Depuis 1977, nous appuyons les chercheurs pakistanais qui s’efforcent d’améliorer les soins de santé, l’éducation et les pratiques agricoles. Les travaux ciblent aussi la consolidation de la paix et la discrimination et la violence à l’endroit des femmes. 

Nous avons financé des travaux de recherche visant à trouver des solutions durables aux problèmes économiques et environnementaux. Par exemple, dans l’Hindu Kuch et l’Himalaya, la culture hors saison de variétés de maïs hybrides recommandée par les chercheurs permet de préserver l’eau et les sols tout en augmentant le revenu des familles. 

Le CRDI a favorisé des initiatives de réduction de la pauvreté, notamment l’élaboration d’un système de suivi communautaire permettant de déterminer l’efficacité des mesures gouvernementales prises à cet égard. Des chercheurs ont fait renaître l’espoir dans le comté rural de Balakot, dévasté par le tremblement de terre de 2005 dont l’épicentre était au Cachemire. Les organismes locaux ont pu mieux cerner les besoins et ont reçu une formation adéquate pour aider les habitants à recouvrer ou à remplacer leurs moyens de subsistance. 

Depuis le milieu des années 2000, des partenaires du CRDI facilitent l’accès à Internet à des centaines de villages isolés du nord du pays, qui obtiennent ainsi de la formation en ligne et de l’information sur la santé et sur l’agriculture. 

Informatisation en langues locales 

Aujourd’hui très réputés, les efforts déployés pour intégrer des régions défavorisées de l’Asie à l’ère de l’information remontent à un petit projet de création de polices de caractères en ourdou, langue nationale du Pakistan, lancé en 2002. À l’époque, l’anglais dominait le monde de l’informatique et Internet, mais grâce à la mise en place d’une capacité informatique dans les langues locales par des chercheurs appuyés par le CRDI, bon nombre d’Asiatiques lisent et publient du contenu sur Internet dans leur propre langue. Les chercheurs de la National University for Computing and Emerging Sciences du Pakistan coordonnaient le réseau, qui regroupe 10 pays. 

Par ailleurs, le Sustainable Development Policy Institute du Pakistan mesure le fossé existant entre les hommes et les femmes, et les garçons et les filles, en ce qui concerne l’accès aux ordinateurs en milieu rural et tente de le combler. 

Économie de l’environnement 

Depuis une décennie, nous avons aidé à la mise sur pied du Réseau sud-asiatique pour le développement et l’économie environnementale. Ce réseau se spécialise dans la recherche appliquée qui établit des liens entre les problèmes économiques et environnementaux et les solutions correspondantes. Une étude novatrice révèle qu’au Pakistan, l’exploitation de la valeur récréative des ressources naturelles (notamment des forêts-parcs) peut financer leur préservation.  

Soutien accordé par le CRDI

Depuis 1977, le CRDI a financé 91 activités d’une valeur de 31,3 millions CAD

DFID/V.Francis

Grâce à l’appui du CRDI :

  • la cybersanté est développée afin de permettre à la population d’avoir un meilleur accès aux services et à l’information;
  • la fin des mariages précoces et forcés des enfants est encouragée;
  • la capacité du Pakistan à effectuer des recherches rigoureuses, susceptibles d’éclairer et d’influencer les politiques s’améliore;
  • la gouvernance du système de santé est renforcée afin d’améliorer la santé reproductive et les droits des femmes.

Projets