Déclaration en matière d’égalité du CRDI

logo

Le CRDI s'emploie à assurer l'égalité dans tous les aspects de son travail. Nous soutenons la production de connaissances qui s'attaquent aux systèmes qui perpétuent les inégalités en fonction de l'identité. Ces connaissances peuvent provenir de personnes de divers sexospécificités, qui proviennent de communautés différentes, et dont l'histoire et les expériences varient.

Les inégalités se manifestent dans de multiples catégories d'identité qui se recoupent, y compris, mais sans s'y limiter : la sexospécificité, la sexualité, l'âge, la classe sociale, la race, la caste, l'origine ethnique, le statut de citoyen, la religion et les déficiences physiques ou mentales. Adopter une approche intersectionnelle en matière d'égalité permet de reconnaitre ces différences et de considérer la diversité comme une condition essentielle pour promouvoir l'égalité. Étant donné que l'inégalité entre les sexes constitue un obstacle important dans toutes les dimensions de la diversité, le CRDI déploie des efforts particuliers pour s'assurer que son travail favorise l'égalité entre les sexes.

La force et la crédibilité du travail du CRDI reposent sur une approche à deux volets : premièrement, la diversité et l'inclusion sont intégrées dans nos systèmes, nos politiques et nos pratiques internes; deuxièmement, nos programmes de recherche considèrent la diversité et l'inclusion comme étant des dimensions fondamentales de la qualité de la recherche, et ils visent à promouvoir l'égalité et l'inclusion à l'échelle mondiale.

Nous reconnaissons et soulignons les éléments suivants :

  • La sexospécificité fait référence aux différences socialement construites attribuées au fait d'être un homme et une femme; elle est non binaire et diversifiée. Les différences sont ancrées dans les relations de pouvoir entre les personnes de rôles sexospécifiques différents et dans les normes et les stéréotypes sexospécifiques qui créent et renforcent l'inégalité des chances et l'inégalité dans la répartition des ressources entre les rôles sexospécifiques. Cela se manifeste par la discrimination et l'exclusion des personnes dont la sexospécificité est associée à un pouvoir social réduit, comme c'est souvent le cas avec les filles, les femmes et les personnes qui s'identifient comme LGBTQ2+.

  • Les femmes, les filles, les LGBTIQ2+ et d'autres groupes marginalisés se heurtent à des obstacles structurels persistants qui font entrave à l'égalité dans les pays en développement, et ils ont droit à l'égalité.

  • Les efforts visant à atteindre l'égalité entre les sexes varient selon les lieux, et ils doivent s'inscrire dans le contexte socioculturel, politique et économique des différentes régions où le CRDI œuvre. De même, les inégalités ne sont pas statiques, elles peuvent varier et évoluer au fil du temps.


Principes

1. Respect des personnes, engagement et transparence : Traiter toutes les personnes avec respect, dignité et équité est essentiel à la réalisation de notre mandat et à l'entretien de relations solides avec les intervenants; cela contribue à un environnement de travail sain et sécuritaire propice à l'engagement, à l'ouverture et à la transparence.

2. Résonance et pertinence à l'échelle mondiale : La recherche appuyée par le CRDI cadre avec des principes reconnus mondialement, notamment le Programme de développement durable à l'horizon 2030 des Nations Unies et d'autres cadres et objectifs systémiques concernant l'égalité des sexes et l'inclusion en milieu de travail.

3. Cohérence : Pour atteindre des résultats en matière d'égalité et d'inclusion grâce à la recherche, le CRDI doit passer de la parole aux actes, et il doit y avoir concordance entre notre mandat et nos stratégies. Au moyen de son code de conduite, de ses politiques et de sa convention collective, le CRDI doit promouvoir une culture organisationnelle qui favorise le respect, la diversité et l'inclusion et qui cadre avec sa stratégie et ses objectifs. L'inclusion de toutes les personnes et de leurs idées est une grande source d'innovation pour nous.

4. Partenariats équitables : Le CRDI favorise et encourage la diversité et l'inclusion dans le cadre des partenariats qu'il établit avec les bénéficiaires de subventions, les bailleurs de fonds et d'autres intervenants au Canada et ailleurs.

5. Impliquer les intervenants dans la recherche pour le changement : Le CRDI appuie la recherche en partenariat avec des chercheurs experts et des défenseurs de droits qui connaissent bien des contextes spécifiques et qui travaillent pour transformer les normes néfastes, les stéréotypes et les inégalités dans leur pays et leur communauté.

6. Qualité de la recherche : L'attention portée à la diversité et à l'inclusion est une dimension fondamentale de la qualité de la recherche.

7. Fondement de la stratégie : Le CRDI considère la diversité et l'inclusion comme des éléments essentiels de l'élaboration et de la mise en œuvre des stratégies.

8. Responsabilisation : Le suivi, l'évaluation et l'apprentissage jouent un rôle primordial dans l'amélioration du travail du CRDI en matière de diversité et d'inclusion.