Transforming Gender and Food Security in the Global South

Page couverture du livre: Transforming Gender and Food Security in the Global South
Directeur(s) :
Jemimah Njuki, John R. Parkins et Amy Kaler
Maison(s) d’édition :
Routledge, CRDI
2016-09-29
ISBN :
9781138680418
312 pages
e-ISBN :
9781552505908

S’appuyant sur des recherches effectuées en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud, ce livre fournit des preuves empiriques et des explorations conceptuelles sur les aspects sexospécifiques de la sécurité alimentaire. Il étudie la façon dont la sécurité alimentaire et l’inégalité des sexes sont conceptualisées dans les interventions, évalue les répercussions et les résultats de programmes tenant compte des sexospécificités en matière de sécurité alimentaire et d’égalité des sexes, et se penche sur diverses approches de recherche sur le genre et la pratique qui vont de descriptives et analytiques à stratégiques et transformatrices. Les chapitres s’inspirent de différentes perspectives théoriques, notamment l’apprentissage transformationnel, les théories féministes, la démocratie délibérative et l’adoption des technologies. En conséquence, cet ensemble de publications apporte un matériel conceptuel et empirique important à la documentation croissance portant sur les défis de l’égalité entre les hommes et les femmes dans la production alimentaire.

Une caractéristique unique de ce livre est l’intégration des approches analytiques et transformatives à l’égard de la compréhension de la sexospécificité et de la sécurité alimentaire. Le matériel analytique montre comment les interventions en sécurité alimentaire permettent aux femmes et aux hommes de répondre aux besoins à long terme nutritionnels de leurs ménages, et d’améliorer leur situation économique. Les chapitres transformateurs documentent également les efforts visant à établir des relations durables et équitables entre les hommes et les femmes, abordant les causes sociales, culturelles et économiques sous­jacentes de l’inégalité entre les sexes. Pris ensemble, ces approches combinées permettent aux femmes et aux hommes de réfléchir sur les divisions sexospécifiques du travail et des ressources liées à l’alimentation, et de remodeler ces divisions de manière à ce qu’elles profitent aux familles et aux communautés.

Les directeurs 

Jemimah Njuki est administratrice principale du programme Agriculture et sécurité alimentaire au Centre de recherches pour le développement international (CRDI) basé à Nairobi, au Kenya.

John R. Parkins est professeur au Département d’économie des ressources et de sociologie environnementale de l’Université de l’Alberta, au Canada.

Amy Kaler est professeure au Département de sociologie de l’Université de l’Alberta, au Canada.