Le CRDI appuie les chercheurs du Mexique depuis 1974. La recherche axée sur l’agriculture a permis d’améliorer la culture du maïs dans les régions défavorisées et de préserver des centaines de variétés locales.

Les chercheurs financés par le CRDI ont également étudié les problèmes de santé qui touchent les pauvres de façon disproportionnée, entre autres la mortalité chez les nouveau-nés et les enfants, la dengue, le paludisme et, plus récemment, la maladie du virus Zika. Le CRDI collabore avec les chercheurs mexicains pour remédier à ces problèmes et aussi pour lutter contre les inégalités en matière d’éducation, d’emploi et d’inclusion sociale.

Résoudre les problèmes de santé

Lorsque le Mexique s’est engagé à éliminer l’utilisation du DDT, un pesticide ayant largement servi à contrôler le paludisme, l’Institut national de la santé publique a conçu une stratégie de contrôle des moustiques qui a pratiquement éliminé le paludisme du Mexique. Avec l’aide du CRDI, cette stratégie a pris le statut de politique au Mexique, et elle est maintenant déployée dans des pays d’Amérique centrale. 

Plusieurs subventions du CRDI ont par ailleurs permis à cet institut d’établir un lien entre l’exposition au manganèse et les déficiences motrices et intellectuelles dans les collectivités minières du centre du Mexique. Ces résultats ont contribué à la mise en œuvre d’un plan de gestion de l’environnement visant à réduire la concentration de manganèse dans l’air. Dix ans plus tard, la concentration de manganèse a été réduite de 50 % et les tests neurologiques moteurs affichent des améliorations importantes.

Miser sur les technologies numériques

Le CRDI a été l’un des premiers organismes de développement à voir dans les technologies numériques un outil pouvant favoriser le développement et réduire la pauvreté. Il a contribué à la création du Diálogo Regional sobre la Sociedad de la Información (DIRSI), un réseau de recherche sur les politiques de télécommunication ayant un rôle de premier plan dans la promotion de politiques favorables aux personnes pauvres en Amérique latine. Après avoir analysé la hausse de taxe sur tous les services de télécommunication proposée par le gouvernement du Mexique, le DIRSI a montré de quelle manière cette réforme menaçait l’accès à Internet des populations à faible revenu. Grâce à cette étude, les services de télécommunications n’ont pas été soumis à une hausse de taxe. 

Soutien accordé par le CRDI

Depuis 1974, le CRDI a financé 184 activités d’une valeur de 26,3 millions CAD

IDRC/James Rodriguez
Grâce à la recherche, les femmes ont accès à des services bancaires mobiles.

Le soutien du CRDI contribue à :

  • améliorer la qualité des soins de santé maternelle offerts aux femmes autochtones
  • élargir les possibilités économiques offertes aux femmes
  • favoriser des contextes alimentaires sains pour réduire l’obésité et la maladie
  • offrir des services bancaires mobiles à sept millions de familles
  • réduire la violence dans les régions frontalières 
  • améliorer le mieux-être des 900 000 habitants des territoires ruraux-urbains

Projets