Après 50 ans de guerre civile, les Colombiens commencent à entrevoir un avenir pacifique. Le soutien que nous avons apporté à la recherche nationale a contribué à ce processus de paix de plusieurs façons, notamment en aidant à comprendre des questions clés telles que la restitution des terres, les façons de favoriser le développement rural et l’accès à la justice pour les victimes de violence.Nous avons également eu un effet positif sur l’agriculture, la croissance économique, l’égalité des sexes et les soins de santé de la Colombie.

Panser les plaies du tissu social

Nous avons soutenu des activités de recherche de longue haleine afin de favoriser la réconciliation. Une étude a incité la Commission nationale colombienne de réparation et de réconciliation à former un groupe de travail permanent qui se penche sur les expériences vécues par les groupes défavorisés, dont les collectivités autochtones. Une autre étude a proposé plusieurs dispositions de la loi de 2011 sur les victimes et la restitution des terres qui comprend maintenant des mesures pour garantir que les femmes – souvent exclues des procédures officielles – puissent accéder aux terres qu’elles ont perdues pendant le conflit.

Dans un contexte d’après-conflit en Colombie, les politiques visant à promouvoir l’inclusion sociale et économique joueront un rôle prépondérant pour l’avenir du pays. Les recherches actuellement financées par le CRDI fournissent les connaissances essentielles nécessaires pour favoriser la participation des citoyens, fournir plus de possibilités pour les petits exploitants agricoles et créer plus d’emplois pour les femmes et les jeunes.

Répondre aux besoins dans les zones rurales

La recherche en matière d’agriculture, de sécurité alimentaire et de développement rural a donné lieu à des résultats importants. Ainsi, la collaboration de chercheurs canadiens et colombiens a débouché sur la sélection de nouvelles variétés de pommes de terre qui résistent mieux aux maladies. Les familles du département de Nariño, dans le sud-ouest de la Colombie, obtiennent des rendements plus élevés de ces nouvelles variétés, qui sont également plus nutritives.

Les recherches que nous avons subventionnées dans le domaine du développement rural ont inspiré des changements. Fort des études portant sur la réduction de la pauvreté, et la promotion de la croissance économique et de l’égalité en milieu rural, un groupe formé de chercheurs, de chefs d’entreprises et de représentants de la société civile de la Colombie prodigue des conseils en matière de politiques en vue d’améliorer le développement territorial. Le groupe a aidé le gouvernement à élaborer une nouvelle loi qui porte sur le développement rural et l’aménagement des terres et qui répond aux besoins des personnes déplacées par suite du conflit qui a déchiré le pays.

Soutien accordé par le CRDI

Depuis 1971, le CRDI a financé 271 activités d’une valeur de 44,3 millions CAD

CIAT/N.PALMER

Le soutien du CRDI aide à :

  • améliorer l’efficacité et la compétitivité internationale des caféiculteurs
  • appuyer les étudiants avec l’intégration des technologies de l’information et des communications
  • améliorer les récoltes, renforcer la sécurité alimentaire et réduire la malnutrition
  • lutter contre la violence, la pauvreté et les inégalités en milieu urbain; 
  • améliorer le mieux-être des 900 000 habitants des territoires ruraux-urbains.

Projets