Bourse de recherche : Fondements pour l’innovation 2019

Date butoir : le 5 septembre 2018

Prière de noter que toutes les demandes doivent être présentées en ligne.

Le CRDI est l’un des chefs de file à l’échelle internationale de la production et de l’application de nouvelles connaissances pour relever les grands défis mondiaux. Chaque année, par l’entremise de sa bourse de recherche, il offre à un certain nombre de chercheurs une occasion unique d’accroître leurs compétences en recherche et d’aborder d’un œil neuf des questions cruciales relatives au développement. La bourse vise une période d’un an, et des activités de formation et de mentorat sont prévues. Le boursier travaille à la réalisation de ses objectifs de recherche au sein d’une dynamique équipe d’un programme ou d’une division du CRDI.

Le programme Fondements pour l’innovation (FI) vise à développer le capital humain et organisationnel nécessaire pour que l’innovation puisse soutenir la croissance économique et le développement dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire, au moyen de programmes qui renforcent les compétences dans les domaines de la science, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM) et améliorent les institutions.

En vertu de la Politique d’aide internationale féministe du Canada, Fondements pour l’innovation appuie la recherche de solutions visant à réduire l’inégalité et l’exclusion, ainsi qu’à favoriser l’autonomisation des femmes pour améliorer leurs conditions de vie et celles d’autres groupes en appliquant les connaissances dans les domaines de la STIM.

Le boursier de recherche de 2019 mènera une étude originale qui permettra :

  • de faire une contribution savante à la littérature sur la recherche et l’innovation inclusive et transformatrice sur le plan de la sexospécificité dans les domaines de la STIM, ou sur le rôle des collaborations en recherche dans l’appui des objectifs de développement nationaux des pays à faible revenu et à revenu intermédiaire (PFR-PRI);
  • d’éclairer la programmation du programme FI sur la recherche et l’innovation inclusive et transformatrice sur le plan de la sexospécificité dans les domaines de la STIM des PFR-PRI, ou de contribuer à l’autoévaluation ou à la synthèse des résultats du programme.

Voici quelques questions pouvant orienter le programme de recherche :

Sexospécificités/Femmes dans le domaine de la STIM

  • Quel est l’état de la recherche inclusive et transformatrice sur le plan de la sexospécificité dans les PFR-PRI ?
  • Comment la recherche dans les domaines de la STIM des PFR-PRI peut-elle favoriser la transformation et la prise en compte de la sexospécificité ?
  • Quels sont les acteurs clés de ce type de recherche dans les PFR-PRI : chercheurs, instituts de recherche, organismes subventionnaires ou de soutien à la recherche ?
  • Quelles sont les voies et les pratiques inspirantes, récentes ou actuelles pour la recherche dans les domaines de la STIM sur le plan de la transformation et de la sexospécificité dans les PFR-PRI ?
  • Quels sont les défis et les occasions liés aux programmes de financement de la recherche (tels que FI) en ce qui concerne l’élaboration ou le renforcement des capacités dans les PFR-PRI pour la recherche sur le plan de la transformation et de la sexospécificité dans les domaines de la STIM ?

Collaborations en recherche

  • Comment les collaborations en recherche entre les établissements d’enseignement et autres peuvent-elle soutenir au mieux les objectifs de développement nationaux et les objectifs de développement durable ?
  • Quels sont les obstacles qui nuisent aux collaborations en recherche dans le milieu universitaire ou l’industrie et les facteurs qui les favorisent en ce qui concerne l’élaboration de solutions à grande échelle aux défis pressants du développement ?
  • Quelles sont les différentes manières dont les chercheurs dans les domaines de la STIM assurent la participation des utilisateurs de groupes marginalisés et mal desservis aux étapes tardives de leurs démarches de recherche visant la participation pour garantir des résultats plus inclusifs ?
  • Quels sont les défis et les occasions liés aux projets de recherche multidisciplinaires portant sur des problèmes complexes de développement, surtout en ce qui concerne les projets sur lesquels des spécialistes en sciences sociales travaillent avec des chercheurs dans les domaines de la STIM ?

Approche possible :

À titre d’exemple seulement, le plan de recherche pourrait inclure ce qui suit :

  • Révision de la littérature internationale et du portefeuille de projets du Centre de recherches pour le développement international (CRDI);
  • Recherche en ligne, sondage mené auprès de chercheurs et d’autres acteurs pertinents;
  • Analyse des données de sondages;
  • Analyse approfondie d’études de cas choisies (y compris des travaux sur le terrain);
  • Rédaction de rapports de recherche;
  • Examen interne et externe du rapport;
  • Possibilité de présentation à des événements scientifiques;
  • Révision finale et soumission aux fins de publication.

Qui peut présenter une demande

Pour être admissible, il faut remplir les conditions énoncées dans la page de l’appel de la Bourse de recherche 2019 du CRDI.

Le candidat doit en outre avoir les connaissances et compétences suivantes :

  • Avoir des connaissances dans les domaines de la science, de la technologie et de l’innovation;
  • avoir une connaissance de la recherche au service du développement;
  • posséder une capacité avérée de travailler de façon autonome;
  • posséder de solides compétences en communication, tant à l’oral qu’à l’écrit.

L’expérience préalable sur le terrain dans un pays en développement sera considérée comme un atout.

Il est très souhaitable que le candidat ait amorcé ou ait terminé récemment un programme de maîtrise qui se rapporte : aux sciences, à la technologie et à la politique d’innovation; aux études sur le développement; ou à l’économie.

Exigences linguistiques

  • Les candidats doivent parler l’une des langues officielles du Canada à un niveau avancé.
  • La maîtrise de la langue seconde est préférable.
  • La maîtrise d’une troisième langue constitue un atout.

Le boursier travaillera au siège du CRDI, à Ottawa, au Canada.

CLIQUEZ ICI POUR PRÉSENTER UNE DEMANDE ou rendez-vous à https://ra-br-competition.fluidreview.com/?l=fr

Pour éviter d’alourdir le texte, et comme il est d’usage en français, on a utilisé la forme masculine qui doit, bien entendu, se lire indifféremment au féminin et au masculin.