Bourse de recherche : Division des politiques et de l’évaluation 2019

Date butoir : le 5 septembre 2018

Prière de noter que toutes les demandes doivent être présentées en ligne.

Le CRDI est l’un des chefs de file à l’échelle internationale de la production et de l’application de nouvelles connaissances pour relever les grands défis mondiaux. Chaque année, par l’entremise de sa bourse de recherche, il offre à un certain nombre de chercheurs une occasion unique d’accroître leurs compétences en recherche et d’aborder d’un oeil neuf des questions cruciales relatives au développement. La bourse vise une période d’un an, et des activités de formation et de mentorat sont prévues. Le boursier travaille à la réalisation de ses objectifs de recherche au sein d’une dynamique équipe d’un programme ou d’une division du CRDI.

La Division des politiques et de l’évaluation du CRDI permet à celui-ci de se positionner stratégiquement et en tant que partenaire important des efforts de développement international du Canada, en plus d’appuyer la responsabilité organisationnelle et de faciliter les enseignements tirés des succès et des défis du Centre. Elle offre des services aux quatre domaines d’intervention du Centre : veille, analyse et conseils stratégiques; liaison et coordination fédérales; planification et rapport stratégiques et annuels; suivi et évaluation.

La Division des politiques et de l’évaluation accepte les propositions de recherche qui :

  • sont directement en lien avec les objectifs du plan stratégique du CRDI pour la période allant de 2015 à 2020;
  • concernent des questions liées aux affaires étrangères du Canada et aux politiques en matière de développement pertinentes au CRDI; ou
  • portent sur des approches en matière d’évaluation et de surveillance appropriées aux programmes du CRDI.

En voici quelques exemples :

  • Pour que la recherche en matière de développement génère des répercussions à grande échelle, il faut l’intervention de divers acteurs et de diverses mesures externes. Comment l’évaluation des résultats à grande échelle et des processus de mise à l’échelle peut-elle porter une attention particulière aux différents acteurs (p. ex., travail en collaboration avec le secteur privé) ou aux considérations liées à l’équité ?
  • Une bonne partie de la programmation du CRDI est fondée sur la réflexion systémique. Quelles sont les possibilités d’intégrer la réflexion systémique à l’évaluation de la recherche au service du développement ?
  • Le CRDI soutient la recherche qui intègre et transforme les sexospécificités, et les évaluations des processus et des résultats de recherche tiennent compte des sexospécificités. Quels cadres de travail et méthodologies permettraient de renforcer l’évaluation des aspects sexospécifiques et d’autres questions d’équité dans la recherche au service du développement ?
  • Comment les organisations axées sur le savoir peuvent-elles aller au-delà des évaluations ou des projets individuels pour faire la synthèse des connaissances et tirer des méta-apprentissages ?
  • Comment les gouvernements et les organisations s’y prennent-ils pour cerner et combler les lacunes importantes de la recherche en ce qui a trait aux Objectifs de développement durable ?
  • Avec l’alignement croissant des affaires étrangères, du commerce et du développement, comment la diplomatie scientifique peut-elle s’appliquer au développement international ? Quels sont les facteurs les plus susceptibles de contribuer à l’atteinte de résultats ?

Le candidat sélectionné doit être prêt à adapter son sujet ou son approche en fonction des possibilités émergentes au Centre. Veuillez noter que nous n’examinerons pas les propositions portant sur des questions thématiques particulières en matière de développement international (p. ex. la sécurité alimentaire, la santé maternelle et infantile ou les changements climatiques), sauf si ceux-ci sont des cas utilisés pour explorer un enjeu stratégique plus large pour le CRDI. Nous rejetterons aussi les propositions qui concernent les évaluations de programmes ou de projets.

Qui peut présenter une demande

Pour être admissible, il faut remplir les conditions énoncées dans la page de l’appel de la Bourse de recherche 2019 du CRDI.

Le candidat doit en outre avoir les connaissances et compétences suivantes :

  • manifester un intérêt professionnel pour les politiques publiques ou l’évaluation;
  • avoir une connaissance des questions associées aux affaires étrangères et aux politiques de développement;
  • avoir d’excellentes compétences en recherche, en analyse et en rédaction;
  • posséder de solides compétences en communication, beaucoup d’entregent;
  • jugement sûr, esprit d’initiative, sens de l’organisation, capacité d’établir des priorités.

Le boursier consacrera environ la moitié de son temps au projet de recherche et l’autre moitié aux travaux de l’équipe de la Division des politiques et de l’évaluation. Un intérêt et des compétences adéquates à l’égard de ces travaux seront des éléments déterminants dans le choix du candidat retenu.

Exigences linguistiques

  • Le candidat parler couramment l’anglais ou le français
  • La maîtrise de la deuxième langue officielle (l’anglais ou le français) constitue un atout

Le boursier travaillera au siège du CRDI, à Ottawa, au Canada.

CLIQUEZ ICI POUR PRÉSENTER UNE DEMANDE ou rendez-vous à https://ra-br-competition.fluidreview.com/?l=fr

Pour éviter d’alourdir le texte, et comme il est d’usage en français, on a utilisé la forme masculine qui doit, bien entendu, se lire indifféremment au féminin et au masculin.