Bourse de recherche – Changements climatiques

Date butoir : le 7 septembre 2016

Prière de noter que toutes les demandes doivent être présentées en ligne.

Le CRDI est l’un des chefs de file à l’échelle internationale de la production et de l’application de nouvelles connaissances pour relever les grands défis mondiaux. Chaque année, par l’entremise de sa bourse de recherche, il offre à un certain nombre de chercheurs une occasion unique d’accroître leurs compétences en recherche et d’aborder d’un oeil neuf des questions cruciales relatives au développement. La bourse vise une période d’un an, et des activités de formation et de mentorat sont prévues. Le boursier travaille à la réalisation de ses objectifs de recherche au sein d’une dynamique équipe d’un programme ou d’une division du CRDI.

Le programme Changements climatiques du CRDI entend appuyer des partenariats et des réseaux afin de réunir des données probantes de manière à trouver des solutions rentables et à favoriser une utilisation éclairée des technologies qui génèrent des bénéfices sociaux et économiques à court terme, et protègent contre les futures répercussions des changements climatiques. Le programme a trois priorités : produire de nouvelles connaissances et éclairer les politiques en matière de changements climatiques dans les points chauds vulnérables; accroître la résilience des villes face aux défis posés par le climat; et faciliter le financement des mesures d’adaptation aux changements climatiques, en particulier par des sources privées. Le programme Changements climatiques soutient de la recherche pertinente sur le plan des politiques, qui renforce les capacités d’aider les populations et les collectivités vulnérables dans les pays en développement à s’adapter au risque climatique.

Le programme Changements climatiques cherche à recruter un titulaire d’une bourse de recherche qui mènera des recherches sur l’adaptation aux changements climatiques dans une ou plusieurs villes de pays en développement situés en Afrique, en Asie, ou en Amérique latine et dans les Caraïbes. Les villes qui subissent des pressions climatiques sont souvent situées dans des bassins hydrographiques confrontés à des demandes concurrentielles pour des ressources en eau limitées, y compris pour l’hydroélectricité, l’agriculture, l’industrie et la consommation domestique. Les domaines d’intérêt particuliers sont, entre autres, l’application de systèmes d’information géographique (SIG) à l’analyse des répercussions des changements climatiques et de l’adaptation à ceux-ci dans le but d’appuyer une prise de décisions éclairées, le développement et l’application de technologies d’adaptation ou d’infrastructures adaptées au climat, l’étude d’options pour le financement attribué à l’adaptation au climat et pour une interaction avec des acteurs du secteur privé, et des innovations relatives à des méthodes de planification ou des systèmes de gouvernance pour réagir aux seuils climatiques qui menacent la durabilité des collectivités et des industries.

Le candidat retenu réservera 50 % de son temps à un projet de recherche portant sur les thèmes susmentionnés, sous la direction d’un administrateur de programme principal. De plus, il doit s’attendre à préparer un plan de recherche, fournir des rapports d’étape au cours de l’année et présenter ses constatations à la fin de l’année. Les autres 50 % du temps du candidat retenu comporteront des contributions aux activités du programme Changements climatiques, qui pourraient comprendre la synthèse et la diffusion des incidences et des résultats du projet; la participation à l’élaboration, au suivi et à l’évaluation du programme et du projet; l’appui aux activités de communication et de diffusion de la recherche du programme; et la préparation de rapports internes et externes.

Le candidat doit énoncer clairement ses connaissances et compétences et expliquer en quoi l’expérience qui sera acquise grâce à la bourse cadre avec ses objectifs professionnels.

Qui peut présenter une demande

Pour être admissible, il faut remplir les conditions énoncées dans la page Web de l’appel à propositions de la Bourse de recherche 2017 du CRDI.

Le candidat doit en outre avoir les connaissances et compétences suivantes :

  • Un intérêt avéré pour l’un ou l’autre des sujets suivants : l’adaptation aux changements climatiques, le développement international, la résilience urbaine ou le financement de l’adaptation aux changements climatiques;
  • posséder de solides compétences en communication, tant à l’oral qu’à l’écrit;
  • le fait d’avoir travaillé sur le terrain dans une région ciblée constitue un atout.

Il est très souhaitable que le candidat ait amorcé ou ait terminé un programme de maîtrise ou de doctorat dans l’une des disciplines suivantes :

  • les études ou sciences de l’environnement,
  • les études du développement,
  • la planification urbaine,
  • le financement de l’adaptation aux changements climatiques,
  • l’économie de l’environnement,
  • le génie civil,
  • la gestion des ressources en eau
  • la géographie.

La priorité sera accordée aux propositions comportant des objectifs précis et réalistes de même qu’une méthodologie clairement définie. Qui plus est, la proposition doit démontrer la pertinence de la recherche proposée par rapport aux débats locaux, nationaux et régionaux sur les politiques dans au moins un des pays suivants : en Afrique, en Asie ou en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Exigences linguistiques

  • Le candidat doit parler couramment l’anglais ou le français
  • La maîtrise de la deuxième langue officielle (l’anglais ou le français) constitue un atout

Le boursier travaillera au siège du CRDI, à Ottawa, au Canada.

CLIQUEZ ICI POUR PRÉSENTER UNE DEMANDE

Ou rendezvous à

https://ra-br-competition.fluidreview.com/

Pour éviter d’alourdir le texte, et comme il est d’usage en français, on a utilisé la forme masculine qui doit, bien entendu, se lire indifféremment au féminin et au masculin.