Nous appuyons la recherche en Tanzanie, une démocratie stable, depuis fort longtemps. Bien que le pays ait vu son taux de pauvreté baisser et qu’il ait connu une bonne croissance économique au cours de la dernière décennie, il demeure l’un des États les plus pauvres de la planète.

Ses gouvernements successifs ont reconnu l’importance d’améliorer la santé et l’agriculture afin de réduire la pauvreté. Les chercheurs que nous avons appuyés ont contribué à la réalisation d’importants progrès à cet égard, ainsi qu’en matière de changements climatiques.

Renforcer les systèmes de santé

Un projet de recherche soutenu par le CRDI et Affaires mondiales Canada pendant une décennie a permis aux chercheurs de cerner les principales causes de décès et de maladies par district. Grâce à ces renseignements, le ministère de la Santé de Tanzanie peut distribuer des fournitures médicales et offrir des services de santé appropriés. En cinq ans, les deux districts ciblés par l’étude ont observé une baisse spectaculaire des taux de mortalité : ils ont chuté de 40 % chez les enfants et de 17 % chez les adultes. La Tanzanie a depuis étendu le programme à l’ensemble du pays.

La Tanzanie est un pays visé par le programme Innovation pour la santé des mères et des enfants d’Afrique, une initiative financée par plusieurs bailleurs de fonds. Les chercheurs canadiens et tanzaniens unissent leurs efforts à ceux des décideurs locaux afin d’élaborer des interventions pratiques communautaires en santé à l’intention des mères et des enfants dans les régions rurales de Tanzanie.

Bâtir des chefs de file en matière de changements climatiques

Un leadership efficace est essentiel pour relever les défis posés par les changements climatiques. Depuis plus d’une décennie, nous accordons des subventions qui favorisent la progression du savoir scientifique et son application aux efforts d’adaptation aux changements climatiques. L’Institute of Resource Assessment de Tanzanie a mis en place un programme de bourses d’étude qui a aidé plus de 120 chercheurs et professionnels en début ou milieu de carrière provenant de 18 pays africains dans le domaine des politiques, des études au niveau de la maîtrise, des études doctorales et postdoctorales et de l’enseignement. Ces derniers contribuent à accroître les capacités du continent à s’adapter à un climat variable et aux changements climatiques.

Soutien accordé par le CRDI

Depuis 1972, le CRDI a financé 188 activités d’une valeur de 64 millions CAD

T.Omondi

Le soutien du CRDI contribue à :

  • redynamiser des institutions indépendantes vouées à la recherche sur les politiques
  • financer des bourses et renforcer les liens entre chercheurs et établissements en Tanzanie
  • atténuer le nombre de décès maternels et infantiles en milieu rural en Tanzanie
  • encourager la participation des jeunes pour des collectivités plus sécuritaires
  • promouvoir la consommation d’huile enrichie en vitamine A pour lutter contre la malnutrition

Projets