    2. Définir une stratégie de suivi et d’évaluation pour orienter la gestion adaptative du centre et appuyer le suivi des résultats et l’apprentissage de KIX;
    3. Améliorer continuellement la gestion du centre régional KIX afin qu’il réponde aux besoins et aux exigences de ses membres et qu’il atteigne les objectifs fixés;
    4. Contribuer à la mise en oeuvre d’autres mécanismes de subvention de KIX. 
  2. Préparer des résumés de connaissances et établir des ordres du jour :
    1. Faire le point sur les données probantes et les innovations régionales et mondiales liées aux défis stratégiques déterminés. Il faut pour cela définir la portée et compiler les recherches, les évaluations et les innovations pertinentes, en plus de produire une analyse et une synthèse ciblées des données probantes à l’appui de l’apprentissage pour les participants du centre régional KIX;
    2. Avec l’appui du CRDI et du Secrétariat du PME, élaborer périodiquement des appels régionaux à l’action en sondant et en mobilisant des représentants des systèmes d’éducation des pays membres. Chaque appel à l’action définit une priorité liée aux défis stratégiques qui seront relevés grâce à des travaux de recherche et à des innovations pouvant être appliquées à grande échelle;
    3. Évaluer les relations et encourager l’établissement de relations entre le centre régional KIX et les réseaux régionaux et mondiaux existants en fonction des similitudes thématiques entre leurs activités et celles du centre régional KIX. Aider les membres du centre régional KIX à étendre la mobilisation des connaissances à leur contexte national, y compris les processus de renforcement des capacités pour soutenir l’apprentissage institutionnel chez les pays partenaires du PME.
  3. Soutenir le partage et la mobilisation des connaissances :
    1. Produire des résultats et des processus en appui à la mobilisation des connaissances en fonction des événements régionaux de partage des connaissances et de travaux d’analyse et de synthèse ciblées (y compris des documents d’information stratégique, des résumés destinés aux acteurs nationaux du domaine de l’éducation, des boîtes à outils et des ateliers);
    2. Organiser une réunion annuelle en personne et des événements virtuels régionaux d’échange d’apprentissages plus fréquents pour faciliter le transfert des connaissances entre les membres du réseau (y compris les apprentissages qui émanent des projets financés par KIX à l’échelle régionale); 
    3. Faciliter un processus de collaboration pour aider les représentants des pays à établir les défis et les priorités régionaux communs en matière de politique éducative; 
    4. Systématiser l’apprentissage et les pratiques exemplaires pour favoriser le partage des connaissances et le renforcement des capacités dans le contexte régional. Faciliter le partage direct des connaissances entre les pays en organisant des visites d’échange, des rassemblements ciblés et des webinaires spéciaux;
    5. Coordonner le travail et fournir de la rétroaction aux concepteurs de plateformes d’apprentissage numérique.

Centre régionaux KIX

Les centres KIX contribueront à renforcer le dialogue sur les politiques éducatives dans chaque pays partenaire du PME en :

  • favorisant l’échange régional de connaissances axées sur la demande et le renforcement des capacités parmi les principales parties prenantes afin d’établir, d’utiliser, de partager et de mobiliser des données probantes pertinentes relativement aux défis stratégiques prioritaires;
  • Produire et diffuser des synthèses pertinentes de connaissances et de données probantes régionales et mondiales axées sur les solutions à l’intention des parties prenantes nationales et régionales du centre KIX par l’intermédiaire des canaux pertinents;
  • Promouvoir une mobilisation régionale efficace et l’assimilation des connaissances et des données probantes découlant de processus d’innovation pouvant être appliqués à grande échelle dans le domaine de l’éducation.

Pour atteindre ces objectifs, les centres régionaux KIX établiront et géreront des cycles d’apprentissage qui :

  1. permettent la détermination des défis stratégiques en matière d’éducation et l’établissement de leur ordre de priorité;
  2. permettent de définir l’étendue des connaissances, des innovations et des acteurs régionaux qui s’attaquent aux défis prioritaires;
  3. appuient l’élaboration participative d’un programme de connaissances et d’innovation propre à la région (un « appel à l’action ») qui oriente les activités de partage et de production de connaissances, y compris les activités de recherche et d’innovation à court terme (p. ex., échange entre pairs, production rapide de connaissances) et à long terme (p. ex., subventions régionales et mondiales);
  4. facilitent les liens continus entre les subventions KIX et le centre régional KIX afin de soutenir la mobilisation des connaissances en dehors des pays immédiatement concernés par chaque subvention.

Critères d’admissibilité et d’évaluation   

Critères d’admissibilité de présélection :

  • Être situé dans une région centrale KIX [deux centres régionaux KIX seront situés en Afrique et un autre en Amérique latine et dans les Caraïbes; un autre centre représentera les pays d’Asie du Sud, d’Asie du Sud-Est, d’Asie centrale, du Moyen-Orient, d’Afrique du Nord, d’Europe et des îles du Pacifique];

Veuillez vous reporter à la liste des pays admissibles du tableau 1;

  • Avoir été légalement constitué et enregistré dans le pays où l’on exerce ses activités. Cette exigence a été modifiée. Les candidats ne doivent être enregistrés que dans le pays où ils exercent leurs activités. Modifiée le 19 juillet 2019;

Critères d’évaluation

Les PAR seront évalués en fonction des qualifications suivantes :

Expertise en mobilisation des connaissances et en facilitation de l’apprentissage – 30 %

L’organisation doit démontrer qu’il a de solides antécédents en matière de facilitation de l’échange de connaissances et de renforcement des capacités parmi les acteurs politiques. Cela comprend notamment l’élaboration de divers outils et méthodes (boîtes à outils, synthèses rapides des connaissances, documents d’information stratégique, contenu numérique, méthodes participatives) pour adapter les interactions en fonction des besoins et des capacités des acteurs nationaux.

Expertise dans le domaine des politiques éducatives – 25 %

L’organisation :

  • possède de l’expérience dans la production, la synthèse et la mobilisation de données probantes pertinentes dans le domaine de l’éducation;
  • la capacité technique d’évaluer les contextes stratégiques afin de déterminer les possibilités de recherche et d’analyse, et d’adapter les programmes en conséquence;
  • est considérée comme crédible par les décideurs;
  • est prête à établir des liens avec des représentants des milieux gouvernementaux et des médias, et avec d’autres intervenants du domaine des politiques, afin de cerner les principaux enjeux, de mettre en commun les résultats des travaux de recherche et de stimuler des débats sur les politiques.

Rendement organisationnel – 20 %

Preuve que l’organisation dispose des systèmes, des ressources et des capacités de gestion fondamentaux pour réussir à organiser des échanges d’apprentissage multipartites, y compris la capacité d’organiser de grands événements, des activités de formation et des ateliers, et de gérer de petites sous-subventions.

Motivation organisationnelle – 25 %

Preuve que la stratégie programmatique et la mission institutionnelle de l’organisation cadrent avec les activités d’un centre régional KIX. Cela comprend la capacité de collaborer et de contribuer à l’atteinte des objectifs du programme KIX d’apprentissage et d’échange avec d’autres acteurs régionaux pertinents.

Le personnel du CRDI travaillera en étroite collaboration avec le PAR afin d’évaluer rapidement les besoins en matière de capacité de ce dernier et d’appuyer le renforcement de ses capacités au besoin. Cela comprend la coordination avec d’autres bénéficiaires de subventions afin de renforcer les capacités et d’améliorer les produits et les processus.

Le CRDI prendra en considération les PAR qui comportent plusieurs acteurs régionaux ayant des forces complémentaires. Dans le cas d’une telle structure en consortium, il faudrait désigner une institution principale et déterminer les fonctions exercées par les autres membres d’une manière coordonnée, conjointement responsable et collaborative.

Budget et durée

Sur une période de 50 mois, les PAR des centres régionaux KIX 1, 2 et 3 recevront un maximum d’environ 3 360 000 CAD (2 500 000 USD).

Étant donné la petite taille du réseau, le PAR du centre régional KIX 4 (Amérique latine et Caraïbes) recevra un maximum d’environ 1 235 000 CAD (920 000 USD).

Répondre à la demande de manifestations d’intérêt

Le CRDI invite les organisations et les groupes d’organisations intéressés à soumettre une proposition complète pour le rôle de PAR à lui faire part de leur intérêt.

En fonction des critères ci-dessus, les organisations intéressées devraient soumettre une déclaration d’intérêt accompagnée des documents à l’appui au plus tard à 23 h 30 HAE le 21 août 2019. Toutes les demandes doivent être envoyées à l’adresse kixcalls@idrc.ca avec pour objet « Soumission : Partenaire d’apprentissage régional – KIX ».

Les demandes ne doivent pas compter plus de 4 000 mots (huit pages) et seront acceptées en français ou en anglais.

Prière d’adresser toute question à kixcalls@idrc.ca. Veuillez noter que nous ne pouvons pas fournir de commentaires sur les soumissions.

Contenu de la manifestation d’intérêt

Le demandeur (ou, dans le cas d’un consortium, l’organisation principale) doit soumettre une déclaration d’intérêt d’au plus 4 000 mots (huit pages) décrivant :

  • comment l’organisation compte bâtir un centre d’apprentissage régional qui 1) obtiendra la participation des pays et 2) répondra aux besoins locaux en donnant la priorité à la recherche et à l’innovation pour orienter les appels de propositions de recherche régionaux;
  • les raisons qui poussent l’organisation à devenir PAR, et comment ce rôle cadre avec sa mission organisationnelle;
  • la participation de l’organisation dans les systèmes d’éducation et son rôle dans les politiques liées à l’éducation;
  • les pays de la région avec lesquels l’organisation entretient déjà une relation;
  • le rôle que chaque partenaire jouerait, quelle organisation dirigerait, et comment les partenaires coordonneraient leurs activités (ne s’applique que si la proposition provient d’un consortium);
  • les principaux défis liés à l’établissement et à la gestion d’un centre KIX dans la région concernée;
  • en termes généraux, l’équipe jugée nécessaire pour mettre sur pied et administrer le centre régional KIX. L’expérience de collaboration avec d’autres institutions dans le même domaine devrait également être mise en évidence.

Veuillez inclure :

  • Vos coordonnées (y compris le nom et l’adresse complète de l’organisation ou des organisations);
  • Profil administratif d’une institution ;
  • La composition du consortium, du personnel et du conseil d’administration, composition du personnel et du conseil d’administration, ainsi que les titres de compétences des personnes concernées.

Le CRDI étudiera les demandes de consortiums d’institutions d’une région ou d’une sous-région qui permettraient d’accroître la portée, l’efficacité, la capacité de réseautage et la base de connaissances. Les consortiums peuvent être formés d’au plus trois partenaires institutionnels; cependant, un des partenaires doit être désigné comme étant l’organisation principale.

L’organisation principale signera l’accord de subvention conclu avec le CRDI et, par conséquent, aura la charge de recevoir et d’administrer les fonds ainsi que de veiller à ce que toutes les modalités de l’accord soient respectées. La demande devrait être présentée au CRDI par l’organisme principal au nom du consortium. La demande devrait comprendre une lettre d’autorisation officielle et dûment signée de la part de l’organisme principal.

Échéancier de la demande de manifestations d’intérêt

  • Date de publication de la demande de manifestations d'intérêt : 20 juin 2019  
  • Date de présentation de la déclaration d’intérêt : 21 août 2019
  • Invitation à soumettre des propositions complètes lancée aux candidats sélectionnés : 13 septembre 2019
  • Soumission de propositions complètes : 11 novembre 2019
  • Sélection des PAR : 25 novembre 2019

Un comité d’évaluation dirigé par le CRDI évaluera les déclarations d’intérêt et les propositions détaillées.

Questions et éclaircissements
Communiquez avec le CRDI à l’adresse KIXcalls@idrc.ca ou consultez notre foire aux questions, car elle sera mise à jour régulièrement. Un webinaire Foire aux questions est prévu pour le 8 juillet 2019 (cliquez ici pour vous inscrire). Veuillez envoyer vos questions par courriel avant le 4 juillet. Un deuxième webinaire pourrait avoir lieu en août, selon la demande.

ANNEXE A
Résumé de KIX

ANNEXE B
Présentation du PME