Le 12 janvier 2010, un séisme dévastateur a frappé Port-au-Prince, la capitale d’Haïti, ainsi que les villes avoisinantes. Dans le cadre de l’engagement qu’a pris le Canada envers Haïti, le CRDI soutient des travaux d’une importance cruciale en vue d’orienter les efforts de reconstruction.

Avec le soutien du CRDI, une équipe multinationale a effectué une enquête approfondie auprès des ménages afin d’évaluer les besoins et de réunir et d’échanger de l’information sur les ressources disponibles. Nous avons également aidé des organismes bien établis en Haïti à améliorer la qualité et à assurer la continuité des services de santé grâce à l’échange électronique de renseignements médicaux.

Ces travaux se fondent sur l’aide que le CRDI accorde au développement d’Haïti depuis 1975. Le nombre de projets a augmenté considérablement depuis 2000, moment où le pays a commencé à se sortir d’une longue période d’agitation politique et de troubles de l’ordre civil. Le CRDI aide à établir les assises d’une paix et d’un développement durables en appuyant la recherche axée sur le renforcement des institutions démocratiques et la lutte contre la pauvreté.

Une aide mieux dirigée

Il arrive souvent que l’aide déferle sur les pays touchés par des catastrophes naturelles. Fait paradoxal, cette aide se révèle parfois nuisible, notamment lorsqu’elle mine les efforts accomplis pour accroître la résilience et l’indépendance économiques. C’est ce qu’ont constaté les recherches financées par la CRDI menées de 1998 à 2001. Nos recherches ont été menées dans six pays, y compris en Haïti, et ont porté sur l’aide alimentaire et ses effets pour les producteurs locaux de produits alimentaires.

Nous avons souligné qu’en tirant davantage parti des ressources et des connaissances qu’ils trouvent sur place, les secours peuvent aider les populations touchées à passer du statut de victimes à celui de protagonistes de leur développement, et ainsi contribuer à renforcer les capacités locales. Cette constatation intéressante a permis d’éclairer notre démarche d’aide pour la reconstruction en Haïti après le séisme.

Meilleur accès aux aliments et renforcement de la collectivité

Depuis longtemps, l’accès à des aliments sains à un coût abordable constitue un problème en Haïti. Pourtant, le climat et la topographie du pays se prêtent bien aux cultures fruitières et maraîchères. Grâce au financement du CRDI, des organismes locaux ont initié 1 100 habitants de Port-au-Prince à la culture vivrière pratiquée dans des espaces restreints. Les résultats ont été concluants : une meilleure alimentation et une meilleure santé, un plus grand souci de l’environnement, la réduction des dépenses alimentaires, une confiance en soi accrue et la création de liens solides entre les habitants du quartier.

Soutien accordé par le CRDI

Depuis 1975, le CRDI a financé 35 activités d’une valeur de 9 millions CAD

UN/L.Abassi

Grâce à l’appui du CRDI :

  • les enfants se développent bien grâce à une meilleure couverture vaccinale;
  • les professionnels de la santé améliorent les soins aux malades en ayant recours aux dossiers médicaux électroniques;
  • l’action des pays d’Amérique latine qui contribuent au relèvement d’Haïti gagne en efficacité;
  • le gouvernement d’Haïti planifie la reconstruction à l’aide de données démographiques;
  • les Haïtiens approprient le processus de développement.

Projets