Le Nigeria a formé certains des meilleurs chercheurs d’Afrique et s’est ainsi taillé une excellente réputation — et ce, en dépit du fait que des régimes militaires répressifs ont été au pouvoir à plusieurs reprises. Depuis le retour à la démocratie, en 1998, le CRDI soutient des travaux qui visent à améliorer le système de santé et à éclairer l’élaboration de politiques économiques et environnementales nationales judicieuses.

Programmes de soins de santé et de lutte contre la pauvreté

Notre soutien a permis aux chercheurs et aux professionnels de nombreux pays africains, notamment le Nigéria, d’accéder à des renseignements médiaux essentiels. Un réseau d’information en ligne, HealthNet, fournit de précieux renseignements médicaux par satellite aux zones les plus éloignées. Ce service permet aux professionnels d’offrir un niveau de service amélioré à leurs patients. 

Nous finançons également des recherches économiques efficaces et influentes au Nigéria. Par exemple, le Nigerian Institute of Social and Economic Research (NISER), financé par le CRDI, fournit aux décideurs des données probantes sur les répercussions des politiques sur les ménages et les petits entrepreneurs. Les programmes d’éradication de la pauvreté se fondent sur les résultats de ces recherches.

De meilleures récoltes

Le soutien que nous apportons aux chercheurs a permis des avancées dans le domaine de l’agriculture. Par exemple, les chercheurs ont encouragé l’utilisation généralisée du soya, un légume sain. Le Nigéria est désormais l’un des principaux producteurs de soya en Afrique.

Les recherches menées sur l’agroforesterie dans le sud-ouest du Nigéria ont permis aux agriculteurs d’associer plantations d’arbres et cultures vivrières. Cette stratégie atténue les effets du déboisement, augmente la fertilité du sol et procure des revenus supplémentaires aux collectivités rurales pauvres.

Soutien accordé par le CRDI

Depuis 1972, le CRDI a financé 137 activités d’une valeur de 53,3 millions CAD

DFID/A.Smith

Grâce à l’appui du CRDI :

  • les lois et politiques de lutte contre le tabagisme sont promues;
  • la sécurité alimentaire et l’autonomisation économique des agricultrices pauvres en milieu rural sont accrues;
  • le système de santé est dynamisé afin d’assurer des soins de santé primaires efficaces, efficients et équitables dans deux États;
  • les capacités des think tanks nigériens à effectuer des recherches et à influer sur les politiques sont améliorées.

Projets